Caractéristiques du cours de la grossesse à la semaine 31

Lire dans cet article:

La 31e semaine de grossesse a donc commencé, vous pouvez être félicité!

Si vous avez travaillé avant cette heure, il est temps de prendre un congé de maternité et de commencer à bien profiter de votre grossesse. Il y a déjà pas mal de temps.

Quoi de neuf cette semaine

Maintenant, vous commencez à vous sentir plus lourd et maladroit. Cela peut paraître déprimant lorsque vous vous regardez dans le miroir. Les formes étaient arrondies, un léger gonflement se manifestait. Chez certaines femmes, il y avait des taches pigmentaires sur le visage.

Ne vous inquiétez pas de cela, n'oubliez pas: une femme enceinte est très belle et attrayante! Quelques mois après la naissance, tout va revenir à la normale.

Mais n'abusez pas de la nourriture, suivez la mesure.

Si vous n’avez pas encore choisi la maternité, il est temps de vous en occuper. Parlez avec un médecin qui livrera.

Préparez toutes les choses nécessaires en cas de naissance prématurée. Recueillir des documents: passeport, carte d'échange, assurance. La carte d'échange marquée pendant toute la grossesse et les tests collectés.

Préparez votre famille pour qu’elle ne devienne pas confuse pendant votre absence.

Développement fœtal, son état cette semaine

Le bébé est déjà assez fort, il grandit semaine après semaine, sa croissance est de 39 à 41 cm, il pèse en moyenne entre 1,5 et 1,6 kg.

Le fœtus léger est toujours en cours de formation. La taille du cerveau augmente, le nombre de convolutions augmente. Les terminaisons nerveuses fonctionnent activement, des connexions neuronales se développent. Le pancréas est déjà capable de produire des enzymes pour décomposer les protéines, les lipides et les glucides. En attendant, le bébé n'est pas né, le pancréas fournit à son corps de l'insuline, maintenant ainsi le taux de sucre dans le sang. À la 31e semaine, la formation de lobules dans le foie, qui aident à nettoyer le corps des toxines, prend fin. Les reins rénaux excrètent de l'urine dans le liquide amniotique.

Ses traits du visage deviennent plus clairs, son cou s'allonge, ses oreilles se développent, ses ongles se développent. Sous la peau commence à accumuler de la graisse, respectivement, la peau devient plus lisse, les plis disparaissent.

À la 31e semaine de grossesse, les aptitudes de l’enfant se développent tous les jours. Les mouvements du nourrisson restent chaotiques, mais chaque semaine, ils deviennent plus forts. L'enfant devient encombré dans l'utérus, il adopte donc une posture plus courbée, les bras et les jambes croisés.

D'ici à cette semaine, le bébé devrait enfin s'installer dans l'utérus, principalement dans la position de la tête, moins souvent dans les fessiers ou les côtés. Le déroulement de l’accouchement dépendra de la localisation de l’enfant.

L'enfant réagit déjà à la lumière et aux ténèbres, car ses pupilles sont déjà suffisamment développées. N'oublions pas que le bébé entend bien les sons, il est capable de faire la distinction entre les voix de maman et papa. Peut-être même qu'il se déplacera activement lorsqu'il communiquera avec ses proches. L'enfant peut réagir à la fois à un bruit dur et à une musique agréable.

Maman devrait éviter le stress et les troubles nerveux, car l'enfant sent son humeur et le lui transmet.

Changements chez la mère: santé et condition

À la 31e semaine de grossesse, le poids de la future mère continue de croître et varie entre 8 et 12 kg. Ne vous inquiétez pas si le poids dépasse la norme, car il s'agit de la somme du poids de l'utérus, du placenta, du liquide amniotique, du fœtus lui-même, du sein et du sang dans les vaisseaux. Et ne vous tourmentez pas de faim si vous craignez un gain de poids important. Le jeûne peut vous blesser et blesser votre bébé.

La taille de l'utérus augmente et augmente chaque semaine. Maintenant, le bas de l'utérus se trouve à 11 cm du nombril et à 30 cm au-dessus du flux pubien. Les sensations de gravité dans la région pelvienne et la poitrine seront naturelles. La lombalgie suggère que le ligament de l'articulation de la symphyse se ramollit, en raison de l'hormone relaxine.

Les organes sont serrés, les poumons se lèvent, il est de plus en plus difficile de respirer. Il peut s'agir de brûlures d'estomac, car l'estomac change également d'emplacement.

Peu importe la température dans la pièce où vous vous trouvez, vous pouvez sentir comment vous "jette" dans la chaleur. Ne vous inquiétez pas, tout du fait du métabolisme, cela devient plus intense. La transpiration peut augmenter, ce qui aidera à éliminer les substances nocives du corps.

À la trente et unième semaine de grossesse, le premier colostrum commence à se distinguer des mamelons. Il contient toutes les substances nécessaires au nouveau-né. La libération de colostrum est causée par la prolactine et les hormones surrénaliennes fœtales contribuent à son apparence.

Mais toutes les femmes enceintes ne donnent pas naissance au colostrum. Son absence à ce stade n'affectera pas l'allaitement. Le colostrum peut apparaître après la naissance même.

Il n'est pas nécessaire de préparer les mamelons à l'alimentation. La stimulation des mamelons provoque la libération d'oxytocine dans le corps d'une femme enceinte, ce qui peut entraîner une réduction de l'utérus et une naissance prématurée.

Echographie: diagnostic du fœtus et de l'utérus

La semaine 31 est une période où vous devez faire une autre échographie.

Lors du diagnostic, la question de l'accouchement sera résolue, en retrouvant le bébé dans l'utérus, il sera possible de savoir comment il va passer: par des moyens naturels, ou il faudra recourir à la césarienne.

Les diagnostics de cette semaine donneront une image complète de l’état du degré de maturité du placenta, ainsi que de la quantité de liquide amniotique. Un examen de diverses pathologies et anomalies du fœtus. La présence ou l'absence d'enchevêtrement du cordon ombilical autour du fœtus.

Ne manquez pas l'occasion de regarder le bébé, peut-être qu'il sourira ou se cachera le visage avec ses mains. Enregistrer des photos de cette réunion! On se souviendra de ces minutes pour toujours.

Que chercher: conseils utiles pour maman

  1. Attention à la nourriture. En nutrition, vous devez respecter le régime, vous devez manger un peu, mais souvent. Dans le régime alimentaire devrait inclure les produits laitiers, poisson, viande, céréales. Ne pas oublier les fruits et légumes de saison. À exclure du régime des repas épicés, frits et lourds, de la charge sur les reins, et des si grands, et des brûlures d'estomac peuvent devenir un "invité" fréquent.
  2. Plus souvent à l'air frais. L'oxygène est nécessaire pour le bébé et la mère. Marcher en plein air à pas lents aidera à augmenter et à normaliser le taux d'hémoglobine.
  3. Surveillez votre santé. N'en faites pas trop, reposez-vous plus souvent. Au repos, placez vos pieds sur une petite colline pour réduire la pression exercée sur les veines. Ne restez pas dans la même position pendant longtemps. Essayez de ne pas vous charger d'activités physiques. Faites attention aux veines des jambes, s'il y a une augmentation, portez des bas de compression ou des collants. Portez un bandage pour soulager votre douleur pelvienne, cela atténuera légèrement les douleurs au dos. Portez des vêtements confortables et sans restriction.
  4. Surveillez le poids. Une forte augmentation de poids parle d'œdèmes qui ont commencé. Une gestose peut se développer. Il survient chez 8 à 15% des femmes enceintes à divers degrés de gravité. La gestose peut affecter tragiquement le cours de la grossesse.
  5. Combats de formation. Les contractions de Braxton-Gicks apparaissent à partir de la 20e semaine. Les parois de l'utérus sont réduites et préparées pour l'accouchement. La fréquence de tels combats dure 30 minutes. Dans le cas où les contractions sont répétées plus de 3 fois par heure, contactez votre médecin, le risque de naissance prématurée est possible.
  6. Ne pas abandonner la gymnastique pour les femmes enceintes. Pour renforcer les muscles du plancher pelvien, il est nécessaire de faire l'exercice de Kegel. Cela évitera les déchirures et aidera à l'accouchement. Pour l'exécuter, vous devez vous asseoir et tendre les muscles du périnée, puis les relâcher. Répétez cet exercice tous les jours jusqu'à l'accouchement.
  7. Ne négligez pas la gymnastique respiratoire, elle est utile lors des contractions et des tentatives. Une bonne respiration est très importante.

Voeux à future maman

31 semaines de grossesse contribuent beaucoup au développement du fœtus, protégez-vous contre les effets négatifs. Ne ressentez que des émotions positives, regardez des comédies, achetez des fleurs pour vous-même, marchez davantage, communiquez avec des gens agréables. Visitez un salon de beauté, avec l'avènement du bébé, cette opportunité peut ne pas être.

Surveillez votre condition et ce que vous mangez. Marcher plus souvent et ne pas en faire trop, ne pas oublier le sommeil de jour. Pour éviter l’infection par une infection virale, essayez de ne pas visiter les lieux accueillant une foule nombreuse. Suivez toutes les recommandations du médecin, buvez des vitamines, à temps pour passer les tests.

La préparation de la chambre du nouveau-né devrait se dérouler à toute vitesse, commencez par acheter tout ce dont vous avez besoin pour la croissance complète d'un nouveau membre de la famille. Ne pas oublier les fournitures médicales nécessaires.

Il ne reste que quelques mois avant la rencontre avec l'enfant, passez-le avec profit.

Difficile de respirer pendant la grossesse

Une femme enceinte éprouve constamment des sentiments étranges et déplaisants. Parfois, ils s'accumulent de telle sorte qu'à la fin de la grossesse, neuf mois semblent être une ère sans fin. Quelqu'un souffre de constipation, a des nausées et des brûlures d'estomac, des mailles veineuses, des douleurs au dos ou au périnée, des taches pigmentaires, une congestion nasale… la liste est interminable. Hélas, tous les problèmes ne peuvent être évités par aucune femme enceinte, même la plus saine.

Cela est dû au fait que le corps de la mère est reconstruit et subit d’énormes changements. En un mot, les hormones et le stress accru sur les organes internes ne sont vains pour personne. Et dans les dernières périodes, essoufflement. Il semble que la mère et le bébé manquent constamment d'air, ce qui entraîne parfois une véritable panique.

Il s’agit de l’utérus qui, à mesure qu’il grandit, occupe de plus en plus d’espace et serre les organes environnants. Il exerce une pression sur l'estomac - des brûlures d'estomac apparaissent, une pression sur la vessie - et je veux aller aux toilettes plus souvent, il exerce une pression sur les intestins et son péristaltisme devient difficile, ce qui entraîne la constipation. Outre le fait que l'utérus se développe, il monte de plus en plus haut.

Enfin, il commence à exercer une pression sur le diaphragme - cela se produit au troisième trimestre, certains plus tôt. Eh bien, deux ou quatre semaines avant l'accouchement, l'utérus commence à descendre car l'enfant doit être préparé au passage par le canal utérin. Et la mère le ressent comme un soulagement respiratoire perceptible.

Cependant, comme tout l'utérus ne descend pas avant l'accouchement, tout le monde ne souffre pas d'essoufflement. En particulier, elle est rarement tourmentée par les femmes de grande taille, mais aussi par d'autres «chanceuses» en raison de leur hérédité.

Les autres souffrent, hélas. Souvent, la dyspnée commence à gêner une femme avec un effort quelconque, une tâche sans prétention nécessitant du mouvement, il lui est difficile de monter les escaliers, de se pencher, de soulever quoi que ce soit. Bien, que faire si la grossesse affaiblit toujours une femme au quotidien? Ceci est une conséquence du diaphragme serré, qui tombe normalement avec chaque respiration, offrant aux poumons la possibilité de gagner de l'air. Cependant, pendant la grossesse, elle n’a nulle part où aller: tout est occupé par un utérus gonflé et par des organes internes pincés par celui-ci.
Tout bon gynécologue avertit en général une dame qui se prépare à devenir mère pour la première fois qu'il pourrait y avoir des problèmes de respiration, mais si vous ne maîtrisez pas cette information ou si vous ne l'avez pas reçue, voici quelques conseils.

Tout d'abord, l'essoufflement - une bonne raison de pratiquer la respiration pendant l'accouchement. Différents modes de respiration, qui sont recommandés aux femmes enceintes pour se préparer à l’accouchement, peuvent également être utiles lors d’une crise de dyspnée.
Si vous respirez beaucoup, essayez de vous mettre à quatre pattes et prenez une profonde respiration, puis expirez de la même manière. Dans ce cas, vous devez vous détendre autant que possible. Vous devriez vous sentir soulagé.

En outre, si vous vous présentez dans une attaque aussi désagréable, essayez de vous asseoir immédiatement sur une chaise ou un squat, et il est préférable de vous coucher, cela change souvent immédiatement la situation, pour le mieux. Et si la dyspnée devient étourdie, il est plus prudent de simplement s'asseoir ou de s'allonger.
Si vous n'avez pas assez d'air la nuit, dormez à demi assis. Il ne vaut pas la peine de s’allonger sur le dos, mais il est préférable de changer constamment de pose pour ne pas s’attarder. Ensuite, ce sera plus facile pour vous.

Même si vous avez du mal à respirer, vous devez quand même marcher. Rendez-vous au parc ou au jardin tous les jours, si nécessaire - avec le soutien de vos proches, de votre petite amie, de votre mari ou de leur mère. Vous et surtout votre bébé avez besoin d'air frais, saturé en oxygène, et plus encore lorsque vous avez le souffle court de temps en temps.

La panique est la principale chose à faire avec des problèmes de respiration. La dyspnée pendant la grossesse est un phénomène complètement physiologique, et la panique ne fait que l’aggraver. Si vous êtes complètement effrayé, si vous avez du mal à respirer et que vos lèvres ou vos doigts sont bleus - bien sûr, appelez une ambulance et consultez. Mais ce n'est généralement pas nécessaire.
Si la dyspnée est très forte, si vous avez du mal à respirer même dans un état calme ou pendant que vous parlez, alors bien sûr, vous devriez consulter votre médecin.

Le fait est que ce n'est peut-être pas l'essoufflement habituel des femmes enceintes, mais une conséquence de l'anémie ou de la dystonie vasculaire, et cela peut et doit être traité.
Dans tous les cas, essoufflement - un symptôme des dernières étapes de la grossesse, ce qui signifie que tous ces problèmes seront bientôt résolus. Après tout, votre bébé va naître, le corps va progressivement revenir à la normale et tous les problèmes seront oubliés.
Soyez patient un peu, consultez un médecin à temps - et vous aurez un accouchement facile, le plus léger que vous puissiez imaginer!

31 semaines de grossesse - ce qui arrive à la mère et au bébé

Chaque jour, le bébé grossit et grossit, ce qui rend plus difficile pour vous de marcher et de respirer. Votre grossesse dure depuis 7 mois et 3 semaines et il reste 5 à 9 semaines avant la naissance.

Pendant son congé de maternité, la future mère peut prendre le temps de chercher une maternité et un obstétricien. De plus, si le futur père veut assister à l'accouchement, il est nécessaire d'assister à des cours préparatoires pour les deux enfants afin d'apprendre à se comporter en accouchant.

Comment choisir un hôpital?

L'assurance maladie obligatoire (OMS) permet à une femme de choisir n'importe quel hôpital de maternité, à condition qu'elle dispose d'une carte d'échange (elle est délivrée dans un établissement médical ou une maternité de 20 à 22 semaines). Sans ce document, vous devrez accoucher dans le service des maladies infectieuses d'une maternité ou d'un hôpital en particulier. Lors du choix d'une clinique privée, vous devez vérifier que celle-ci dispose d'une licence pour l'activité professionnelle.

Pensez toujours à la spécialisation en maternité (par exemple, les maladies du système cardiovasculaire) et à sa proximité avec la maison. Précisez la date de fermeture de l’institution pour l’assainissement, car dans ce cas, l'hôpital ferme et n'accepte pas les femmes en travail. Cherchez à savoir s’il existe un service rémunéré à l’hôpital et quelles sont les conditions de détention.

Si vous vous adressez à Internet pour lire des critiques, rappelez-vous qu'elles peuvent être bonnes ou mauvaises. Il est intéressant de se concentrer sur ceux qui décrivent une situation particulière ou les actions du personnel, car Ceci peut être vérifié directement en communiquant avec le représentant de l'hôpital. Écoutez les recommandations du médecin qui a mené votre grossesse. Peut-être qu'il conseillera la clinique ou l'obstétricien.

Après avoir sélectionné plusieurs institutions, étudiez en détail la liste des services supplémentaires, indiquez le nombre de personnes que les chambres sont conçues, si une personne de leur famille peut assister à l'accouchement, combien de mères donnent naissance et combien d'obstétriciens sont sur place (les médecins ne devraient pas être moins nombreux).

Recueillir des informations sur l'hôpital et choisir un spécifique, vous devez avancer. Ne repoussez donc pas ce moment important "pour plus tard"!

Que se passe-t-il à la semaine 31 avec un bébé?

Pour cette semaine, le bébé ramassera environ 300 g et pèsera déjà 1 800 g avec une hauteur de 40 cm.En moyenne, le bébé ajoutera environ 200 g par semaine.

La taille du cerveau correspond à 25% de la taille du cerveau adulte. Les reins sont actifs, ainsi l'enfant peut uriner souvent. Un pigment s’accumule progressivement dans l’iris de l’œil, mais les yeux restent bleus pendant un certain temps après la naissance. Le souci des doigts a presque terminé leur croissance. Les capillaires sont toujours visibles sur le corps du bébé, mais la couche adipeuse remplit progressivement le corps.

Mouvements de bébé

Les chocs peuvent être plus forts, car bébé devient peu de place dans l'utérus. Il faut suivre les mouvements: la norme est d’environ 10 chocs en 12 heures.

Les mouvements fréquents ou leur absence peuvent indiquer des problèmes, par conséquent, consultez de toute urgence un médecin!

Femme à 31 semaines de gestation

Entraînements fréquents. Ils sont presque indolores et sans danger. Plus important encore - faites attention aux sécrétions lors des contractions. La décharge ne doit pas être aqueuse ou écarlate. Les os du bassin divergent graduellement pour que le bébé puisse naître.

Surveillez le poids! Une augmentation significative provoque un gonflement, augmente la pression artérielle. Un gain de poids normal à la semaine 31 est d’environ 8,5 kg. Mangez correctement et en portions, en évitant gras, salé, fumé. Faites attention aux légumes / fruits, céréales, viande de volaille.

Le colostrum continue de se démarquer si vous vous contractez un peu la poitrine. Portez des doublures spéciales pour éviter les marques sur les vêtements.

Des sensations désagréables à la semaine 31 sont possibles dans le dos, les jambes, car L'estomac est assez grand et il peut être inconfortable de bouger ou de se reposer.

Les fausses contractions sont accompagnées de légères douleurs, comme lors de la période prémenstruelle. Vous pouvez distinguer les douleurs de naissance des fausses douleurs en buvant une pilule de non-shpa ou de drotavérine. Si la douleur ne disparaît pas (ou augmente), vous devez vous préparer pour l'hôpital! En outre, une promenade dans la rue aidera à révéler les contractions. En cas d'affaiblissement de l'inconfort, ils sont censés être considérés comme faux.

Problèmes à la semaine 31

Le plus souvent, les femmes enceintes à cette époque ont trop peur d’un petit / gros ventre. La taille du ventre est liée à la quantité de liquide amniotique qu'il contient: il peut y en avoir beaucoup ou peu. Une étude telle que le dépistage montrera s'il y a des anomalies. Ne vous inquiétez pas, les deux problèmes sont résolus et ne menacent pas le bébé.

La toxicose tardive (ou prééclampsie) est traitée à l'hôpital. Il s'accompagne de nausées, de vertiges et d'un œdème grave. Détails sur la prééclampsie, nous avons écrit dans cet article.

Un congé à la semaine 31 peut également déranger une femme. Tout écart par rapport à la norme clinique devrait entraîner une visite chez le médecin. Si la décharge est aqueuse, vous pouvez acheter un joint spécial à la pharmacie et vérifier les fuites de liquide amniotique.

Merci pour votre intérêt! Inscrivez-vous à la newsletter et sauvegardez l'article sur le mur de vkontakte ou facebook!

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse et comment remédier à la situation?

Une condition dans laquelle il est difficile de respirer pendant la grossesse est généralement temporaire et sans danger pour la future mère et son bébé. Nous parlons de la dyspnée physiologique des femmes enceintes, qui peut apparaître n'importe quel terme.

Cependant, le manque d'air pendant la grossesse peut également inclure des problèmes tels que le manque d'hémoglobine dans le sang, un dysfonctionnement du système cardiovasculaire et d'autres problèmes. Par conséquent, la future mère doit informer le médecin de la clinique prénatale de son essoufflement.

Raisons

Habituellement, une femme se plaint de la difficulté à respirer pendant la grossesse en raison des longues marches, des marches d'escalade et du travail physique. Il s'agit d'une affection tout à fait normale, provoquée par une augmentation de l'activité physique et pouvant survenir chez toute personne en bonne santé. Mais si une femme s'aperçoit qu'il lui est difficile de respirer, même pendant le repos, il est nécessaire de consulter un médecin. Ensuite, considérez les causes pathologiques nécessitant une surveillance médicale.

Pourquoi pas assez d'air dans les premiers stades?

Des problèmes respiratoires peuvent hanter une femme dès les premiers mois de sa grossesse. Ils apparaissent généralement à 6-7 semaines.

Les raisons expliquant pourquoi il est difficile de respirer au début de la grossesse sont les suivantes:

  • toxicose prononcée;
  • changements hormonaux;
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • l'anémie;
  • stress et névrose des femmes enceintes;
  • pathologie du système respiratoire.

Ces facteurs entraînent généralement une saturation insuffisante du corps en oxygène. La dyspnée, qui se forme au fil du temps, n’est pas aussi perceptible et dangereuse qu’un manque cruel d’air.

Si la dyspnée physiologique de la femme enceinte est considérée comme un processus naturel, les causes pathologiques doivent alors être éliminées de manière obligatoire au stade de la planification de la grossesse.

Pourquoi pas assez d'air dans les dernières périodes?

Si une femme a de plus en plus de difficultés à respirer pendant la grossesse au cours des deuxième et troisième trimestres, cela peut être dû à des raisons à la fois physiologiques et pathologiques.

Des problèmes respiratoires au cours de la seconde moitié de la grossesse peuvent apparaître compte tenu des facteurs suivants:

  • une augmentation du volume de l'utérus et la pression excessive qui en résulte sur les organes internes, tels que les poumons et le diaphragme;
  • surpoids;
  • manque d'hémoglobine dans le sang;
  • pathologies chroniques du cœur, des vaisseaux sanguins et des organes respiratoires;
  • infections catarrhales et virales;
  • mauvaise position dans un rêve;
  • manque de magnésium dans le corps;
  • fumer

Les pathologies cardiovasculaires et respiratoires aggravent la santé de la future mère. Dans ce contexte, l'oxygène pénètre dans son corps avec un volume insuffisant, ce qui entraîne une hypoxie (manque d'oxygène du fœtus). Cette condition est dangereuse dans la mesure où elle peut provoquer un début de travail prématuré, un retard de développement et de croissance et même la mort intra-utérine d'un enfant. En savoir plus sur l'hypoxie fœtale, ses conséquences et son traitement →

Est-il normal de respirer fortement pendant la grossesse?

Avec le début de la grossesse, le fonctionnement du corps de la femme change sous l’influence des hormones. Il est nécessaire de soutenir la vie de la mère et du fœtus. En raison de changements hormonaux, de l'augmentation du métabolisme, de la toxicose et de la croissance rapide des tissus embryonnaires, une femme peut remarquer qu'elle a des difficultés à respirer dès les premières semaines de la grossesse.

La dyspnée dans ce cas est physiologique, car elle vise à satisfaire les besoins accrus du corps. Si, au deuxième trimestre, vous respirez déjà normalement, cela signifie que le corps a été capable de s'adapter à la nouvelle position.

Au troisième trimestre, l'essoufflement revient, car l'utérus élargi exerce une pression sur le diaphragme et les poumons. Une femme peut avoir des difficultés respiratoires jusqu'à la 38e semaine de grossesse, après quoi le fœtus s'enfonce dans le petit bassin et la pression excessive sur les organes respiratoires est arrêtée. Une future mère pendant cette période peut remarquer qu’elle est beaucoup plus facile à respirer.

Dans quels cas sonner l'alarme?

La dyspnée pendant la grossesse est plus souvent une variante de la norme que la pathologie. Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’en avoir peur.

Mais si les symptômes suivants ont été ajoutés aux problèmes respiratoires, il est nécessaire de contacter immédiatement un médecin:

  • rythme cardiaque rapide - tachycardie plus de 110 battements par minute;
  • la respiration est rapide et difficile;
  • malaise, vertiges, bourdonnements dans les oreilles;
  • douleur à la poitrine lors de l'inhalation;
  • lèvres bleues;
  • peau pâle;
  • attaques de panique;
  • fièvre, forte toux.

Ces symptômes peuvent être un signe de développement de conditions d'urgence telles que pneumonie, insuffisance respiratoire et cardiaque, asthme, embolie pulmonaire.

Pour la femme enceinte et le bébé à naître, ils sont dangereux en raison de diverses complications. Il est donc recommandé d'appeler une ambulance lorsqu'ils apparaissent.

Quel médecin contacter?

Si une femme a des antécédents de maladies chroniques pouvant affecter sa fonction respiratoire pendant la grossesse (par exemple, une maladie cardiaque ou vasculaire), consultez un pneumologue.

Dans les situations graves pour le diagnostic de la radiographie des poumons. Dans ce cas, il n'est pas rationnel de craindre l'irradiation fœtale, car le diagnostic et le choix opportuns des tactiques de traitement sont beaucoup plus importants que les risques potentiels.

Une visite non planifiée d'un obstétricien-gynécologue dans un centre de soins prénatals doit être réservée aux femmes enceintes qui ont principalement eu des problèmes de respiration et qui n'ont pas d'antécédents médicaux graves.

Même si la cause de cette affection est insignifiante, jouez prudemment et découvrez pourquoi il est difficile de respirer pendant la grossesse ne sera pas superflu. Le spécialiste sera en mesure de déterminer la cause de la pathologie, de donner les recommandations thérapeutiques et préventives nécessaires.

Que faire

Les causes physiologiques des problèmes respiratoires ne nuisent pas à la santé.

Ils ne nécessitent pas de traitement spécial, mais vous pouvez suivre quelques conseils pour éliminer les difficultés respiratoires:

  • Réduction de l'effort physique.
  • Promenades fréquentes dans les airs.
  • Aérer la pièce.
  • Dans tous les cas, dormez sur le côté gauche, pas sur le dos et le ventre.
  • L'élimination des excès alimentaires et de l'abus des aliments riches en calories.
  • Absence d'anxiété, émotions négatives, stress. Toute poussée d'adrénaline peut causer des problèmes respiratoires. En savoir plus sur les effets du stress pendant la grossesse et la lutte contre ce stress →

Si, malgré les mesures prises, il est encore difficile de respirer pendant la grossesse, consultez un médecin. Le principal signe de difficulté est l'essoufflement qui survient pendant le repos. Cette condition peut indiquer la présence de maladies graves dans le corps d'une femme.

Dans ce cas, le spécialiste effectue un examen diagnostique, qui commence par un test sanguin général. Si le taux d'hémoglobine dans le sang est réduit, la future mère reçoit des suppléments de fer, un complexe de vitamines et de minéraux enrichis en magnésium.

Si une femme ressent des vertiges et des douleurs thoraciques aiguës, irradiant à l'épaule ou au bras gauche, en raison du manque d'air, il est nécessaire de faire appel à une aide urgente. Nous pouvons parler d'insuffisance cardiaque, qui menace la vie de la future mère et du fœtus. Heureusement, c'est assez rare.

Prévention

Ce n’est un secret pour personne que de nombreux problèmes de santé sont plus faciles à prévenir qu'à résoudre. Et l'état dans lequel il est difficile de respirer pendant la grossesse peut être évité, à condition qu'il ne soit pas causé par des causes pathologiques.

Cela vous aidera à prendre des multivitamines, à marcher au grand air, à limiter le stress physique et psycho-émotionnel, à éviter les arômes de parfum vifs, à contrôler la prise de poids, à prendre des sédatifs.

Il ne faut pas oublier que les problèmes de respiration survenus ne sont pas une cause de panique. La grossesse est une condition physiologique de la femme, pas une maladie. Et de nombreux changements sont tout à fait naturels. Si des problèmes respiratoires surviennent même au repos, vous devez consulter votre médecin pour savoir pourquoi il est difficile de respirer pendant la grossesse et suivre le traitement nécessaire.

Auteur: Olga Rogozhkina, obstétricienne-gynécologue,
spécifiquement pour Mama66.ru

Pourquoi au troisième trimestre un essoufflement sévère

Dans le monde moderne, de nombreux facteurs provoquent l’essoufflement (pathologies vasculaires, mauvaises conditions environnementales, surcharge pondérale et maladies cardiaques). Pour diverses raisons, le manque de respiration survient périodiquement dans de nombreuses personnes, mais surtout les filles ont des difficultés à respirer pendant la grossesse au troisième trimestre. Un tel état est généralement de courte durée et ne représente aucune menace pour l'enfant avec la mère, mais uniquement si le manque d'air est un phénomène physiologique. Mais parfois, l'essoufflement est un symptôme d'anémie ou d'anomalies du système vasculaire et cardiaque.

Causes de la respiration

Au cours du troisième trimestre, la dyspnée survient souvent au cours d’une longue marche ou d’un travail physique, en marchant dans les escaliers, etc. Cette condition est tout à fait naturelle et est causée par un stress croissant. Lorsque maman remarque qu'il n'y a pas assez d'air pendant la grossesse, même dans un état calme, vous devriez toujours consulter un médecin, car de tels symptômes peuvent indiquer le développement d'une pathologie.

Des difficultés respiratoires pendant la grossesse peuvent perturber les mères dès le début de la grossesse et durer 6 à 7 semaines. Il existe différentes raisons pour expliquer pourquoi la respiration est difficile:

  • Transformations hormonales;
  • Anémie et déficit en hémoglobine;
  • Toxicose prononcée;
  • Pathologies du coeur et du système vasculaire;
  • Névrose et états stressants;
  • Pathologies des structures respiratoires.

Ces facteurs sont le manque dangereux d'approvisionnement en oxygène du corps. La dyspnée qui survient plus tard n’est plus aussi prononcée et dangereuse que l’insuffisance soudaine de la respiration. La dyspnée de nature physiologique pendant la gestation fait référence à des processus naturels, mais les facteurs pathologiques décrits ci-dessus nécessitent une thérapie qualifiée même avant la conception, lorsqu'une femme planifie une grossesse.

Il est difficile de respirer au deuxième ou au troisième trimestre - cet état a une explication physiologique pathologique et tout à fait naturelle. La croissance tardive de l'utérus, qui entraîne une augmentation de la pression intra-abdominale sur les structures diaphragmatique et pulmonaire, est l'un des facteurs communs des troubles respiratoires tardifs. Il est également difficile de respirer pendant la grossesse chez les patientes présentant un déficit en hémoglobine ou un excès de poids, atteintes de pathologies infectieuses virales ou catarrhales.

La respiration se produit souvent à l’apparition de processus pathologiques chroniques survenant dans le système cardiovasculaire et les organes respiratoires, d’une carence en magnésium dans le corps, lorsqu’on fume ou lorsqu’une mauvaise posture ne dort pas. Les maladies respiratoires et cardiovasculaires aggravent considérablement la santé des femmes enceintes. Dans le contexte de ces pathologies, une quantité insuffisante d'oxygène pénètre dans l'organisme des femmes enceintes, ce qui provoque une hypoxie fœtale. Une telle affection est dangereuse car elle se caractérise par un accouchement prématuré, la mort fœtale du bébé, ainsi que par un retard de développement et de croissance.

Dyspnée chez la femme enceinte en début de gestation

Il arrive que les femmes enceintes commencent à remarquer des problèmes de respiration dès les premiers stades. Mais pendant ces périodes, la dyspnée est uniquement causée par des raisons physiologiques, car le corps de la maman commence à s’adapter à la nouvelle situation au cours du deuxième mois. La dyspnée est généralement causée par une toxicose. Beaucoup de femmes croient à tort que la toxémie ne se manifeste que par des réactions de nausée-vomissements, mais c'est loin d'être le cas. Les états toxiques s'accompagnent d'un spectre plus large de symptômes tels que brûlures d'estomac et salivation profuse, douleurs dans l'épigastre ou les structures intestinales, vertiges ou migraines, gonflement prononcé.

Déjà au cours des deux premiers mois de la gestation, un malaise peut survenir, se manifestant par des douleurs à l'estomac et des brûlures d'estomac, des éructations, etc. À de tels symptômes s'ajoutent souvent une sensation d'oppression thoracique, ainsi qu'une incapacité à prendre une profonde respiration après avoir mangé, même si une petite quantité de nourriture a été mangée. Il est probable que des difficultés respiratoires similaires se produisent dans le contexte d'une production excessive d'acide chlorhydrique dans la cavité de l'estomac, qui est activée en raison d'une activité excessive de l'hormone de croissance pendant la grossesse.

Signes de dyspnée à 3 trimestres

Le plus souvent, des problèmes d'essoufflement surviennent pendant la grossesse au cours du troisième trimestre 3, plus précisément de 36 à 40 semaines de gestation.

  • Juste le fœtus à l'intérieur du corps utérin devient si grand que l'utérus commence à serrer les structures adjacentes.
  • Particulièrement affecté par cette pression du tissu pulmonaire, qui est difficile à redresser complètement lors de l'inhalation, comme auparavant.
  • Oui, et l’emplacement du diaphragme change également de façon marquée, ce qui entraîne des problèmes de manque d’air et de difficulté à respirer.
  • La probabilité d'une telle affection augmente lorsque le patient est trop mince ou si le fœtus est trop gros.

Aucune recommandation ne permettrait d'éviter ce problème, car de tels phénomènes sont associés aux caractéristiques exclusivement physiologiques d'une femme et de son enfant. Dans cette situation, le soulagement surviendra après l'accouchement ou une semaine avant, lorsque le bébé descend la tête et coule pour se préparer à l'accouchement. Habituellement, à ce moment-là, l’abdomen de Maman s’abaisse sensiblement, la pression sur le plancher pelvien augmente, mais la respiration devient plus facile.

Est-ce normal?

Avec le début de la période de grossesse, des changements organiques à grande échelle se produisent dans la vie de la patiente. Contribue à ces hormones, qui sont également sérieusement reconstruites. Ces processus sont extrêmement importants pour le maintien de l'activité vitale du fœtus. Dans le contexte des modifications en cours du statut hormonal, de l'activation métabolique et de la toxicose, du développement et de la croissance rapides des tissus embryonnaires, la patiente a remarqué qu'il était devenu difficile pour eux de respirer dès les premières semaines d'une situation intéressante.

Dans cette situation, la dyspnée a une explication purement physiologique, car son objectif est de reconstituer les besoins organiques découlant d’augmentations. Si une maman au deuxième trimestre, tous les processus respiratoires sont normalisés, son corps est entièrement adapté à la condition inhabituelle pour lui.

Au début du troisième trimestre, la dyspnée commence à se rappeler, alors que le gros utérus serre le diaphragme et les structures pulmonaires. Ces difficultés perturbent les patientes jusqu'à l'accouchement, bien qu'elles disparaissent souvent la semaine 38, lorsque le fœtus tombe, ce qui facilite la respiration de la mère.

Quand la dyspnée est dangereuse

Heureusement, la dyspnée à l'état de grossesse est probablement la norme plutôt que l'état pathologique, elle ne devrait donc pas causer de problèmes particuliers chez les patientes. Mais lorsque les manifestations pathologiques rejoignent les difficultés respiratoires, une intervention médicale urgente est nécessaire. Une augmentation de la fréquence cardiaque lorsque la tachycardie atteint plus de 110 battements / min. En outre, les signes pathologiques comprennent une respiration lourde et fréquente, accompagnée de sensations douloureuses dans la région thoracique lors de l'inhalation.

Cela vaut la peine de faire appel à un spécialiste et avec des manifestations telles que vertiges, évanouissements, bourdonnements d'oreille, etc. Le blanchissement de la peau et des lèvres bleues, l'attaque de panique ou la toux sévère avec hyperthermie sont également des manifestations symptomatiques nécessitant une intervention urgente de spécialistes. Ces symptômes surviennent souvent lors de l'apparition de conditions d'urgence telles que la pneumonie ou l'insuffisance du myocarde et la respiration, l'embolie pulmonaire et l'asthme bronchique. Pour éviter les complications, il est préférable d'appeler d'urgence une ambulance.

Anémie pendant la grossesse

La dyspnée survient souvent lors de la persistance des syndromes anémiques et du déficit en hémoglobine. Avec une forte diminution du taux d'hémoglobine, les érythrocytes tombent, le contenu en oligo-éléments utiles et les enzymes sanguins diminue, et l'équilibre en vitamines est perturbé.

  • L'anémie est fréquente pendant la gestation et se manifeste par une diminution de l'hémoglobine inférieure à 110 g / l.
  • Les mamans s'inquiètent généralement de l'anémie ferriprive, accompagnée d'une carence aiguë en fer. Selon les statistiques, une condition similaire se produit chez 80 femmes enceintes sur 100.
  • Un tel état est accompagné de fatigue et de difficultés respiratoires. À ce moment-là, des troubles fonctionnels apparaissent dans de nombreux organes et systèmes de son corps.
  • En outre, la carence en fer provoque des complications génériques et, dans les cas avancés, une anémie fœtale.

Maman peut obtenir le fer manquant si elle mange quotidiennement des aliments pour animaux. Vous pouvez réduire le risque d'apparition d'IDA chez les femmes enceintes si vous envisagez de concevoir à l'avance. La fille a juste besoin de pré-boire un cours de complexes de vitamines.

Il est également important de revoir le régime alimentaire du patient. Chaque jour, la future maman devrait manger une viande particulièrement riche en fer. En outre, il devrait y avoir beaucoup de nourriture dans les plats de légumes et de fruits, en particulier le jus de grenade frais. Maman devrait recevoir au moins 60 mg de fer par jour. S'il n'est pas possible d'y parvenir à l'aide de produits, faites appel à des médicaments tels que Ferrum Lek et Fenuls, Sorbifer Durules et Totem.

Que faire avec la dyspnée

Avec l'origine physiologique de la dyspnée, il ne sera pas possible de se débarrasser de l'inconfort, mais il est possible d'atténuer beaucoup cet état en observant les mesures appropriées. Que faire pour se débarrasser d'une condition désagréable. Une technique respiratoire spéciale vous aidera, ce qui facilitera le travail du diaphragme et des structures pulmonaires, tout en vous permettant de vous préparer au travail. Cette technique fonctionne comme un agent analgésique et relaxant dans le processus de livraison.

Vous devez vous asseoir confortablement sur une chaise, redresser votre dos et vous détendre. Vous devez poser votre main sur la zone située légèrement au-dessus des côtes inférieures et commencer à respirer. Commencez par respirer profondément, puis expirez lentement. Il est nécessaire d'inhaler par le nez, en relaxant lentement le plancher pelvien et les tissus musculaires de la presse. Le patient devrait sentir l’abdomen gonfler et tomber pendant la respiration. Ces exercices de respiration aident à s'endormir, il est donc recommandé de faire de tels exercices la nuit.

Des exercices de plein air fréquents aident également à soulager la maladie. Mais il est nécessaire de respirer un air pur qui règne dans la forêt et en dehors de la ville, loin des autoroutes et des usines chimiques. La nuit, il est recommandé d'ouvrir la fenêtre, mais uniquement pour éviter les courants d'air. Pas mal aide à éliminer les difficultés de respiration dormir dans une position semi-assise. Pour ce faire, placez un autre oreiller sous votre tête. Mais vous ne pouvez pas dormir sur le dos, au troisième trimestre, de telles postures de sommeil sont contre-indiquées.

Recommandations supplémentaires

Si, après une activité physique, maman a le souffle court, vous devez vous reposer pendant environ 20 minutes, relaxez-vous, allongez-vous sur le canapé et mettez un petit rouleau sous vos pieds. En outre, maman devrait éviter de trop manger, il est préférable de suivre un régime fractionné et de ne pas manger avant le coucher. Aide et de telles recommandations.

  1. Lorsque la prochaine attaque d'essoufflement commence, il est recommandé de se mettre à quatre pattes et d'essayer de se détendre le plus possible. Respirez lentement et doucement.
  2. Il a un effet bénéfique sur le système respiratoire de la patiente (natation). Essayez donc de vous rendre à la piscine plusieurs fois par semaine, ce qui vous aidera à prévenir l'apparition de la dyspnée au troisième stade de la grossesse.
  3. La vie sédentaire contribue également à l'essoufflement. Les mamans doivent donc marcher plus souvent.
  4. La pratique du yoga aide beaucoup à éviter les difficultés respiratoires. Inscrivez-vous au yoga pour femmes enceintes, il empêchera non seulement l'essoufflement, mais aidera également les muscles à se préparer pour l'accouchement.
  5. Pas mal soulage le traitement de la dyspnée avec des huiles aromatiques. En prenant un bain, vous pouvez verser dans l'eau quelques gouttes de mélisse ou d'huile de romarin.
  6. Il est nécessaire d'abandonner les vêtements synthétiques et serrés, qui peuvent également nuire à la bonne respiration pendant la grossesse.
  7. La caféine est également malsaine pour les femmes enceintes, car elle augmente la demande en oxygène. Par conséquent, le thé, le chocolat et le café devront également être abandonnés.

Fumer est catégoriquement inacceptable, il provoque une hypoxie dans les miettes. Même le tabagisme passif est incroyablement dangereux pour maman et bébé. Le respect de ces recommandations aidera les mères à mieux respirer. La dyspnée physiologique ne peut pas nuire aux miettes, et à la naissance, le ventre va tomber, et la respiration sera sensiblement plus facile. Juste besoin d'un peu de patience.

Étouffement

Nous avons avec vous et les symptômes et les conditions de travail sont les mêmes. Je vais écrire ce que j'ai réussi à découvrir à ce sujet.
Quant au nez: tout d’abord, il est hormonal. J'ai une semaine avec 12 commencé. En soirée, le travail est déjà difficile. Et je rentre à la maison me moucher et passer. Le lundi, le travail est particulièrement dur avec le nez.
Sur le fait que vous étouffez. Mon hémoglobine est également normale, mais le problème n’y est pas. Ici, il est dans le diaphragme, qui est situé sous les côtes inférieures. Ici, il est pressé depuis une position assise constante et l’utérus en croissance s’appuie. C'est ce que l'homéopathe et l'ostéopathe m'a dit.
Cela aide le chat à faire de l'exercice, à respirer le ventre. S'il est possible pendant la journée de s'allonger et de respirer avec l'estomac et de faire un chat, alors ce sera plus facile.
Eh bien, et la constipation, ce sont nos légumes.

En général, kmk n'est pas l'hémoglobine.
Allez chez l'ostéopathe, il vous aidera. 31/03/2016 21:16:48, Abramson

Grossesse 32 semaines, respiration difficile

Difficile de respirer pendant la grossesse

Au cours des neuf longs mois de sa grossesse, une femme doit supporter de nombreux inconvénients, difficultés et inconfort, en raison de ce qui, aux derniers stades de sa grossesse, lui semble déjà une éternité. Tous sont associés aux changements colossaux que subit l’organisme maternel lorsqu’il porte le bébé. Ce processus se poursuit des premières semaines aux derniers jours, au cours desquels certains «effets secondaires» sont remplacés par d'autres.

Différentes femmes ne ressentent pas également différentes sensations pendant la grossesse. Certains s'inquiètent des brûlures d'estomac, d'autres - ballonnements, quelqu'un - constipation et gonflement. Prurit, taches pigmentaires, vergetures, douleurs dorsales, bas du dos, jambes, périnée, réseau veineux, congestion nasale et autres manifestations peuvent apparaître à tour de rôle ou à tout moment. Et dans les dernières périodes, surtout essoufflement. Avec l’augmentation de la durée, il est de plus en plus difficile pour la femme enceinte de respirer et il semble parfois qu’il n’ya pas assez d’air - ni elle ni le bébé.

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse?

En règle générale, les difficultés respiratoires apparaissent déjà au troisième trimestre, lorsque le ventre grossit de manière décente (bien que cela soit possible plus tôt). Et ce phénomène a une explication logique.

À mesure que l'utérus et le fœtus grandissent, ils repoussent les organes environnants. L'estomac souffre (apparition de brûlures d'estomac), la vessie (sous la pression, le poids des mictions devient nettement plus fréquente), les intestins (en raison de l'étroitesse du péristaltisme ralentit - et la constipation apparaît) et, bien sûr, les poumons. Le diaphragme arrive presque à la dernière place, ce qui s'avère être un moment positif dans ce phénomène désagréable.

À chaque semaine de grossesse, la taille de l'utérus ne fait pas qu'augmenter, elle augmente de plus en plus. Au troisième trimestre, il commence à serrer le diaphragme, ce qui le rend difficile à respirer: il est de plus en plus difficile de se pencher en avant, de monter les escaliers, d'effectuer des tâches simples - à chaque effort, essoufflement. Plus la pression est forte, plus l'essoufflement est puissant. Heureusement, ce phénomène est temporaire et, dans la plupart des cas, 2 à 4 semaines avant la naissance, le bébé commence à descendre dans la région pelvienne, prenant position pour commencer. Maman le ressent principalement avec un sentiment de soulagement: elle peut enfin respirer à pleines seins! Il semble que ce fût la dernière fois que c'était il y a cent ans!

Cependant, toutes les femmes n'ont pas l'estomac avant l'accouchement. Mais tout le monde n’a pas la même difficulté à respirer - ici aussi, en tant que chanceux. Il a été observé que les femmes de grande taille souffraient d'essoufflement moins fréquemment et dans une moindre mesure que les mères miniatures.

Que faire avec un essoufflement pendant la grossesse?

En fait, un bon gynécologue devrait avertir une femme primipare des problèmes probables de respiration lors de périodes ultérieures. En outre, il devrait vous donner des recommandations sur la façon de soulager la maladie lors de crises de dyspnée. Mais si vous n'êtes pas très chanceux avec le médecin ou si vous ne possédez pas ces informations utiles pour une autre raison, nous essaierons de vous aider.

Tout d'abord, je tiens à dire qu'avec l'avènement de l'essoufflement, vous pouvez trouver un moment positif et utiliser ces difficultés pour entraîner le souffle pendant le travail. Si, à ce stade, vous ne maîtrisez pas encore les techniques de respiration, il est temps de prendre la question au sérieux. Différents types et différentes façons de respirer vous aideront non seulement à vous sentir mieux et à fournir à votre bébé suffisamment d'oxygène, mais vous seront également utiles lors de l'accouchement, lorsque vous devrez alterner contractions et tentatives.

Donc, s'il est difficile de respirer pendant la grossesse, levez-vous à quatre pattes, essayez de vous détendre le plus possible, puis prenez une profonde respiration lente et la même expiration. Répétez l'exercice plusieurs fois jusqu'à ce que vous vous sentiez soulagé.

Au moment de la dyspnée, la respiration deviendra plus facile si vous vous assoyez sur une chaise ou au moins, accroupissez-vous et même mieux - allongez-vous. Essayez de dormir à moitié assis, si vous n’avez pas assez d’air la nuit. N'oubliez pas qu'il est impossible de vous allonger sur le dos et que vous devez également changer souvent de pose, ne pas rester au même endroit, pour vous promener de temps en temps. Contrôlez vos portions et essayez de ne pas trop manger - cela peut également provoquer un essoufflement.

Ne vous arrêtez pas de marcher, surtout quand la respiration devient difficile. Amenez votre conjoint ou votre petite amie avec vous, mais sortez tous les jours au parc ou sur la place: l'enfant devrait recevoir de l'oxygène.

Ne paniquez pas quand il devient soudainement difficile de respirer pendant votre grossesse. Rappelez-vous: il s’agit d’un phénomène plutôt physiologique. Mais si, soudain, vous commencez à vous sentir sur le point d'étouffer et que vos membres et vos lèvres sont un peu bleus, vous feriez mieux d'appeler l'ambulance et de consulter. Cependant, cela arrive rarement.

Si vous ressentez un essoufflement, même dans un état calme, ou s'il vous est difficile de respirer même lorsque vous parlez, vous devez absolument en informer votre médecin. Peut-être un essoufflement associé à une anémie ou à une dystonie végétative-vasculaire.

Dieu merci, il ne vous reste que peu de patience. Accouchement facile!

32 semaines de grossesse, respiration difficile

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse?

18 mai 2014 | Vues: 5,782

Il est tout à fait normal de se sentir mal pendant la grossesse, car le corps subit de lourdes charges sur tous ses systèmes et organes et doit travailler deux fois plus efficacement pour assurer le fonctionnement complet de tout le corps.

Très souvent, les futures mères sont confrontées au fait qu'il leur devient difficile de respirer pendant la grossesse. Et, bien sûr, ils se demandent s’ils sont dangereux et comment éviter un tel symptôme.

La cause la plus courante de dyspnée est que le fœtus se développe et, s’agrandissant de plus en plus gros, commence à comprimer les organes environnants. Au cours des dernières phases de la grossesse, cela peut être dû à un enfant trop gros ou au fait que la mère passe peu de temps à l'air frais, bouge un peu et le sang ne tolère pas l'oxygène.

Si l'essoufflement survient dans les premiers mois de la grossesse. alors, très probablement, l'organisme n'a pas le temps de se restructurer aussi rapidement que le fœtus se développe. Puis une semaine plus tard, deux fonctions normales devraient se rétablir et l'essoufflement et la compression de la poitrine disparaîtront.

L'une des causes les plus courantes est également la petite taille. Cela peut sembler étrange, mais en réalité, l'explication est assez simple: chez les femmes de petite taille, le fœtus commence à exercer une pression sur le diaphragme au fil du temps, ce qui cause des difficultés respiratoires. De cela, il semble difficile d'inhaler. Chez les femmes de grande taille, ce symptôme n'est pratiquement pas manifesté.

Le processus de respiration sera soulagé lorsque le fœtus descendra dans l'abdomen avant l'accouchement, environ un mois avant la fin de la gestation.

S'il est difficile de respirer même en parlant et en l'absence de toute activité physique, consultez un médecin - l'anémie est possible dans le corps et elle doit être éliminée avec l'aide d'une thérapie et d'une nutrition adéquate.

Si vous avez du mal à respirer pendant votre grossesse, accordez-vous un peu de repos - vous devez vous asseoir pendant quelques minutes, ou mieux vous étendre si possible. Essayez de calmer votre respiration, respirez lentement et profondément.

Pendant le repos de nuit, ce problème peut être résolu en plaçant un oreiller supplémentaire sous la tête afin de ne pas pincer les sections de la poitrine.

S'il y a une possibilité et une permission du médecin, vous pouvez essayer de calmer le système nerveux avec une décoction d'agripaume ou de valériane. Il arrive que la dyspnée apparaisse dans une position, couchée sur le dos - il est possible que la veine cave soit en surpression, ce qui alimente le corps en oxygène. Essayez d'éviter cette position pour le corps afin d'éviter les répétitions.

Et rappelez-vous - s'il est difficile de respirer pendant la grossesse et qu'il n'y a aucune raison visible de ce qui se passe, consultez votre médecin, ne vous attendez pas à une détérioration. Après tout, l’incapacité de la mère à respirer correctement menace l’enfant souffrant de déficit en oxygène.

Difficile de respirer pendant la grossesse

La grossesse n’est pas une maladie; cependant, lorsqu’elle porte un enfant, une femme souffre souvent de diverses affections désagréables, bien que tout à fait naturelles. Parfois, ils sont causés par des changements hormonaux ou par le stress que l'organisme subit bien sûr pendant la grossesse. Mais n'oubliez pas qu'il existe également de tels symptômes, qui doivent encore être pris très au sérieux. Essoufflement - violation du rythme respiratoire, de sa fréquence et de sa profondeur. C'est elle qui cause souvent le principal malaise des femmes enceintes au cours des dernières semaines de grossesse.

Si une femme enceinte respire fortement en position arrière, vous devriez essayer d'éviter cette posture.

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse?

Quelque part à partir de la 34e semaine de grossesse, il devient très difficile pour une femme de se pencher. De plus, le fœtus en croissance exerce souvent une pression sur le diaphragme - tout cela entraîne le fait que la future mère devient difficile, voire difficile, de respirer. À ce moment-là, même un exercice léger, comme monter un escalier, provoque un essoufflement extrême. Les médecins disent que la difficulté à respirer pendant la grossesse dépend directement de la longueur du torse. Si une femme est assez grande, son essoufflement est peu probable. Mais pour les femmes de petite taille, ce problème se produit assez souvent, car l'enfant en croissance a tout simplement peu d'espace. Le plus souvent, le soulagement survient un mois avant l’accouchement, car à ce moment-là, la tête du bébé tombe plus près de l’entrée du bassin.

La dyspnée pouvant également être une conséquence de l'anémie, une attention particulière doit être accordée à la santé si la femme a du mal à respirer lorsqu'elle est au repos et non pendant un effort physique. Il arrive qu'une femme enceinte souffre d'essoufflement, même au cours d'une conversation: tous ces symptômes doivent être immédiatement communiqués à son gynécologue.

Rappelez-vous que la difficulté à respirer est une menace sérieuse, car le corps peut recevoir moins d'oxygène, car le bébé sera également aux prises avec sa pénurie. Il faut écouter le médecin et ne pas négliger ses recommandations.

Dans les cas où un essoufflement apparaît après l'exercice, il vous suffit de vous détendre.

Difficile de respirer pendant la grossesse: que faire?

Si vous avez du mal à respirer. reposez-vous et essayez de passer le plus de temps possible au repos: assoyez-vous sur une chaise. S'il n'y a pas une telle possibilité - vous devez vous asseoir, mais en général, il sera beaucoup mieux de s'allonger. Lorsqu'une crise de dyspnée survient la nuit, vous devez mettre un ou plusieurs oreillers sous la tête.

Si vous avez du mal à respirer pour la première fois, essayez de reprendre votre souffle. Pour commencer, assoyez-vous, par exemple, dans votre fauteuil préféré, détendez-vous au maximum, en particulier en ce qui concerne la ceinture scapulaire. Placez votre poitrine gauche, droite - sur le ventre. Et maintenant, considérons: inspirez un-deux-trois, expirez pour quatre.

En l’absence de contre-indications et d’allergies, vous pouvez boire du thé qui a un effet sédatif - l’air de mère et la valériane sont parfaits.

Les amateurs d'aromathérapie peuvent déposer de l'huile essentielle de romarin ou de mélisse sur la lampe aromatique au coucher. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez simplement verser de l'eau chaude dans le récipient et y verser de l'huile. Naturellement, les femmes enceintes ne devraient pas être allergiques à ces odeurs.

Dans les cas où il devient difficile de respirer à n'importe quelle position du corps, par exemple, couché sur le dos, le syndrome de la veine cave inférieure apparaît. Dans ce cas, vous devriez essayer de ne pas être dans cette position.

Lorsque, avec les manipulations ci-dessus, il n'y a pas de soulagement, vous devez immédiatement consulter un médecin. Peut-être recommandera-t-il un rythme de vie très lent - il faut maintenant beaucoup de temps pour faire les choses habituelles. Oui, et il faudra marcher avec prudence et le moins possible.

Difficile de respirer pendant la grossesse video

Il est difficile de respirer pendant la grossesse.

Si l'essoufflement survient et dans un état calme, cela peut être un symptôme d'anémie et vous devriez consulter un médecin.

Rappelez-vous que la difficulté à respirer est très néfaste pendant longtemps pour tester une femme enceinte, car une quantité moindre d'oxygène est ensuite administrée à l'enfant.

Difficile de respirer pendant la grossesse

26 semaines de grossesse

Vingt-sixième semaine de grossesse Il reste deux tiers du chemin, il reste de moins en moins de temps avant la naissance et la future mère devrait le dépenser utilement - par exemple, vous inscrire à des cours pour femmes enceintes, apprendre à coudre, à tricoter, à faire le tour des magasins, à préparer une dot pour son bébé, à regarder le défilé, berceau et ainsi de suite.

Votre ventre au cours de la 26e semaine de grossesse est déjà monté six cm au-dessus du nombril, vous avez déjà du mal à respirer, vous souffrez souvent d'essoufflement, du besoin de prendre une grande respiration.

À cette période de grossesse, votre ventre est déjà si gros qu'il est déjà difficile de se pencher, il est presque impossible d'attacher ses chaussures, vous ne voyez pas vos jambes lorsque vous marchez. Vous serez plus à l'aise assis à côté de chaussures. Il est donc recommandé de placer une chaise haute dans le couloir. Faites particulièrement attention lorsque vous marchez, car une chute peut entraîner une menace d'accouchement prématuré: décollement du placenta, écoulement prématuré d'eau, accouchement

À la vingt-sixième semaine, vous avez déjà pris environ 9 kg de poids. N'ayez crainte, il s'agit d'une augmentation tout à fait normale, et les femmes minces et minces de cette période ont très probablement déjà pris davantage de poids.

L'un des problèmes auxquels les futures mères sont confrontées au cours de la 26ème semaine de grossesse sont les problèmes nutritionnels. Beaucoup de plats commencent à vous donner la nausée. brûlures d'estomac. Faire face à ce problème aidera les repas fréquents, mais en petites portions. L'inconfort lié à l'estomac persistera jusqu'à l'accouchement; toutefois, vous pouvez atténuer ces symptômes désagréables - essayez de prendre 15 à 20 minutes après avoir mangé la position du genou au coude, pour que vous deveniez plus facile.

Au cours de cette période de grossesse, de nombreuses femmes enceintes commencent à ressentir un besoin urgent de soutenir leurs proches. La famille devrait fournir à la future mère sans stress, un effort physique léger (gymnastique pour les femmes enceintes), un bon sommeil et une alimentation équilibrée.

Lire 23 autres semaines de grossesse

Si votre grossesse est normale, il est temps de préparer vos mamelons pour l’allaitement. Cette préparation est particulièrement utile si vos mamelons sont rentrés et que la préparation à plat vous permettra d’éliminer ce problème au moment de la naissance.

Parfois, à la vingt-sixième semaine de grossesse, les futures mères se plaignent de douleurs dans le bas du dos, du fait que le fait de tirer l'estomac peut entrer dans le tonus de l'utérus est tout signe de contractions d'entraînement, qui sont indolores et irrégulières, votre corps se prépare à la naissance. Mais le risque de développer une anémie, une pyélonéphrite, une gestose est un problème plus grave. Ne négligez pas les visites chez le gynécologue, car ces maladies sont beaucoup plus faciles à éliminer au début de leur apparition que de perdre du temps, des nerfs, de l’argent pour le traitement.

Votre bébé Le poids de votre enfant à la vingt-sixième semaine est déjà d'environ 900 grammes, hauteur de la tête aux orteils - 32 cm.

Chaque jour, votre bébé se comporte de plus en plus activement, ses mouvements, ses chocs deviennent souvent douloureux pour une femme enceinte: la miette est déjà assez grosse et forte, et des coups de pied à la vessie ou au foie provoquent des sensations très désagréables. Il est nécessaire d’avoir une relation sereine avec cela, il n’y avait pas assez de temps avant de rencontrer votre bébé.

À la vingt-sixième semaine de grossesse, l’enfant est déjà dans la bonne position: tête baissée, la présentation du siège du bébé étant variable et instable, une miette peut se retourner à plusieurs reprises dans l’estomac. Ne vous inquiétez donc pas.

À cette période de la grossesse, le bébé prend généralement du poids en raison du développement musculaire, du dépôt de graisse, mais en longueur l'enfant grandit maintenant un peu plus lentement.

La peau de l'enfant est toujours rouge et mince, mais très vite, elle commencera à s'éclaircir. La graisse sur cette période est déposée non seulement brune, mais déjà ordinaire - sur les jambes, sur les bras, les joues sont arrondies - la mie ressemble de plus en plus à un nouveau-né.

Lire 32 semaines de grossesse supplémentaires

Maintenant, le bébé est déjà capable de voir, d'entendre, de goûter. Il n’ya toujours rien à regarder dans l’estomac de votre enfant, mais la vue des enfants de cet âge gestationnel est déjà formée - bien que l’enfant ne puisse voir que de vagues points vagues, l’œil sera bientôt amélioré.

En ce qui concerne les sons, le bébé écoute 24 heures par jour, le fonctionnement de l'intestin de sa mère, le battement de son cœur, la circulation du sang dans les vaisseaux. Il semble que le bruit constant devrait déranger l'enfant, l'ennuyer, mais ce sont des sons doux et familiaux pour lui. dont il se sent très calme et confortable. Et après, après la naissance du bébé, s’il est de mauvaise humeur, s’il est torturé par des coliques au ventre, il vaut la peine d’attacher l’enfant à sa poitrine, à son cœur, et le bébé se calmera.

Maintenant, l'enfant est déjà capable de se souvenir de la voix de sa mère, de son père, si vous commencez à chanter une berceuse à l'enfant, après la naissance, le bébé s'affaissera sous elle et s'endormira beaucoup plus vite.

32 semaines de grossesse est difficile

32 semaines de grossesse

getId () class = vote__count vote__count_align_tl 0

32 semaines de grossesse apporteront de nouvelles sensations. Porter un bébé est un travail difficile, car plus le terme est long, plus il est difficile pour vous de faire face aux mouvements des miettes dans votre estomac. Amenez votre père à entrer en contact avec l'enfant de votre futur père. Laissez-le également ressentir les poussées du tout-petit, embrasser ses talons ou ses stylos saillants. Ce sera la clé de leur future amitié.

Qu'est-ce qui se passe dans le corps de maman

Le ventre à 32 semaines de gestation semble quelque peu ridicule - le nombril saute un peu et la bande sombre s’étend. Ne vous inquiétez pas, quelques mois après la naissance, le nombril reprendra sa position initiale et la bande disparaîtra. Une autre innovation est l'augmentation de la quantité de poils sur l'abdomen. Ceci, comme la traînée sombre, est une conséquence des changements hormonaux dans votre corps. Avec le temps, tout reviendra à la normale.

Que se passe-t-il dans ton corps à la 32e semaine?

Sentiments de la future mère

Les moments les plus difficiles sont venus pour vous: il est très difficile de porter le ventre à la 32e semaine de grossesse. N'oubliez pas que lorsqu'un gonflement prononcé, de graves maux de tête, des problèmes de vision ainsi qu'un gain de poids rapide, vous devez immédiatement consulter votre médecin. Ces conditions peuvent être des symptômes de toxicose tardive.

Développement fœtal

Votre bébé continue de prendre du poids à 32 semaines de gestation. Maintenant, il pèse entre 1600 et 1800 grammes et sa hauteur est d'environ 40 cm.La peau du bébé n'est plus aussi ridée qu'auparavant et sa couleur passe de rougeâtre à plus claire. Sur la tête, de vrais cheveux sont apparus. Tous les organes internes du bébé travaillent à pleine puissance et améliorent leurs fonctions. Pensez à un enfant qui va naître maintenant, il sera tout à fait viable.

Analyses et enquêtes

Le médecin vous recommandera probablement de faire une échographie à 32 semaines de gestation. Au cours de la procédure, il donnera son avis sur l’état du placenta, évaluera la quantité d’eau, fera les mesures nécessaires des parties du corps du bébé. En outre, l’échographie permettra de clarifier l’état physique de l’enfant, de mesurer la taille de la tête, la circonférence abdominale et la longueur du fémur. Également estimé la position du bébé. La présentation pelvienne à la 32e semaine de grossesse n’est pas un motif de panique.

Conseils utiles sur les 32 semaines de grossesse

La nutrition à 32 semaines de gestation reste inchangée: petites portions, mais le plus souvent, une quantité suffisante de protéines, de vitamine D, de magnésium, de zinc et de fer. Il est souhaitable d'abandonner la viande fumée, les ingrédients artificiels interdits, les conservateurs. Quelques mots sur les vitamines:

  • La vitamine D peut être prise au soleil, c'est-à-dire plus pour marcher. Il peut également être obtenu à partir de produits: huile de poisson, hareng, maquereau, saumon, œufs, lait et produits laitiers.
  • Le zinc se trouve dans: les poissons et fruits de mer, les graines de citrouille et de tournesol crues, les noix et les pignons, les carottes, le chou-fleur et les pommes.
  • On trouve du fer dans des aliments tels que le foie de boeuf, le poisson, l'aneth, le persil, les oignons verts, la laitue, l'oseille, les tomates, les carottes, les haricots et le sarrasin.
  • Le magnésium doit faire partie de votre menu. On le trouve dans la pastèque, les épinards, la laitue, le lait, les noix.

Vous devez réduire l'intensité de vos entraînements, car un sport actif peut causer un tonus utérin à 32 semaines de gestation. Maintenant, les exercices de relaxation sont importants - les exercices de natation et de respiration.

Les exercices de relaxation sont importants maintenant - les exercices de natation et de respiration.

Si vous avez de graves crampes aux jambes, essayez l'exercice suivant. Est à la traîne Une jambe pliée au genou, le deuxième pied posé sur un genou plié afin que vous puissiez effectuer des mouvements de rotation. Tirez votre pied vers vous et roulez-le d'abord dans un sens, puis dans l'autre. Changez la position des jambes, répétez l'exercice.

Il existe également plusieurs exercices pour soulager la tension du dos et entraîner les obliques. Asseyez-vous sur le sol, écartez vos jambes le plus possible. Pliez la jambe droite en la tirant aussi près que possible du périnée. Placez votre main gauche sur votre jambe gauche ou (si votre flexibilité le permet) sur le sol devant votre jambe. Levez la main droite en la pliant légèrement au coude. Effectuer quelques inclinaisons à gauche, dans la direction d'une jambe droite. Ne tendez pas vos abdominaux, cet exercice pour étirer les muscles latéraux. N'en faites pas trop.

Tirer des conclusions

Surveillez votre poids et votre régime, évitez toute activité physique et, à la moindre indisposition, consultez votre médecin.

Maintenant, s'il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez pleinement profiter de la vie intime. Bien entendu, vous ne devriez pas recourir à des postures et à des actions trop exotiques. Ils doivent céder le pas à la tendresse et à l'amour.

32 semaines de grossesse

À 32 semaines de grossesse, les brûlures d'estomac, l'essoufflement, les maux de dos et l'enflure ne disparaissent pas. Continuez à prendre de petits repas et limitez votre consommation de sel. Gardez votre posture, surveillez vos pieds et essayez de dormir sur des oreillers dans une position élevée.

Le moment est venu de procéder à la troisième échographie programmée, qui indiquera le développement de l’enfant et sa localisation dans l’utérus. En règle générale, une échographie pendant 32 semaines montre que 80% des bébés prennent la position désirée, la tête en bas, alors que ses jambes sont maintenant sous les côtes et que si la mie est poussée, il se peut que vous ayez mal à la poitrine. Par conséquent, essayez de vous asseoir toujours droit, peu importe la difficulté de votre travail.

À la 32e semaine de grossesse, vous avez déjà pris beaucoup de poids, ce qui vous empêche de rester aussi actif qu'auparavant, mais votre état de santé implique du repos, alors reposez-vous davantage et dormez plus longtemps. Dans quelques semaines, vous n'aurez plus l'occasion de le faire.

Il y a quelques années, les médecins ont affirmé que les relations sexuelles ne menaçaient pas les prématurés, mais ils affirment désormais le contraire: l'apparition de complications associées aux relations sexuelles au cours des dernières semaines de la grossesse. Pour votre tranquillité d'esprit à ce sujet, consultez votre médecin.

Grossesse 31,32,33 semaines - il est temps de penser à choisir un hôpital et de dresser une liste des choses nécessaires pour vous et le bébé que vous emportez avec vous.

N'oubliez pas de porter une carte d'échange partout et toujours avec vous.

Futur enfant:

Presque toutes les rides ont disparu sur le visage du bébé et sa tête est recouverte d’un grand nombre de poils ou parfois de duvet. La peau du bébé acquiert progressivement de la douceur et de la douceur, ses jambes et ses bras deviennent charnus, ce que vous pouvez voir sur la photo prise avec l'échographie à 32 semaines de grossesse.

L'enfant bouge très activement lorsque la lumière frappe ses pupilles se rétrécit. Il a également souvent le hoquet, rebondissant à l'intérieur de vous - il n'y a rien de terrible à ce sujet.

Avec une grossesse de 32 semaines, le poids de l'enfant est de 1700-1800 grammes et sa hauteur est d'environ 42 cm.