Eau modérément basse pendant la grossesse à la 32e semaine

Les femmes enceintes modernes savent ce que sont les shorts. Le paludisme est une maladie pathologique associée à un manque de liquide amniotique. Le liquide amniotique est produit par les cellules épithéliales du sac amniotique dans lequel se trouve le fœtus.

Au début de la grossesse, l'eau est claire. À la fin, ils deviennent troubles, remplis des produits de l’activité vitale du fœtus, des cellules de l’épithélium, des poils de vellus, de la lubrification d’origine, etc.

La quantité normale de liquide amniotique est comprise entre 600 ml et 1,5 litre, en fonction des caractéristiques individuelles du corps de la femme et du foetus. En cas d'anomalie, une échographie révèle un manque de liquide amniotique et une faible carence en eau diagnostiquée, qui est également divisée en modérée ou sévère, en fonction du degré d'anomalie, puis plus tard (après 32-33 semaines) ou au début de la grossesse.

La pénurie d'eau, constatée dans la période de 26 semaines, est considérée comme tardive. Modéré est observé avec un léger écart par rapport à la norme et ne nécessite pas une attention accrue, souvent corrigé par de simples actions dans le schéma de gestion de l'alimentation.

Besoin de boire plus de liquide

Le manque d'eau grave devrait être sous la supervision d'un médecin qui vous prescrira une série d'actions visant à corriger éventuellement la situation. Le paludisme est diagnostiqué comme une femme enceinte sur cinq. Les raisons de sa formation sont mal comprises.

Les symptômes

Les symptômes sont également différents dans les cas individuels: prononcés ou totalement absents. Si la pathologie est évidente, les symptômes suivants sont observés:

  • douleur douloureuse dans l'abdomen;
  • mouvements douloureux de l'enfant;
  • augmentation ou vice versa, réduction marquée de l'activité du bébé;
  • écart entre la taille de l'abdomen et la durée de la grossesse (critère très relatif);
  • la hauteur du bas de l'utérus est différente des valeurs normales;
  • retard du fœtus dans le développement;
  • faiblesse et nausée, etc.

La symptomatologie dépend de la durée de la grossesse, individuellement dans chaque cas. Les signes ci-dessus (même pendant 32 semaines) ne sont pas une cause d'inquiétude et de stress, mais une occasion d'en discuter avec le médecin superviseur. Souvent ce qui est normal pour l'un, la pathologie pour l'autre.

Causes et conséquences

Malgré le fait que la nature de l'oligohydramnios soit mal comprise, les médecins émettent certains signes:

  • prééclampsie en fin de grossesse;
  • insuffisance placentaire (troubles circulatoires, métabolisme);
  • anomalies congénitales (par exemple, fonction réduite de la production de liquide amniotique par les cellules amniotiques);
  • pathologie des reins et du système urogénital;
  • maladies infectieuses passées pendant la grossesse;
  • mauvaise alimentation, manque de vitamines, d'oligo-éléments, violation du régime de consommation d'alcool;
  • problèmes de pression (hypertension, hypotension);
  • stress important et fréquent dans le processus de portage d'un enfant;
  • la présence de diabète;
  • vrai fœtus perenashivanie;
  • gidreya, fuite de liquide amniotique;
  • grossesse multiple;
  • développement fœtal anormal (peut être congénital ou acquis);
  • maladies du système cardiovasculaire, problèmes de métabolisme de la femme enceinte, etc.

Pas de présence libre dans l'utérus

La situation concernant les oligohydramnios n’exige pas non plus de traitement (en règle générale, jusqu’à 32 semaines), mais est uniquement observée ou corrigée. Cependant, en cas d’attention insuffisante portée au manque d’eau, des conséquences telles que:

  • violation de l’emplacement libre du fœtus dans l’utérus et, par conséquent, enchevêtrement, pression excessive (entorses, courbure de la colonne vertébrale), traumatisant la surface de la peau du bébé (sécheresse, adhérence à la vessie amniotique), etc.
  • faiblesse du travail due au manque de pression nécessaire sur le col de l'utérus, entraînant soit une divulgation lente, soit une stimulation supplémentaire du travail;
  • la probabilité de retard de développement du fœtus n'est pas exclue.

Traitement des basses eaux

Il n'est peut-être pas nécessaire de se débarrasser d'une faible quantité d'eau avec un degré de gravité modéré (ou jusqu'à 32 semaines). Le stade exprimé est nécessairement corrigé par le régime alimentaire et les médicaments. L'observation est généralement effectuée par un obstétricien-gynécologue. Dans de rares cas, des recommandations et des rendez-vous avec des spécialistes restreints sont nécessaires, qui vous indiqueront comment et comment traiter la maladie. Mais dans tous les cas, il est d'abord nécessaire de contacter un obstétricien-gynécologue qui surveille une femme enceinte.

Promenez-vous au grand air

Le traitement se résume à:

  • prescrire des médicaments;
  • correction du mode de vie et de la nutrition;
  • analyse et recherche;
  • suivi régulier par un médecin.

Le tableau ci-dessous décrit plus en détail les procédures et actions prescrites pour les basses eaux.

Paludisme en 31 semaines de gestation

Facile à corriger, avec peu d'eau. Autour du fœtus, le volume d’eau n’est que légèrement inférieur à ce qu’il est supposé être selon les normes. L'équipement moderne vous permet de le diagnostiquer, et la réaction rapide du médecin éliminera les effets néfastes sur le fœtus.
Le liquide entourant le fœtus est appelé liquide amniotique. Il permet à l'enfant de bouger librement et le protège de la pression. La quantité de liquide amniotique peut être différente. Cela dépend de facteurs tels que la taille du placenta et du fœtus, la durée de la grossesse.

Le paludisme à 31 semaines de gestation n'est pas rare. Il y a plusieurs raisons à cela.

Causes de manque d'eau

  • La conséquence du développement anormal du bébé, associé à des anomalies des reins, de l'hérédité. C'est pour identifier ces anomalies que les gynécologues conseillent de subir une échographie dans 23 semaines.
  • Infections bactériennes non traitées. Dans certains cas, la cause de l’oligohydramnios peut être une infection contractée par une femme avant sa grossesse. Ils sont généralement diagnostiqués dès la 20e semaine.
  • Hypertension artérielle. En raison de sauts de pression, une faible quantité d'eau peut se former, généralement à la 21e semaine.
  • La grossesse dure plus de 40 semaines. Déjà à 36 semaines, le bébé est entièrement prêt pour la naissance et à partir de la 38e semaine, une eau à faible débit commence à se développer.
  • Jumeaux, Triplés. Étant donné que le flux sanguin dans le placenta lors de grossesses multiples peut ne pas être distribué de manière uniforme, il peut également causer un oligohydramnios.

Problèmes métaboliques

La difficulté du diagnostic réside dans le fait qu’une femme enceinte qui manque d’eau ne peut ressentir aucune déviation de son état. Seul un médecin peut diagnostiquer la présence d'eau peu profonde. Dans ce cas, une échographie est nécessaire.

C'est pourquoi une femme enceinte doit constamment consulter son médecin.
Le traitement dépendra entièrement du manque d'eau dans quelle mesure les résultats de l'échographie et de la durée de la grossesse ont été déterminants. Si une femme a des problèmes de surcharge pondérale ou de faible métabolisme, le médecin est susceptible de vous prescrire des médicaments différents.

Si les oligohydramnios deviennent perceptibles à la 31e semaine de grossesse, un traitement complexe aidera probablement. Les vitamines et les médicaments devront être utilisés dans un ordre strictement prescrit par un médecin. Ils devraient réduire le risque de développement ultérieur d’oligohydramnios et améliorer le métabolisme dans le placenta.
Si la malnutrition n’est pas devenue un problème grave pour le bébé, le traitement est ambulatoire. On prescrira à une femme moins de marcher, de prendre des médicaments, et il vaut mieux se déranger moins avec un effort physique.

Dans tous les cas, les visites à la clinique prénatale doivent être régulières.
Empêcher l'apparition de manque d'eau est presque impossible. Mais vous pouvez réduire le risque de survenue de cette maladie par une nutrition adéquate, des examens rapides, le respect des recommandations du médecin.

31 semaines de grossesse eau peu profonde

Manque d'eau pendant la grossesse - causes et effets

Facile à corriger, avec peu d'eau. Autour du fœtus, le volume d’eau n’est que légèrement inférieur à ce qu’il est supposé être selon les normes. Un équipement moderne vous permet de le diagnostiquer et la réaction rapide du médecin éliminera les effets néfastes sur le fœtus, le liquide environnant étant appelé liquide amniotique. Il permet à l'enfant de bouger librement et le protège de la pression. La quantité de liquide amniotique peut être différente. Cela dépend de facteurs tels que la taille du placenta et du fœtus, la durée de la grossesse.

Le paludisme à 31 semaines de gestation n'est pas rare. Il y a plusieurs raisons à cela.

Causes de manque d'eau

  • La conséquence du développement anormal du bébé, associé à des anomalies des reins, de l'hérédité. C'est pour identifier ces anomalies que les gynécologues conseillent de subir une échographie dans 23 semaines.
  • Infections bactériennes non traitées. Dans certains cas, la cause de l’oligohydramnios peut être une infection contractée par une femme avant sa grossesse. Ils sont généralement diagnostiqués dès la 20e semaine.
  • Hypertension artérielle. En raison de sauts de pression, une faible quantité d'eau peut se former, généralement à la 21e semaine.
  • La grossesse dure plus de 40 semaines. Déjà à 36 semaines, le bébé est entièrement prêt pour la naissance et à partir de la 38e semaine, une eau à faible débit commence à se développer.
  • Jumeaux, Triplés. Étant donné que le flux sanguin dans le placenta lors de grossesses multiples peut ne pas être distribué de manière uniforme, il peut également causer un oligohydramnios.

Problèmes métaboliques

La difficulté du diagnostic réside dans le fait qu’une femme enceinte qui manque d’eau ne peut ressentir aucune déviation de son état. Seul un médecin peut diagnostiquer la présence d'eau peu profonde. Dans ce cas, une échographie est nécessaire.

C'est pourquoi une femme enceinte doit constamment consulter son médecin. Le traitement dépendra entièrement du manque d'eau dans quelle mesure les résultats de l'échographie et de la durée de la grossesse ont été déterminants. Si une femme a des problèmes de surcharge pondérale ou de faible métabolisme, le médecin est susceptible de vous prescrire des médicaments différents.

Si les oligohydramnios deviennent perceptibles à la 31e semaine de grossesse, un traitement complexe aidera probablement. Les vitamines et les médicaments devront être utilisés dans un ordre strictement prescrit par un médecin. Ils devraient réduire le risque de développement ultérieur d’oligohydramnios et améliorer le métabolisme dans le placenta. Si la malnutrition n’est pas devenue un problème grave pour le bébé, le traitement est ambulatoire. On prescrira à une femme moins de marcher, de prendre des médicaments, et il vaut mieux se déranger moins avec un effort physique.

Dans tous les cas, les visites à la clinique prénatale doivent être régulières. Empêcher l'apparition de manque d'eau est presque impossible. Mais vous pouvez réduire le risque de survenue de cette maladie par une nutrition adéquate, des examens rapides, le respect des recommandations du médecin.

Paludisme en 31 semaines de gestation

Question: Bonjour. Après 31 semaines de grossesse, on m'a diagnostiqué un manque d'eau de 8,0 et un culot de 28 semaines pour un bébé de 1 600. Le médecin m'a prescrit de ne donner que 2 carillons à boire. En 25-26 semaines, j'étais à l'hôpital avec la menace d'une naissance prématurée (le ton était) J'avais 18 ans quand je suis rentré et après une semaine, j'en ai sorti 16. Après 2 semaines, j'ai été ramené à l'hôpital avec le cou entrouvert (extérieur), j'avais 12. Et maintenant, après 2 semaines, j'en ai eu 8. Quand je suis assis, le mouvement d'un peu est douloureux (il est toujours bas) Je reste assis pendant 20 minutes quand il n’agite aucune douleur, puis en aucun cas. où la tête (ou le cou appuie) le blesse, même quand je me couche et qu'il se retourne également dans le bas-ventre où se trouve la tête (on lui a dit qu'il n'avait pas d'eau, qu'il était pressé et pressé) et qu'il était pressé, comme si dans la partie basse de l’abdomen, là où la tête repose, se détend et se contracte Pts n’est pas agréable. Le médecin a dit que cela était dû au fait qu’il est bas. Je suis vraiment inquiet, comme si je n’avais pas moins de douleur et quelles douleurs. Que faire? Que se passe-t-il?

Réponse: bonjour! Tout d’abord, cherchez la cause de la baisse rapide du niveau d’eau, puis éliminez-la. Pour rechercher une infection, pour éliminer la fuite d'eau sur une base obligatoire, de préférence avec l'aide du test Amnishur, comme le plus précis. Exclure la violation du flux sanguin utéro-placentaire et la violation du système urinaire du fœtus. Déjà sur la base de ces données, décidez quoi et comment faire. Dans chacun de ces cas, le traitement est différent.

Nous vous recommandons également de lire:

  1. Question de manque d'eau: Bonjour! Mon médecin a mis hier un indice de période sèche de 7,5, une période de 31 semaines.
  2. Malovodie Question: Bonjour! Sur une période de 32 semaines, des IAG à faible débit 6,8 et une violation ont été livrés.
  3. malnutrition Question: Échographie pour une période de 20 semaines et demie. IAG limite inférieure de 6,4 cm.
  4. Douleur abdominale Question: Bon après-midi! J'ai 25 semaines de gestation. La grossesse se déroule normalement, tout.
  5. Question de manque d'eau: Bonjour! L'échographie a été diagnostiquée à l'échographie à 20 semaines. Iazh -76.

Paludisme pendant la grossesse

Causes, diagnostic et conséquences d'un manque d'eau pendant la grossesse

Paludisme pendant la grossesse, qu'est-ce qui menace et que faire pour le diagnostiquer? Parfois, à la naissance de l'enfant, le médecin diagnostique la future mère avec un «niveau d'eau bas». Cela signifie que le liquide qui entoure le bébé ne suffit pas. Pendant la grossesse, la quantité et l’état du liquide amniotique sont très importants car l’état général de la femme enceinte et du fœtus peut en dépendre.

Estimer la quantité exacte de liquide amniotique est presque impossible. À chaque examen, le médecin mesure la circonférence abdominale de la future mère, vérifie la hauteur du plancher de l’utérus afin de détecter dans le temps les symptômes de manque d’eau pendant la grossesse (ainsi que de polyhydramnios) et vérifie dans quelle mesure les taux de développement de l’enfant correspondent à la norme (retard dans le développement). Le diagnostic par ultrasons peut fournir un résultat de recherche plus clair. Un spécialiste expérimenté peut déterminer la quantité approximative d'eau en fonction de l'indice de liquide amniotique. Une telle étude peut, au début de la grossesse, révéler une tendance au développement de manque d’eau.

Le médecin aborde toujours le traitement du patient individuellement. Si une quantité insuffisante de liquide amniotique est trouvée, un examen répété par un obstétricien-gynécologue est nécessaire. C'est le cas si un arrosage modéré est diagnostiqué pendant la grossesse - la situation la plus favorable dans ce cas, qui est souvent une variante de la norme.

Pourquoi la vessie foetale se vide-t-elle? Le plasma de la femme enceinte, les bourgeons du fœtus en développement et les membranes fœtales constituent les principales sources de formation du liquide amniotique. Il s'ensuit que les causes possibles du manque d'eau pendant la grossesse sont les suivantes:

  • pathologie du système cardiovasculaire de la future mère;
  • maladies congénitales du système excréteur et des reins d'un fœtus grave;
  • décharge précoce de liquide amniotique (fuite);
  • développement anormal des membranes (habituellement observé jusqu'à 20 semaines de grossesse);
  • néphropathie (gestose).

Après avoir déterminé la cause de la pathologie, il est possible de juger des tactiques ultérieures de traitement ou de diagnostic. Décidez si vous souhaitez essayer le traitement du manque d'eau pendant la grossesse chez une patiente en particulier, ou l'observation sera suffisante.

Au cours de la forme grave d’oligohydramnios, le fœtus peut développer une hypoxie et augmenter le risque d’infection. En raison d'une quantité insuffisante de liquide amniotique, le fœtus peut adopter une position anormale à l'intérieur de la mère.

Souvent, le manque d'eau pendant la grossesse est défini à 32, 33, 34 semaines. À l'approche de l'accouchement, le volume de liquide diminue et le taux de liquide amniotique est supérieur à 500 ml. Si le volume est beaucoup moins important, on peut alors parler du manque d'eau. Lorsque le fœtus est replanté, il peut aussi y avoir un manque d'eau, ce qui contribue à la pénibilité du travail. La vessie fœtale revêt une grande importance pour l’ouverture de l’utérus au cours de la première période du processus générique et, en présence d’une quantité insuffisante de liquide, une telle vessie a une forme plate et ne peut pas toucher correctement le col de l’utérus. Ce n'est qu'un moment que le dangereux manque d'eau pendant la grossesse (plus précisément déjà lors de l'accouchement). Cependant, il existe des situations, bien que rares, dans lesquelles le liquide amniotique disparaît complètement aux premiers stades de la gestation, ce qui, dans près de 100% des cas, entraîne la mort intra-utérine.

Afin d'éviter de tels problèmes, ainsi que de diagnostiquer les violations à temps, il est nécessaire de ne pas négliger une visite chez le médecin, une échographie et la mise en œuvre des recommandations pertinentes du médecin traitant.

31 semaines de grossesse

À la 31e semaine de grossesse, le fond de l'utérus s'est déjà élevé de 8 cm au-dessus du nombril. La peau de l'abdomen est étirée, amincie et peut provoquer des démangeaisons. Pour beaucoup de femmes enceintes, la cavité ombilicale commence à s’aplatir. La prise de poids en début de grossesse peut atteindre 12 kg.

Comment un bébé se développe-t-il à la 31e semaine de grossesse?

À cette période, l'enfant peut atteindre 41 cm de long et peser 1 700 g.Il continue d'accumuler la couche de graisse sous-cutanée et sa peau devient plus claire, et le système de contrôle thermique est déjà en mesure de maintenir une température corporelle normale. Les pupilles du bébé commencent à réagir à la lumière et son regard est maintenant capable de se concentrer. Pendant cette période, l’enfant forme un réflexe cornéen qui se manifeste par le fait que les paupières du bébé se ferment immédiatement, protégeant ainsi la pupille, par exemple si son doigt se rapproche de la cornée de l’œil. Chez tous les enfants, la couleur des yeux intra-utérins est bleu-gris et l'iris commence à acquérir l'une ou l'autre des nuances individuelles quelques semaines après la naissance.

La plupart du temps, le bébé dort. Pour lui, pendant cette période de développement, le sommeil dans la phase rapide est caractéristique, lorsque le cerveau fonctionne activement et que l'enfant a des rêves. Les connexions nerveuses dans son corps continuent à être activement améliorées et les fibres nerveuses sont recouvertes d'une gaine de myéline. Il protège le nerf et vous permet d’accroître la vitesse de transmission des impulsions nerveuses. Cela permet au bébé de percevoir et d'absorber de nouvelles informations.

Le foie de l'enfant produit de la bile et commence à nettoyer son sang des substances nocives.

Au troisième trimestre de la grossesse, le corps de l'enfant, chaque jour passé dans l'utérus, s'adapte de plus en plus à la vie à l'extérieur.

Ceci est utile à savoir: basses eaux et hautes eaux.

Parfois, lors d'une échographie au cours de la seconde moitié de la grossesse, les femmes enceintes sont diagnostiquées: manque d'eau ou manque d'eau. La quantité normale de liquide amniotique au cours du troisième trimestre de la grossesse peut aller de 600 à 1500 ml, en fonction des caractéristiques individuelles du corps de la femme.

Si le volume de liquide amniotique est inférieur à la limite inférieure de la norme, cette condition est appelée bas niveau d'eau. Malovoda pendant la grossesse est assez rare. Les causes du manque d'eau peuvent être:

pathologies du développement du fœtus, le plus souvent associées à une altération de la formation du système génito-urinaire; hypoxie et malnutrition fœtales; hypertension d'une femme enceinte; fumer pendant la grossesse; violation de l'intégrité des membranes fœtales et fuite de liquide amniotique.

Lorsque le volume de liquide amniotique dépasse 1500 ml, les médecins diagnostiquent le polyhydramnios chez une femme enceinte. En même temps, à l’extérieur, la polyhydramniosa se manifeste par une forte augmentation de la taille de l’abdomen, un grand nombre de vergetures et un motif veineux prononcé. Les causes de polyhydramnios sont généralement les suivantes:

conflit rhésus pendant la grossesse; femmes atteintes de diabète; pathologies du développement du fœtus, généralement associées à une altération de la formation des systèmes nerveux et digestif.

De plus, ces deux pathologies du liquide amniotique peuvent être causées par une insuffisance fœtoplasculaire et divers processus infectieux dans le corps de la future mère.

Le plus souvent, le manque d'eau en soi et les hautes eaux ne sont pas aussi dangereux que leurs causes. Par conséquent, après qu'une femme enceinte soit mise sur l'un de ces diagnostics, elle est envoyée pour des examens supplémentaires afin de déterminer et, si possible, de corriger les problèmes qui les ont provoqués.

Il convient de noter que le volume de liquide que la future mère consomme n’affecte en rien la quantité de liquide amniotique. Par conséquent, il n’a aucun sens d’essayer de résoudre ce problème, d’essayer de boire plus ou de vous limiter à boire.

Sentiments de maman à la 31e semaine de grossesse

La marche devient plus difficile, les jambes se fatiguent rapidement et gonflent. Beaucoup de femmes enceintes commencent à développer des symptômes de varices. En marchant et en se tenant debout, le bas du dos se penche en avant pour compenser le poids de l'abdomen. Cela conduit à des maux de dos et une fatigue rapide. Il est nécessaire de planifier les marches de manière à ce qu’il soit possible de se reposer périodiquement, assis ou même couché.

Recommandations pour 31 semaines de gestation

Afin de soulager la colonne vertébrale et d’améliorer l’écoulement de l’urine, il est recommandé aux femmes enceintes au moins quatre fois par jour pendant environ 10 minutes d’être en position coude-genou. Pour ce faire, mettez-vous à quatre pattes, puis abaissez les épaules et la tête sous les hanches. Pour plus de commodité, vous pouvez mettre un oreiller sous vos coudes. Cette position est également très utile pour les varices du vagin et les hémorroïdes. Il aide également à normaliser le tonus de l'utérus et améliore l'apport en oxygène au fœtus, car il soulage le stress des artères utérines et de la veine cave inférieure.

Sources: http://ask.amnisure.ru/malovodie-v-31-nedelyu/, http://www.missfit.ru/berem/malovodie-pri-beremennosti/, http: //www.playing-field. com / grossesse / 31% 20% D0% BD% D0% B5% D0% B4% D0% B5% D0% BB% D1% 8F% 20% D0% B1% D0% B5% D1% 80% D0% B5% D0% BC% D0% B5% D0% BD% D0% BD% D0% BE% D1% 81% D1% 82% D0% B8% 2031% 20% D0% BD0% B5% D0% B4% D4% B5% D0% BB% D1% 8F% 20% D1% 81% D0% BE% D1% 81% D1% 82% D0% BE% D1% 8F% D0% BD0% B8% D0% B5% 20% D1% 80% D0% B5% D0% B1% D0% B5% D0% BD% D0% BA0 D0% B0% 20% D0% B5% D0% B3% D0% BE% 20% D0% B2% D0% B5% D1% 81% 20% D0% B8% 20% D1% 84% D0% BE% D1% 82% D0% BE% 20% D1% 83% D0% B7% D0% B8% 20 /

Pas encore de commentaires!

Semaine de grossesse 31 Semaine

Aujourd'hui est allé à l'échographie - regardé une cicatrice sur l'utérus (des deux premières césariennes). La cicatrice est normale, le bébé est tout aussi normal, MAIS réglé polyhydramnios. En conclusion, il est écrit - lac libre des eaux 71 mm. Le terme d'obstétrique de 31 semaines, par échographie, les tailles écrites du fœtus correspondent à 32-33 semaines de gestation. Le médecin a donné la direction à l'hôpital, dit polyhydramnios - c'est le témoignage de l'hôpital. De plus, adressez-vous à elle lundi pour les tests de dépistage des maladies à PPP (mais l'hôpital est en une session avec une consultation). Avant la grossesse, j'avais une MST - tout est normal. De plus, parmi les tests récents, tout est normal - il n’ya que de la levure occasionnellement. Maintenant, je pense - que ce soit demain matin pour aller au lit à l'hôpital ou s'il est possible lundi - de remettre à plus tard les vacances. À la maison maintenant, il y a deux enfants plus âgés, beaucoup d’affaires non terminées. Que dire - à quel point cette eau est-elle dangereuse? Je me sens ordinaire. Alice au pays des merveilles (09.06 W 17:53)

J'avais beaucoup d'eau, j'avais aussi peur que tout le monde, je ne la traitais pas du tout, juste beaucoup d'eau renversée pendant l'accouchement. Le bébé est né en parfaite santé. hmm (09.06 W 21:33)

J'ai eu un modéré. Remis de l’urine à virosuriya, des virus y ont été retrouvés, traités à l’immunoglobuline. Mon médecin pense que l'eau ne peut pas être juste comme ça, vous devez rechercher la cause d'un cookie (09.06 W 20:55)

On m'a également administré un polyhydramnios, mais plus tard, 38 semaines. Et avant cela, c'était toujours à la limite supérieure de la norme. Puis ils ont dit: il y a un grand voyage (grand enfant) sur le grand navire. À l’écran LCD, mon gynécologue, après avoir consulté le chef du département, m’a assigné un rendez-vous sumamed à une occasion. Ils disent que le niveau élevé d'eau peut être une conséquence de l'infection et que vous devez boire, vous ne savez jamais quoi. Honnêtement, je ne l'ai pas bu. Je suis rentré à la maison, fouillé les informations sur ce sujet. J'ai réalisé que les médecins ne comprenaient pas pourquoi il y avait beaucoup d'eau, il y avait seulement beaucoup d'hypothèses pour chaque cas individuel. Si l'enfant est grand, il y a souvent de fortes crues. Alors j'ai décidé de ne pas me baigner. Tout était ok à la fin :) Cela n’a affecté que la taille de l’abdomen)) Tu n’as pas encore de date aussi tardive, donc les médecins vont certainement se réassurer. Parce que Les hautes eaux peuvent être le signe d'un problème. Très probablement, vous n’avez aucun problème, puisque tout va bien en général. Mais prenez votre part des activités de réassurance auprès d'eux) L'essentiel, ne vous inquiétez pas. Tout ira bien! Sofy (09.06 W 19:51)

Oui, j'étais déjà à l'hôpital pendant un mois à 20-25 semaines - les médecins ont été réassurés avec le syndrome du côlon irritable :))) mille tests-examens et tout est normal. Mois gardé et publié avec le même avec ce qui est venu. Alors maintenant, franchement, je ne veux pas aller à l’hôpital. Particulièrement pour les vacances à venir: (Seulement en congé de maternité. Tant de choses - tant de projets à la maison. Oui, les premiers enfants étaient trop grands, mais il n'y avait jamais aucun gonflement. Mais ici, j'étais attiré par le sel et tout ce qui est salé. Je ne peux pas en manger autrement, et le gain de poids dépasse maintenant les deux premiers. Alice au pays des merveilles (09.06 W 20:18)

Suffisant pour demander au médecin. Peut-être y a-t-il une raison pour simplement boire un antibiotique et ne pas traîner à l'hôpital. Par exemple, avec une forte pression deux fois plus forte, j'ai écrit une renonciation à l'hospitalisation. Le médecin elle-même a offert. Ils se protègent ainsi, auquel cas. Cela semble aller pour une femme enceinte, mais on ne sait jamais quoi. Sofy (09.06 W 22:38)

31 semaines de grossesse

À la 31e semaine de grossesse, le fond de l'utérus s'est déjà élevé de 8 cm au-dessus du nombril. La peau de l'abdomen est étirée, amincie et peut provoquer des démangeaisons. Pour beaucoup de femmes enceintes, la cavité ombilicale commence à s’aplatir. La prise de poids en début de grossesse peut atteindre 12 kg.

Comment un bébé se développe-t-il à la 31e semaine de grossesse?

L'état de l'enfant à 31 semaines de grossesse

À cette période, l'enfant peut atteindre 41 cm de long et peser 1 700 g.Il continue d'accumuler la couche de graisse sous-cutanée et sa peau devient plus claire, et le système de contrôle thermique est déjà en mesure de maintenir une température corporelle normale. Les pupilles du bébé commencent à réagir à la lumière et son regard est maintenant capable de se concentrer. Pendant cette période, l’enfant forme un réflexe cornéen qui se manifeste par le fait que les paupières du bébé se ferment immédiatement, protégeant ainsi la pupille, par exemple si son doigt se rapproche de la cornée de l’œil. Chez tous les enfants, la couleur prénatale des yeux est bleu-bleu et l'iris commence à acquérir l'une ou l'autre des nuances individuelles quelques semaines après la naissance.

La plupart du temps, le bébé dort. Pour lui, pendant cette période de développement, le sommeil dans la phase rapide est caractéristique, lorsque le cerveau fonctionne activement et que l'enfant a des rêves. Les connexions nerveuses dans son corps continuent à être activement améliorées et les fibres nerveuses sont recouvertes d'une gaine de myéline. Il protège le nerf et vous permet d’accroître la vitesse de transmission des impulsions nerveuses. Cela permet au bébé de percevoir et d'absorber de nouvelles informations.

Le foie de l'enfant produit de la bile et commence à nettoyer son sang des substances nocives.

Au troisième trimestre de la grossesse, le corps de l'enfant, chaque jour passé dans l'utérus, s'adapte de plus en plus à la vie à l'extérieur.

Ceci est utile à savoir: basses eaux et hautes eaux.

Parfois, lors d'une échographie au cours de la seconde moitié de la grossesse, les femmes enceintes sont diagnostiquées: manque d'eau ou manque d'eau. La quantité normale de liquide amniotique au cours du troisième trimestre de la grossesse peut aller de 600 à 1500 ml, en fonction des caractéristiques individuelles du corps de la femme.

Si le volume de liquide amniotique est inférieur à la limite inférieure de la norme, cette condition est appelée bas niveau d'eau. Malovoda pendant la grossesse est assez rare. Les causes du manque d'eau peuvent être:

  • pathologies du développement du fœtus, le plus souvent associées à une altération de la formation du système génito-urinaire;
  • hypoxie et malnutrition fœtales;
  • hypertension d'une femme enceinte;
  • fumer pendant la grossesse;
  • violation de l'intégrité des membranes fœtales et fuite de liquide amniotique.

Lorsque le volume de liquide amniotique dépasse 1500 ml, les médecins diagnostiquent le polyhydramnios chez une femme enceinte. En même temps, à l’extérieur, la polyhydramniosa se manifeste par une forte augmentation de la taille de l’abdomen, un grand nombre de vergetures et un motif veineux prononcé. Les causes de polyhydramnios sont généralement les suivantes:

  • conflit rhésus pendant la grossesse;
  • femmes atteintes de diabète;
  • pathologies du développement du fœtus, généralement associées à une altération de la formation des systèmes nerveux et digestif.

De plus, ces deux pathologies du liquide amniotique peuvent être causées par une insuffisance fœtoplasculaire et divers processus infectieux dans le corps de la future mère.

Le plus souvent, le manque d'eau en soi et les hautes eaux ne sont pas aussi dangereux que leurs causes. Par conséquent, après qu'une femme enceinte soit mise sur l'un de ces diagnostics, elle est envoyée pour des examens supplémentaires afin de déterminer et, si possible, de corriger les problèmes qui les ont provoqués.

Il convient de noter que le volume de liquide que la future mère consomme n’affecte en rien la quantité de liquide amniotique. Par conséquent, il n’a aucun sens d’essayer de résoudre ce problème, d’essayer de boire plus ou de vous limiter à boire.

Sentiments de maman à la 31e semaine de grossesse

La marche devient plus difficile, les jambes se fatiguent rapidement et gonflent. Beaucoup de femmes enceintes commencent à développer des symptômes de varices. En marchant et en se tenant debout, le bas du dos se penche en avant pour compenser le poids de l'abdomen. Cela conduit à des maux de dos et une fatigue rapide. Il est nécessaire de planifier les marches de manière à ce qu’il soit possible de se reposer périodiquement, assis ou même couché.

Recommandations pour 31 semaines de gestation

Afin de soulager la colonne vertébrale et d’améliorer l’écoulement de l’urine, il est recommandé aux femmes enceintes au moins quatre fois par jour pendant environ 10 minutes d’être en position coude-genou. Pour ce faire, mettez-vous à quatre pattes, puis abaissez les épaules et la tête sous les hanches. Pour plus de commodité, vous pouvez mettre un oreiller sous vos coudes. Cette position est également très utile pour les varices du vagin et les hémorroïdes. Il aide également à normaliser le tonus de l'utérus et améliore l'apport en oxygène au fœtus, car il soulage le stress des artères utérines et de la veine cave inférieure.

Polygonisme chez la femme enceinte

La polyhydratation est une affection pathologique au cours de la grossesse lorsque la quantité de liquide amniotique dans la cavité amniotique dépasse les valeurs normales caractéristiques de cette période.

La quantité exacte de liquide amniotique est déterminée par ultrasons. Pour ce faire, l'utérus est classiquement divisé en quatre parties et mesure la plus grande surface entre le fœtus et la paroi de l'utérus. Le résultat est un indicateur appelé indice de liquide amniotique. Son excès au-dessus des valeurs normales indique le développement de polyhydramnios.

Raisons

Les raisons exactes du développement de polyhydramnios ne sont toujours pas établies. Il existe plusieurs groupes à risque. dans laquelle cette pathologie se développe plus fréquemment:

  1. La présence de maladies chroniques chez la femme (diabète, maladies urinaires et cardiovasculaires).
  2. Maladies infectieuses de toute localisation.
  3. Grossesses multiples (le polyhydramnios d’un foetus est souvent associé au manque d’eau d’un autre).
  4. Le développement de la mère et du fœtus en conflit rhésus.
  5. Foetus de grande taille.
  6. Malformations du foetus.
Symptômes cliniques

Polywater peut se produire dans les formes aiguës et chroniques.

Information Le polyhydramnios aigu se développe extrêmement rapidement (en quelques heures). Il survient le plus souvent au deuxième trimestre et s'accompagne d'une symptomatologie bien prononcée. La forme aiguë est dure et conduit généralement à une interruption précoce de la grossesse, à la naissance d'un fœtus malformé ou à sa mort.

En cas de manque chronique d'eau, le volume de liquide amniotique augmente progressivement, les symptômes sont modérés ou pas du tout. Le pronostic de la forme chronique est plus favorable, dans la plupart des cas, cette pathologie est bien traitable.

Les principaux symptômes de polyhydramnios:

  1. Discordance des tailles de l'utérus au terme donné de la grossesse. La circonférence abdominale peut atteindre 110-120 cm ou plus, avec pour résultat l'apparition de vergetures.
  2. Lourdeur, douleur à l'estomac.
  3. Faiblesse générale, malaise.
  4. L'apparition d'un essoufflement dû au haut standing du diaphragme.
  5. Œdème sévère des membres inférieurs.
  6. Fluctuation distincte (gargouillis) dans l'abdomen.
  7. Augmentation du pouls.
Traitement

Pour identifier le développement de toute forme de polyhydramniosa, une femme devrait être hospitalisée à l'hôpital. Avant de commencer le traitement, le médecin procédera à une série d’examens pour déterminer la cause de l’augmentation du liquide amniotique:

Les tactiques de traitement ultérieures dépendent de la cause identifiée du polyhydramnios, mais dans un tiers des cas, la cause exacte reste inexpliquée. Dans ce cas, utilisez un schéma thérapeutique universel visant à améliorer l'état de l'enfant et à réduire la quantité de liquide amniotique:

  1. Multivitamines complexes (toujours avec les vitamines B, C et E.
  2. Traitement antibactérien avec utilisation de médicaments à large spectre (érythromycine, rovamycine. Josamycine).
  3. Médicaments diurétiques (furosémide).
  4. Préparations pour améliorer le flux sanguin utéroplacentaire (Curantil. Actovegin).
  5. Préparations pour améliorer l'état du placenta.
  6. Amniocentèse thérapeutique et diagnostique (excrétion lente pouvant aller jusqu'à 200 ml de liquide amniotique).

Pendant le traitement, le médecin doit surveiller en permanence l'état de la femme, le fœtus et le volume de liquide amniotique:

  1. Surveillance quotidienne du poids et de la pression artérielle
  2. Cardiographie quotidienne du fœtus.
  3. Échographie, échographie Doppler tous les 5-7 jours.

Avec une diminution du liquide amniotique et une stabilisation du fœtus, la grossesse est prolongée jusqu'à 37-38 semaines.

Important Si, pendant le traitement par polyhydramnios, il n’ya aucune tendance à l’amélioration ou si la situation empire, au contraire, un accouchement d’urgence est indiqué quel que soit l’âge gestationnel. Dans la plupart des cas, en l'absence d'autres contre-indications, le travail est effectué par le canal utérin.

Des complications

La polyhydratation est une pathologie grave et peut entraîner de nombreuses complications pendant la grossesse et l'accouchement:

  1. Décharge tardive de liquide amniotique. ce qui conduit à une interruption prématurée de la grossesse.
  2. Le développement de la gestose tardive.
  3. Vomissements excessifs chez les femmes.
  4. Mauvaise présentation et position du fœtus.
  5. Insuffisance placentaire et hypoxie. qui peut conduire à sa mort.
  6. Infection du fœtus (dans le cas où le polyhydramnios est provoqué par un processus infectieux).
  7. Saignements utérins pendant la grossesse, l'accouchement et la période postpartum.
  8. Décollement prématuré du placenta.
  9. Faiblesse du travail dans les premier et deuxième stades du travail.
  10. Perte de petites parties du fœtus (bras, jambes) ou du cordon ombilical lors de l'accouchement.
Auteur de l'article:

Ne consulte pas temporairement avec 15.11 Toutes les réponses aux questions.

Nous vous recommandons de lire:

Sources: http://www.kleo.ru/webboard/pregnancy/archive-2015-06/mnogovodie-31-nedelja-1236426.shtml, http://ipregnancy.ru/calendar/31-nedelya-beremennosti/, http : //baby-calendar.ru/plod/okoloplodnye-vody/mnogovodie/

Pas encore de commentaires!

31 semaines de grossesse

Chaque jour où vous approchez de l'accouchement, en principe, ils peuvent commencer à tout moment. Si le bébé est né maintenant, il a toutes les chances de devenir un enfant en bonne santé, mais tous les organes ne sont pas encore complètement formés.

Développement de bébé

Le bébé grandit, grandit chaque jour et améliore tous ses réflexes. Cette semaine, le bébé prend du poids avec précaution grâce à la formation de graisse sous-cutanée. Le poids atteignait 1 500 grammes et le bébé mesurait 39 cm de hauteur du sommet de la tête aux talons. À présent, il semble arrondi et dodu, il n’ya pas d’angularité.

Le cerveau est au stade de développement actif, le gyrus continue à se former. Le système nerveux central est en cours d'amélioration. Les ligaments nerveux continuent à se développer, tout le système nerveux continue à s’envelopper de myéline afin d’ajuster le travail de délivrance des impulsions du cerveau à tous les organes. Maintenant, le système nerveux s'est tellement développé que le bébé assimile sereinement toute nouvelle information reçue. Le tissu pulmonaire continue à produire du surfactant, préparant les poumons à la première respiration.

Le foie de cette semaine de grossesse commence à sécréter de la bile qui, à l'avenir, participera activement à l'absorption des graisses. Elle se prépare également à nettoyer le sang du bébé des toxines.

Le pancréas continue à prendre de la masse, il augmente le nombre de cellules. Il produit déjà de l'insuline, c'est-à-dire que le corps du bébé contrôle déjà la glycémie. Et les fragments responsables de la dégradation des protéines, des graisses et des glucides, nécessaires à la digestion des aliments, ne commenceront à se développer qu'après la naissance de l'enfant.

L'enfant réagit à la lumière, peut plisser les yeux, se concentrer. Et un autre réflexe a commencé à être élaboré: lorsque le gamin touche accidentellement l'œil ouvert, il le ferme, bien sûr, pas toujours, car il existe également un entraînement à ce réflexe.

La peau commence à blanchir et à devenir rose en raison du débogage du tissu sous-cutané. La peau devient plus lisse, les rides se redressent progressivement. Les ongles sur les doigts ont presque atteint les extrémités des doigts.

La plupart des enfants de cette période sont déjà bouleversés. Mais certains bébés ne se sont pas encore tournés, n'ont pas pris la position nécessaire. Ne vous inquiétez pas, le bébé se retourne souvent au cours de la dernière semaine de grossesse.

Sentiments et changements dans le corps féminin

Le ventre grossit et continue à faire pression sur tout le pourtour. La dyspnée, les brûlures d'estomac, des crampes douloureuses dans la région lombaire et dans les côtes sont devenues des compagnons de grossesse.

La plus grosse charge va se lever. Essayez d'aider vos jambes chaque fois que possible, reposez-vous plus souvent et évitez ainsi un gonflement des jambes. Pour la prévention de l'enflure des jambes, utilisez de petites recommandations:

  • Dans la mesure du possible, essayez de placer vos pieds plus haut que le ventre;
  • ne portez pas de chaussures et de vêtements moulants;
  • surveillez votre santé régulièrement, c’est-à-dire le fonctionnement des reins, faites un test d’urine;
  • limiter la quantité de sel dans les aliments;
  • contrôler le flux de fluide dans le corps, pas plus de 1,5 litres par jour;
  • sur ordonnance, vous pouvez commencer à porter des collants de compression.

La démarche ressemble à un roulement de pied d’un pied à l’autre. Cela est dû au fait que votre corps produit l'hormone relaxine, qui assouplit les os de la hanche, de sorte que le bébé lors de l'accouchement facilite le passage du canal génital. Après la naissance, la démarche va changer.

Continuez à surveiller les mouvements du bébé, il est devenu moins actif, mais ses mouvements devraient être remarquables environ 20 fois par jour. Si l'enfant bouge très activement, cela peut indiquer un manque d'oxygène pour le petit organisme, il est préférable de consulter un médecin. N'oubliez pas que si le ventre se contracte, c'est juste un bébé qui a le hoquet, dans quelques minutes, ça passera.

Afin de supprimer les maux de dos, réduire la charge, donner un ventre en croissance, ne pas négliger le bandage. Mais pour cela, demandez d'abord à votre médecin comment votre bébé ment. Si le bébé est allongé dans la proue longitudinale, le bandage peut être porté. Si le bébé ne s'est pas encore retourné, évitez de porter le pansement jusqu'à ce qu'il prenne la bonne position.

Contrôle de la nutrition et du poids à 31 semaines de gestation

Fondamentalement, la nourriture reste la même que pendant toute la grossesse, nous essayons de manger des aliments sains, de boire des jus naturels. Et, bien sûr, nous nous permettons de manger ce que nous voulons vraiment en ce moment. De plus, cette semaine, vous n'avez pas besoin de suivre la nourriture en termes de calories, car le bébé prend constamment du poids et il a besoin de tous les éléments nécessaires à sa croissance.

En raison du fait que le troisième trimestre est caractérisé par des poches, dans le régime vous devez minimiser la quantité de sel, éliminer les plats gras et fumés. Aussi, pour prévenir les poches, de nombreuses femmes, le médecin prescrit le contrôle des fluides absorbés jusqu'à 1,5 litre par jour. En outre, dans certains cas, vous pouvez vérifier si tout le liquide sort du corps. La différence absorbée et extraite du fluide corporel ne doit pas dépasser 300 grammes.

L'enfant prend de plus en plus de poids chaque jour, mais votre poids ne devrait pas augmenter beaucoup. Maintenant, contrôlez votre poids en permanence, vous ne devriez pas gagner plus de 300 grammes.

Basse et haute eau

Au cours de la mi-grossesse, la quantité de liquide amniotique est détectée par ultrasons. Au troisième trimestre, leur nombre moyen varie de 600 à 1500 ml. On parle d’eau faible lorsque la quantité de liquide est inférieure à 600 ml et de polyhydramnage si la quantité de liquide amniotique est supérieure à 1500 ml. Fondamentalement, le manque d'eau et la crue des eaux ne présentent aucun écart par rapport à la norme. Mais les raisons qui les ont motivées, inquiètent le médecin. C'est pourquoi, après avoir déterminé le manque d'eau ou de polyhydramnios, une femme enceinte est envoyée pour un examen supplémentaire afin d'identifier les causes et de les éliminer.

Sachez que les liquides absorbés ne contrôlent pas les niveaux bas et élevés d’eau, c’est-à-dire que la quantité de liquide que vous utilisez n’affecte pas la quantité de liquide que vous buvez.

Recommandations importantes

  • N'oubliez pas de prendre soin de vous, éveillez votre moral tous les jours, visitez des musées, des expositions. Écoutez de la musique classique ou relaxante, qui vous procurera de la détente et en donnera un effet positif non seulement pour vous, mais également pour votre bébé.
  • Les jambes fatiguées, le bas du dos, peuvent être retirées à l’aide d’un exercice élémentaire, en position debout entre le genou et le coude, c’est-à-dire se lever à quatre pattes, les épaules tombantes et la tête en bas. Dans cette position, la colonne vertébrale se détend, ne sent pas la charge de l'abdomen aide également à normaliser le tonus de l'utérus, améliore le flux d'oxygène vers le bébé.
  • Pendant cette période, je peux faire des cauchemars au sujet des futures naissances, car vous vous inquiétez constamment de la façon dont tout se passera. Ne faites pas attention à cela et n’en parlez pas à vos proches. Et si nécessaire, consultez un spécialiste.
  • L'essentiel, n'oubliez pas de consulter un médecin, maintenant vous allez beaucoup plus souvent à la clinique prénatale. Maintenant, il est très important de contrôler votre poids et votre tension artérielle. Suivez tous les conseils de votre gynécologue.

Photos d'échographie

Vidéo

Voici la ligne d'arrivée, alors que vous êtes déjà en constante attente de l'apparition du bébé. Bientôt, vous garderez votre bébé dans vos bras et des bagatelles telles que des ennuis mineurs, la fatigue, qui vous ont parfois tourmentée pendant la grossesse, deviendront tout à fait insignifiantes.

Paludisme en 31 semaines de gestation

manque d'eau à 31 semaines de gestation

Dans la section Grossesse, Accouchement, question 31 semaines - le manque d’eau évoqué par l’auteur de Nastya balkonina, la meilleure réponse est que les raisons du manque d’eau peuvent être nombreuses, bien qu’elles n’aient en général pas été complètement étudiées.

Vous ne devriez probablement pas vous inquiéter si les ultrasons n'ont rien de terrible, sauf en cas de manque d'eau. Une des causes de l’oligohydramnios peut être une production insuffisante de liquide amniotique par l’épithélium des membranes, il peut y avoir des infections précoces, que vous ne soupçonniez pas, peuvent être dues à votre pression accrue ou à une perturbation de certains processus métaboliques.

Demain, à la réception, le médecin examinera la conclusion et donnera des recommandations. En cas de manque modéré d'eau, aucune mesure particulière ne sera requise. Si vous l'exprimez, il est possible de leur prescrire un traitement médical et même de leur proposer de rester à l'hôpital. Ne refusez pas, il ne pensera qu’en tirer profit.

Dans tous les cas, vous n'avez toujours aucune raison de paniquer, et la période de grossesse est déjà longue, votre bébé sera amené dans les délais et tout ira bien!

Je pense que la manifestation de l’oligohydramnios peut être considérée comme une caractéristique de votre métabolisme (métabolisme), mais avec du miel. Je ne peux que deviner à cela. En tout cas, jusqu'à demain, ça reste un peu. Je pense que tout ira bien!

Qu'est-ce qu'une eau basse dangereuse pendant la grossesse?

Parfois, pour préserver la grossesse, une femme peut être livrée prématurément à la maternité (ou plutôt au département de pathologie). Nous examinerons l’une des raisons pour lesquelles la future mère peut se faire soigner à l’hôpital de l’institution médicale.

Après la prochaine échographie, une femme peut entendre le diagnostic de «manque d'eau». Après cela, la femme enceinte se précipite chez son médecin pour savoir à quel point le manque d'eau pendant la grossesse est dangereux, comment une petite quantité de liquide peut avoir une incidence sur l'accouchement, l'état du fœtus et le traitement efficace.

La valeur du liquide amniotique

Tout au long de la grossesse, le fœtus est limité à l’espace utérin. En plus de l'enfant, le placenta et les membranes fœtales sont nécessairement présents dans l'utérus. Ces composants ne sont nécessaires que pendant la grossesse et se forment après la conception. Par conséquent, après la naissance, ils sont rejetés du corps de la femme sous la forme d'un placenta.

Coquille d'eau (ou vessie fœtale) - une sorte de "sac" dans lequel se développe le fruit, lavé de tous les côtés par le liquide amniotique. Dans la plupart des cas, la quantité de liquide à la fin de la période est d’environ 800-1500 ml. Les eaux sont constamment mises à jour, le cycle complet de mise à jour dure environ 3 jours.

La quantité de liquide pendant la grossesse augmente constamment. Au cours des premier et deuxième trimestres, l’enfant peut encore se déplacer relativement librement dans l’utérus, mais au troisième trimestre, la quantité d’eau augmente et, avec elle, l’enfant lui-même grossit, ce qui entraîne une forte «restriction».

La valeur du liquide amniotique pour un enfant est inestimable:

  • Ils créent l'habitat nécessaire et unique dans sa structure pour le fœtus.
  • Empêchez la peau de bébé d'adhérer à la vessie fœtale.
  • Protégez le bébé des blessures.
  • Ils aident l’enfant à bouger activement, ce qui est très nécessaire au bon développement du fœtus.
  • Protégez le placenta et les vaisseaux du cordon ombilical des mouvements du bébé.
  • La quantité d'eau requise permet à l'enfant d'occuper la bonne position à la fin de son âge gestationnel.
  • Lisser et faire des mouvements moins perceptibles de l'enfant pour la mère.
  • Promouvoir, avec la vessie fœtale, l’ouverture du col lors de l’accouchement.

Faible IAG - bas niveau d'eau

Le cas où le niveau de liquide amniotique n'atteint pas la norme en obstétrique s'appelle manque d'eau. Les causes de cette affection sont différentes, voici les plus courantes:

  1. Hydrothera amnionique. Lorsque le liquide amniotique commence à fuir beaucoup plus tôt que le da (la fuite de liquide amniotique). Cette complication apparaît en raison de ruptures des membranes foetales. Les causes de cette affection n’ayant pas encore été étudiées, les experts estiment que l’écart pourrait être dû à la subtilité des membranes fœtales résultant d’une infection virale ou du vieillissement. Une très petite quantité d'eau s'écoule à travers le trou résultant de la rupture, mais cela se produit tout le temps. Dans ce cas, la femme a besoin de repos au lit - dans ce cas, le liquide amniotique a le temps de reprendre et l'enfant n'est pas en danger.
  2. Anomalies du développement des membranes fœtales - il y en a beaucoup. La cause de n'importe lequel de ces troubles peut être une mauvaise écologie, un facteur génétique, etc.
  3. Infection des membranes foetales. Cette situation est la plus commune. Une infection des membranes par les virus (il peut s'agir de la rougeole, du SRAS, de la varicelle, de la grippe et de nombreux autres) est due au fait que la barrière placentaire ne peut pas protéger le fœtus de ce type d'infection. Parfois, l'infection est due à des MST (maladies sexuellement transmissibles). Les toxines, produites par l’activité des virus, empoisonnent les membranes fœtales et en perturbent le fonctionnement.
  4. Véritable report de grossesse. Dans ce cas, les membranes fœtales et le placenta ne remplissent plus pleinement leurs fonctions, ce qui conduit à ce que l'enfant commence à manquer de nutriments et que son état général se détériore. La circulation sanguine dans les membranes amniotiques se détériore et la production de liquide amniotique est réduite.

Quel est le danger?

Cette condition en attendant un enfant est lourde de complications diverses. S'il y a très peu de liquide amniotique, les parois de l'utérus commencent à s'appuyer étroitement contre le sac foetal, ce qui entraîne une forte pression sur l'enfant - il se penche dans une position inconfortable. Cela peut avoir les conséquences suivantes: courbure de la colonne vertébrale, pied bot, augmentation de la peau jusqu'à la membrane fœtale. La peau du fœtus devient ridée et sèche.

En cas d’eau peu profonde prolongée et grave, un contact étroit entre la vessie amniotique et la peau du bébé peut entraîner la formation de ligaments de Simonart. Ils tordent le fœtus, interfèrent avec son activité, peuvent même parfois entraîner des blessures graves. En cas de torsion autour du cordon ombilical, il en résulte une perturbation du flux sanguin dans les vaisseaux - l'enfant peut subir un retard dans son développement physique et, dans les cas particulièrement dangereux, la mort du fœtus.

Même une femme enceinte se sent physiquement polyhydramnios prononcé. Il s'agit d'une douleur constante dans le bas de l'abdomen aux deuxième et troisième trimestres. Lorsque l'enfant bouge, la mère a des sensations douloureuses. Cela se ressent surtout entre 36 et 42 semaines de grossesse, alors que le fœtus est déjà assez gros.

S'il y a très peu de liquide amniotique, le travail s'accompagne souvent d'une lente ouverture du col de l'utérus et une faiblesse du travail se développe. Les contractions sont douloureuses, mais leur efficacité est très faible. Il peut y avoir des saignements après l'accouchement.

Traitement. Est-il nécessaire de traiter une eau peu profonde et douce?

Assez souvent, une diminution modérée (légère) de la quantité d’eau (400-700 ml) est la norme. Dans ce cas, il est recommandé à une femme enceinte de réduire ses efforts physiques, de bien manger, de prendre des complexes multivitaminés et de se faire surveiller par un gynécologue dans une clinique prénatale. Pour éliminer davantage de réduction de la teneur en eau, des ultrasons non programmés supplémentaires peuvent être nécessaires. Si les symptômes de l'oligohydramnios deviennent plus prononcés et que la quantité de liquide est devenue inférieure à 400 ml, il est nécessaire de prévoir un traitement obligatoire dans le département de pathologie de la femme enceinte.

Dès que le médecin constate le manque d'eau chez une femme, celle-ci est envoyée à la maternité pour des tests supplémentaires. À l'hôpital, effectuez des recherches supplémentaires:

  • Échographie;
  • CTG (cardiotocographie);
  • tests de laboratoire (tests sanguins et urinaires).

Si le gynécologue présume que la femme a une hydrothérapie amnionale (le liquide amniotique fuit), vous devez alors étaler l’eau.

Quand une femme est enceinte de 38 semaines et plus, le col de l'utérus se prépare déjà pour l'accouchement et son canal peut manquer de l'amnioscope. Dans ce cas, le médecin peut déterminer plus précisément la quantité et la composition du liquide amniotique par amnioscopie. Cette procédure ne viole pas l'intégrité des membranes foetales et n'est pas dangereuse pour l'enfant.

La tactique, que le médecin choisit pour le traitement, dépend en grande partie de la cause qui a provoqué cette complication.

  • Si la cause est une hydrothérapie amnionale, une femme enceinte a besoin d'un repos au lit strict, de complexes de vitamines, de médicaments qui aident à réduire le tonus de l'utérus et à prévenir l'infection de l'enfant et des membranes fœtales. Très probablement, la femme restera en traitement hospitalier jusqu'à la naissance afin de surveiller en permanence l'état du fœtus.
  • La cause de l'infection virale oligomateuse? Ensuite, besoin de médicaments toniques et antiviraux. En plus d’eux, une vitamine et des médicaments améliorant la circulation sanguine sont nécessaires. Si le médecin constate une tendance positive, il peut renvoyer la future mère chez elle avec le contrôle obligatoire de l'état sur l'écran LCD.
  • La future mère a-t-elle un développement anormal des membranes foetales? Dans ce cas, un traitement est nécessaire pour préserver la grossesse et prévenir les infections intra-utérines. Le traitement est effectué dans le département de pathologie de la femme enceinte. Diagnostic constant du fœtus et de la femme elle-même.
  • S'il y a un report, une ponction de la vessie sera faite - amniotomie. Après cela, l'accouchement commence.

Si à temps pour déterminer le manque d'eau et commencer le traitement, le pronostic de cette grossesse est généralement favorable.