Pourquoi les femmes enceintes veulent dormir

Souvent, la question-plainte «Pourquoi voulez-vous dormir pendant la grossesse?» Les femmes sont interrogées à un stade précoce. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une condition normale qui ne nécessite pas de traitement. Une fois que l'œuf fécondé a pénétré dans l'utérus et s'y est renforcé, le corps de la femme commence à augmenter la production de l'hormone progestérone. Son excès s'exprime en somnolence, irritabilité et sensation de dépression.

Le désir constant de dormir hante la femme enceinte ces dernières semaines. À ce stade, le corps est activement préparé pour le travail à venir. Cette condition est également considérée comme sûre. En plus de la tempête hormonale et de la fatigue chronique, il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous souhaitez dormir pendant la grossesse. Considérez-les plus en détail.

Grossesse précoce

Lors de la conception, le corps de la femme subit d'importants changements dans les niveaux hormonaux. Ils affectent tous les organes internes et leurs systèmes. Nous donnons un certain nombre de raisons pour lesquelles il existe un désir écrasant de dormir.

  • Immunité réduite. S'il n'y a pas d'affaiblissement de la protection, le «corps étranger», qui est l'embryon, sera simplement rejeté. Cela entraîne généralement une diminution de la pression, une faiblesse générale et une somnolence.
  • Avitaminose. Depuis qu’un nouvel organisme est en train de se former, la réserve de substances utiles (vitamines et autres oligo-éléments) commence à s’épuiser.
  • Toxicose Beaucoup de femmes sont en proie à une toxicose qui les épuise toute la journée. Les attaques de vomissements contribuent également à la lixiviation des nutriments. En conséquence, l'anémie se développe.
  • Le stress. Une femme enceinte a besoin de plus de temps pour se reposer. Mais passer rapidement à un autre mode ne fonctionne pas toujours. Oui, et le rythme de la vie moderne y contribue. Par conséquent, même les femmes très calmes au début de la période sont dans un état de stress constant.
  • Tension nerveuse. Cela est dû non seulement aux nouvelles concernant le réapprovisionnement imminent, mais également à la nécessité de s'adapter aux nouvelles circonstances, au désir de collecter un maximum d'informations sur le déroulement de la grossesse. Mais vous devez toujours réfléchir à la meilleure façon de communiquer les nouvelles à d'autres personnes - parents et employés. En passant, l'attitude de collègues affecte directement l'état d'esprit d'une femme qui attend un bébé.
  • Préjugés Il y a des femmes qui tentent par tous les moyens de cacher leur grossesse aux autres. Ils discutent de cette peur du "mauvais oeil". Voici une autre raison de s'inquiéter.

Les changements dans la sphère endocrine violent le rythme de travail établi dans son ensemble. Le recours à des stimulants classiques (thé et café fort) est interdit aux femmes enceintes - risque trop élevé pour la santé et le fœtus. À un stade précoce, la somnolence peut être surmontée grâce à une bonne alimentation, à un équilibre raisonnable travail / repos, à un sommeil sain, dont la durée doit être d’au moins 8 heures.

Ce serait bien que les employés fassent des concessions à leur collègue et lui permettent de prendre de courtes pauses pour changer de posture ou faire les exercices. Après tout, ils devraient eux-mêmes être mal à l'aise au travail, s'il y a toujours une personne fatiguée près de chez eux qui veut vraiment dormir.

Au deuxième trimestre

Si la somnolence au début de la grossesse est plus ou moins nette, d’où vient-elle au deuxième trimestre? Le corps semble déjà s'être habitué à un nouvel État et même avoir mis au point son propre régime, y compris la visite obligatoire aux consultations. Environnements a félicité et accepté le fait de la grossesse avec toutes les conséquences qui en découlent comme une donnée. Mais cela s'est avéré pas si simple.

  • Le corps travaille encore pendant deux jours entiers - il l'affaiblit considérablement. Même si la femme est pleinement nourrie, les nutriments qu'elle contient sont à peine suffisants. Et certains cherchent encore à se limiter à la nourriture, de peur d'une forte augmentation de poids après l'accouchement. Le manque d'éléments micro et macro nécessaires au bon fonctionnement des organes et de leurs systèmes provoque une sensation de fatigue et un désir de dormir.
  • Malheureusement, tout le monde ne peut pas porter un bébé facilement et sans précaution, sans aucun problème de santé. À l'équateur de la grossesse, des poches peuvent apparaître. Le médecin fera rapport sur ces kilos en trop, signalant le danger de surpoids. Pour couronner le tout, une femme commence à poursuivre l'idée qu'elle n'aime plus sa bien-aimée sous cette forme. Tous ces facteurs peuvent déclencher une dépression et des troubles du sommeil.

Pour se débarrasser de la dépression, il faut marcher davantage dans la rue, bien manger, boire quelque chose de relaxant avant de se coucher (par exemple, un thé faible ou un verre de lait chaud avec une cuillère de miel). Si cela ne vous aide pas, le médecin peut vous prescrire des sédatifs légers et, dans les cas graves, des antidépresseurs.

La future maman doit savoir que vous devez d’abord interroger le médecin sur la phytothérapie. Les femmes enceintes peuvent en principe pratiquer la phytothérapie, mais de manière très prudente. La liste des herbes autorisées est limitée à la valériane, à la menthe et à l’andragone.

Peu avant l'accouchement

À partir d'environ 32 semaines de gestation, quelques-unes sont ajoutées à toutes les causes de somnolence susmentionnées:

  • Lorsque l'estomac atteint une taille impressionnante, il est extrêmement difficile de dormir. Il est commode de s’allonger parfois seulement le matin.
  • Les visites fréquentes aux toilettes pour les petits besoins ne sont pas rares au troisième trimestre. Un utérus élargi exerce une pression sur la vessie, ce qui provoque une augmentation de la miction. Bien entendu, un repos normal dans cette situation ne fonctionne pas.
  • S'il y a des enfants plus âgés, ils ont aussi besoin d'attention. Par conséquent, dormir pendant la journée est un luxe inadmissible pour la future maman.

Apprendre à dormir sur le côté doit commencer avec le deuxième trimestre. Tout d'abord, vous devez rouler la couverture avec un rouleau et la placer sous votre ventre ou dans votre dos - comme une personne habituelle au moment de vous endormir. Puis, progressivement, dans quelques jours, vous devrez augmenter la hauteur du "rouleau".

Sur le ventre pendant les derniers mois de la grossesse, dormez irréaliste. Et sur le dos - pas recommandé, aussi désirable soit-il.

Si vous pressez constamment les vaisseaux à travers lesquels la nourriture et l'oxygène sont fournis à l'utérus et aux membres inférieurs, il y aura violation du flux sanguin inversé. En conséquence, un enfant à naître contracte une hypoxie et sa mère - de graves problèmes de santé.

Il est presque impossible de dormir à la 38ème semaine. Il y a une préparation active du corps au travail. Les combats de formation ne permettent pas à une femme de se détendre même la nuit. Bien qu'ils ne durent que 1 à 2 minutes, il est extrêmement problématique de s'endormir après eux.

Que faire si vous voulez dormir

Lorsque la future maman met au monde un bébé, sa tâche principale est de s’occuper à la fois de l’enfant et de sa santé. Par conséquent, un sommeil sain de haute qualité est si important pour une femme enceinte. Une des règles principales d'une femme dans la position devrait être: "Je dors autant que je veux." Il est recommandé de ne pas participer à des divertissements très excitants. Il est préférable de passer votre temps libre en promenade, ce qui vous aidera à vous endormir rapidement et calmement. En revenant de la rue, il est bon de prendre une douche chaude et de boire un verre de lait. Prendre une douche ou un bain chaud ne peut en aucun cas, même si vous en avez vraiment besoin.

Se coucher doit être tôt. Un bon facteur de motivation sera la prise de conscience que le bon déroulement de la grossesse en dépend. Il est conseillé d'aller se coucher jusqu'à 22h00, car à partir de ce moment-là jusqu'à 1h00, le sommeil est considéré comme étant de la plus haute qualité. Le lit doit être de dureté moyenne. Il est recommandé de dormir en attendant le bébé du côté gauche.

Lorsqu'une femme est en congé de maternité ou travaille à la maison, elle peut librement consacrer quelques heures à son sommeil de jour. Si une femme enceinte est occupée toute la journée, elle doit bien planifier ses affaires pour pouvoir bien dormir la nuit.

Résumons

Si la future maman lutte constamment avec un désir irrésistible de s'endormir, mais que tous ses tests sont corrects et que rien d'autre ne la dérange, il n'est pas nécessaire d'aller chez le médecin. Vous avez juste besoin de vous allonger et de vous reposer. Après tout, toute restriction au repos ou dans un rêve peut nuire à la santé d'une femme et de son bébé à naître. La surtension menace d'augmenter le tonus de l'utérus - une condition hautement indésirable et même dangereuse.

Somnolence parfois constante alarmant les femmes enceintes. Ensuite, elle doit créer les conditions d'un bon repos. Par exemple, faites une promenade avant d'aller dormir dans la rue et un week-end, faites une sortie dans la nature. S'il n'y a pas de raisons sérieuses d'indisposition, ces méthodes devraient aider.

Inscription

La mise à disposition de terres gratuites aux familles nombreuses - 12 juillet 2017

Chef du Département des relations avec les familles nombreuses du Trésor public de la région de Tioumen "Fonds immobilier de la région de Tioumen"

Caries chez les enfants et ses complications - 2 juin 2017

Dentiste thérapeute

Programme individuel de gestion du travail. Hôpitaux obstétricaux et gynécologiques, chirurgicaux et services de consultation et de diagnostic confortables. Personnel hautement qualifié et sympathique.

Insomnie à 32 semaines de gestation

Le fait qu'un sommeil complet en bonne santé est essentiel dans la vie de chaque personne, ne peut pas parler. Il est clair que pendant la grossesse, il est doublement nécessaire: ne pas avoir dormi et ne pas se reposer pendant la nuit, une femme pendant la journée se sent irritable et fatiguée, ce qui n’a jamais été jugé utile. Mais, outre le fait que l'organisme maternel en cas d'insomnie est épuisé et fonctionne à l'usure, le fœtus ressent les mêmes émotions et éprouve les mêmes sensations que la mère. Cette condition peut être dangereuse pour vous deux. Vous devez donc lutter contre l'insomnie pendant la grossesse.

Pourquoi une femme enceinte ne peut-elle pas dormir?

Les statistiques montrent que 78% des femmes enceintes ont des difficultés à dormir pendant la gestation et qu'au moins 97% des femmes souffrent d'insomnie au troisième trimestre de la grossesse. Et les raisons peuvent être nombreuses: physiologiques et psychologiques. De nombreux troubles du sommeil ont été observés depuis les premières semaines de la grossesse. Certains experts considèrent cela, comme l'apparition de la somnolence, comme l'un des premiers signes de la grossesse et l'expliquent par des changements hormonaux. Mais dans la plupart des cas, l'insomnie commence à perturber les femmes enceintes au troisième trimestre. Il devient de plus en plus difficile de s'installer dans le lit, quelqu'un a un essoufflement ou des brûlures d'estomac, beaucoup souffrent de crampes dans les jambes et de douleurs dans le bas du dos ou sur le côté. aux toilettes. La situation est exacerbée par la fatigue chronique, le stress, la peur de l’accouchement à venir et d’autres facteurs conjoncturels. Au cours des dernières périodes, les femmes rêvent souvent d’une maternité, d’obstétriciens, du processus même de l’accouchement, d’un phénomène similaire ou de vagues, d’un océan déchaîné, d’un tourbillon qui symbolise la grossesse, l’accouchement et l’allaitement. Beaucoup se réveillent dans la septième transpiration des rêves dans lesquels ils ont perdu leur bébé. Les experts disent que vous ne devez attacher aucune importance à de tels cauchemars, car ils sont pleinement justifiés: l'état psychologique d'une femme au troisième trimestre change sous le poids de la naissance à venir et la responsabilité de la parentalité. Mais si le rêve ne s'en va pas avec la tête, parlez-en à une personne proche et vous comprendrez alors que rien de grave ne s'est passé.

Mais qu'est-ce que c'est!?

L'insomnie est divisée en trois types différents. Lorsque vous ne pouvez pas vous endormir longtemps depuis le soir, en tournant et en vous retournant d’un côté à l’autre, nous parlons de la prétendue insomnie initiale. En règle générale, une personne analyse ensuite les événements vécus au cours de la journée et réfléchit aux événements à venir. L'incapacité à maintenir un état de sommeil est le deuxième type d'insomnie. Vous vous endormez, mais vous ne pouvez pas dormir jusqu'au matin. C'est pourquoi vous vous réveillez constamment pendant la nuit et le matin, vous ne vous sentez absolument pas reposé. Et le troisième type - l'insomnie de la phase finale - quand, se réveiller le matin, ne jamais se rendormir.

Pendant la grossesse, il commence souvent par une insomnie: s'endormir avec un estomac gros et lourd, dans lequel la vie «bout» et avec tous les «effets secondaires» de la grossesse devient plus difficile. Mais peu importe quand une femme enceinte ne dort pas, vous devez apprendre à faire face à l'insomnie et à vous reposer. Après tout, c’est pendant le sommeil que le corps reconstitue les réserves d’énergie dépensées pendant la journée, c’est donc absolument nécessaire. Les experts disent que le besoin quotidien de sommeil de l'homme est de 10 heures et que, pour éviter les problèmes, il faut toujours compenser une privation de sommeil régulière. Bien sûr, chaque personne a ses propres besoins, y compris le repos. Le sommeil est une condition biologique dans laquelle se produisent de nombreux processus les plus importants pour le corps humain. Et pour préserver la santé physique et psychologique, cette chaîne ne doit pas être rompue.

Pour apprendre à contrôler le sommeil, vous devez comprendre sa nature. Comme tout autre processus biologique, le sommeil a une nature cyclique et toutes les phases sont répétées à des intervalles de 90 à 120 minutes. Le sommeil rapide et lent se remplacent 4-6 fois par nuit. Le sommeil paradoxal dure environ 10 minutes. C'est à ce moment-là que le cerveau devient actif, comme s'il était éveillé, et qu'une personne rêvait. Si vous le réveillez pendant la phase de sommeil paradoxal, il se sentira fatigué et ne dormira pas toute la journée. Et ce qui est intéressant: ces phases alternent toutes les nuits à la même heure, même si vous ne dormez pas. Le plus grand désir de dormir vient juste pendant la phase de sommeil paradoxal. Par conséquent, si vous vous êtes réveillé au milieu de la nuit et que vous ne dormez pas du tout, sachez qu’en 120 minutes maximum, le sommeil vous sera rendu. Vous pouvez donc lire un livre «hypnotique», cravate ou écouter de la musique calme. Il a été vérifié qu'essayer de ne jamais s'endormir, sachant que le matin, il faut se lever, est un moyen absolu de se réveiller complètement. Répondez donc calmement à l’insomnie et apprenez comment y faire face.

Types d'insomnie

Les troubles du sommeil qui ont des symptômes communs, à savoir l'incapacité de s'endormir pendant une longue période, sont appelés insomnie (ou asomnie).

Asomnie (a + lat. Somnus - sommeil). Insomnie, troubles du sommeil. Il se manifeste par des difficultés d'endormissement, un sommeil intermittent, des réveils fréquents la nuit, un sommeil superficiel ou un réveil prématuré, avec l'impossibilité de se rendormir.

Trois types d'asomnie sont distingués: transitoire, à court terme et chronique.

  1. Transitoire. L'insomnie transitoire ou situationnelle pendant la grossesse est principalement associée à des épisodes causés par une explosion d'expériences joyeuses ou tristes. L'état d'insomnie continue jusqu'à ce que les émotions s'apaisent et que la vie continue. Dans ce cas, le dicton est bon: moins vous en savez, plus vous dormez. La future maman doit se protéger des sources d'informations désagréables et son entourage veille au cercle social et à une attitude positive qui règne dans la famille. Une telle insomnie ne dure pas plus d'une semaine et ne nécessite pas de traitement spécial.
  2. Court terme. L'insomnie à court terme est associée à des causes plus importantes - processus physiologiques survenant pendant la grossesse, stress, médicaments, maladie cardiaque. Ce type d'insomnie peut durer environ un mois et pendant cette période, le corps d'une femme enceinte peut être considérablement touché. Si les troubles du sommeil dérangent depuis plus d'une semaine, il est nécessaire de consulter immédiatement un spécialiste. Il est impossible de résoudre le problème par vous-même, car seul un médecin peut reconnaître la véritable cause.
  3. Chronique. L'asomnie chronique est la forme la plus complexe d'insomnie qui ne se produit pas dans le vide. Elle souffre depuis des mois et cette maladie peut causer des maladies mentales et physiques. C'est beaucoup moins courant que les précédents, cependant, dans tous les cas, c'est une raison d'aller chez le médecin. Si une maladie chronique a déjà inquiété une femme enceinte, les méthodes de traitement devront être ajustées, car les médicaments précédents peuvent nuire au bébé.

Ce qui est dangereux pour l'insomnie chez les femmes enceintes

Selon les statistiques, environ 80% des femmes enceintes sont confrontées au problème du manque de sommeil. De nombreux experts considèrent cette affection comme l’un des signes de la grossesse précoce ainsi que l’état de somnolence.

Quelle est l'insomnie si dangereux pendant la grossesse? Bien sûr, une femme se fatigue rapidement pendant la journée, car les affaires de tous les jours ne se font plus aussi facilement qu'auparavant. La position de la future maman l'oblige à se protéger non seulement elle-même, mais aussi le bébé des mouvements brusques, des flexions fréquentes et de la levée de poids.

Toute action nécessite de la concentration et l'insomnie la réduit et provoque un stress supplémentaire. Dans sa position, une femme enceinte peut très facilement se blesser, même en effectuant les mouvements les plus simples, qu'il s'agisse de prendre une douche ou de marcher à pied. Sur fond d'équilibre hormonal instable, l'irritabilité apparaît, même à cause des bagatelles.

Les principales causes de troubles du sommeil pendant la grossesse

À mesure que la durée de la grossesse augmente, les causes physiologiques de l'insomnie augmentent également. Il est remarqué qu’à terme, il apparaît beaucoup plus souvent et se manifeste beaucoup plus puissant. Causer l'insomnie le plus souvent:

  • des problèmes pour choisir une posture confortable, car le ventre a grossi et le poids a augmenté (voir Postures confortables pour dormir);
  • douleur persistante dans la région lombaire et dans le dos;
  • mouvement actif du fœtus;
  • brûlures d'estomac;
  • crampes aux jambes;
  • besoin fréquent d'uriner;
  • démangeaisons prononcées dans l'abdomen dues à des vergetures de la peau;
  • essoufflement.

Les causes psychologiques sont également des préalables aux nuits blanches pendant la grossesse. Parmi eux, notons:

  • fatigue chronique;
  • tension nerveuse;
  • situations stressantes;
  • souci de la santé de l'enfant;
  • peur de l'accouchement;
  • cauchemars.

La nature de l'insomnie est diverse, mais vous devez la combattre sans faute. La mauvaise condition physique et les problèmes psychologiques doivent être évités. Si l'insomnie est déjà apparue, apprenez à y résister.

Les hormones et l'insomnie

Premier trimestre Avec l'augmentation de l'âge gestationnel, les raisons de l'insomnie sont de plus en plus nombreuses. Le plus souvent, cette situation est associée à la restructuration du système hormonal du corps. Au début de la grossesse, les œstrogènes (hormones de la première phase du cycle menstruel) cèdent la place à la progestérone, l'hormone de la seconde phase. Sinon, il est appelé le gardien de la grossesse. L'augmentation du niveau de progestérone conduit le corps à un état de disponibilité totale, le visant exclusivement au port du fœtus. En conséquence, même la nuit, cette hormone ne permet pas au corps de la future maman de se détendre et de se reposer, un sommeil complet est donc impossible.

Deuxième trimestre Avec le début du deuxième trimestre de la grossesse, la vue d'ensemble change partiellement et le sommeil nocturne s'améliore. À ce stade, le corps de la femme s'adapte déjà à la poussée hormonale: la stabilité relative du système nerveux s'installe, les organes pelviens, y compris la vessie, les intestins et le foie, ont appris à s'adapter à la croissance de l'utérus. Le travail de tous les organes se normalise et l'estomac n'a pas encore augmenté au point d'interférer avec un sommeil réparateur.

Troisième trimestre Le troisième trimestre chez les femmes enceintes est à nouveau accompagné d'insomnie, il est de plus en plus difficile de trouver une position confortable pour le repos. Les femmes qui sont habituées à dormir sur le ventre ou le dos sont très difficiles à adapter à une autre position. Au cours de cette période, il existe un inconfort physiologique: la future maman développe des brûlures d'estomac, aggravant la position couchée, des douleurs au dos et au bas du dos, et même au repos, un essoufflement apparaît. À ce stade, l'abdomen atteint une taille telle qu'il est difficile de trouver une position confortable pour dormir.

La situation devient plus alarmante à l'approche de l'accouchement à cause du manque régulier de sommeil et de troubles émotionnels, qui se transforment souvent en cauchemars. De ce fait, le rêve devient plus dérangeant et court. Une femme écoute fébrilement son état de santé, attend les contractions, ressent chaque mouvement du fœtus, ce qui l’empêche de se détendre et de s’endormir. Le troisième trimestre de la grossesse est accompagné d'un autre saut hormonal: le niveau de progestérone diminue fortement avant l'accouchement. La raison du manque de sommeil et de la difficulté à s’endormir peut être due à des contractions de l’utérus pendant l’entraînement, qui se produisent quelques jours avant l’accouchement.

Comment vaincre l'insomnie

Combattre l'insomnie peut des moyens situationnels. Certains facteurs contribueront à une bonne nuit de sommeil et à la stabilité:

  1. Évitez le stress - la fatigue accumulée ne conduit pas toujours à un sommeil tant attendu, parfois une femme ne peut tout simplement pas se détendre.
  2. Nous renonçons à l'habitude de dormir pendant la journée - peut-être qu'une nuit de sommeil peut récupérer.
  3. Nous partageons des cauchemars avec une personne proche et compréhensive - les psychologues pensent qu'un rêve qui a été dit à voix haute nous aide à comprendre qu'il n'y a pas de danger à proximité.
  4. Nous évitons le stress émotionnel dans la soirée - nous refusons de clarifier la relation, les conversations déplaisantes et ne regardons pas la nuit des militants.
  5. Nous n'utilisons pas de liquide en grande quantité pour la nuit - la nécessité de vider fréquemment la vessie disparaîtra et, par conséquent, la nécessité de sortir du lit la nuit.
  6. Nous utilisons des remèdes homéopathiques, sur recommandation d'un spécialiste.
  7. Avoir des relations sexuelles - s'il n'y a pas de contre-indications, mais qu'il y a un désir, alors pourquoi ne pas essayer de cette façon?
  8. Choisir des vêtements confortables pour dormir - de préférence des pyjamas à mouvements non contraignants en matières naturelles.
  9. Ne soyez pas nerveux et ne pensez qu'au bien.

Et surtout, si rien ne vous aide et que vous souhaitez recourir à un traitement médical, vous devez immédiatement informer votre médecin. Aucun conseil d'amis ou de proches parents ne remplacera l'expérience d'un spécialiste. Il est le seul à pouvoir trouver le médicament approprié et sans danger pour une femme enceinte sans nuire à son enfant à naître.

Comment vous aider

Les causes de l'insomnie pendant la grossesse à différentes périodes sont donc différentes et donc différentes. Pour le premier trimestre, des manipulations appropriées qui aident à maintenir un certain mode de la journée et de la nutrition:

  • Créez l'habitude d'aller dormir à la même heure, de préférence jusqu'à 23 heures;
  • Le dernier repas doit être pris trois heures avant le coucher pour que l’estomac ait le temps de se débarrasser de la nourriture;
  • Du café et du thé habituels devront être abandonnés, en les remplaçant par un verre de lait chaud, qui a un léger effet calmant et sédatif;
  • Appliquer des infusions aux herbes de camomille et de menthe peut être sans crainte, mais pour le reste vous devez être prudent - pour leur compatibilité avec la grossesse, vous devriez consulter votre médecin;
  • Il convient de reconsidérer la nature des procédures d’approvisionnement en eau: abandonner les bains chauds relaxants et les douches contrastées, qui augmentent le tonus des vaisseaux sanguins et la circulation sanguine, au lieu d’être aspergés d’eau chaude;
  • Une promenade d'une heure avant l'heure du coucher vous détendra et vous aidera à vous endormir. La ventilation de la pièce fonctionne de la même manière.

Le troisième trimestre de la grossesse est caractérisé par plusieurs types d’insomnie: débutant, avec troubles du sommeil lorsqu’on s’endort; incapacité à maintenir un état de sommeil, avec des réveils constants et un manque d'immersion dans le sommeil; insomnie de la phase finale avec réveil précoce et incapacité de se rendormir jusqu'au moment du rétablissement.

  • Au début de l’insomnie, il est recommandé de s’allonger sur le côté gauche (de quel côté dormir?), Où le sang s’améliore, le travail des reins et des intestins de la future mère;
  • Vous pouvez mettre des oreillers entre vos jambes et sous votre ventre et lever la tête avec un oreiller spécial pour femme enceinte.
  • Pour éviter les crises, vous pouvez masser les muscles du mollet, le dos et la taille, les pieds et les chevilles;
  • Un matelas orthopédique facilitera les réveils fréquents pendant le sommeil, ce qui aidera à prendre la position correcte de la colonne vertébrale, à détendre les muscles, à soulager les spasmes vasculaires;
  • Lorsque vous avez des démangeaisons dans l'abdomen, vous pouvez utiliser des hydratants. Pour éviter cela, vous devez éviter de prendre du poids brutal.
  • Le port d'un pansement pendant la journée réduit partiellement l'inconfort nocturne.

Vidéo: comment dormir pendant la grossesse

Conseil enceinte

Les femmes enceintes soucieuses de leur forme physique pour les futures mères se plaignent beaucoup moins d’insomnie et de douleurs aux extrémités. Bien sûr, les distances marathon dans cette position ne fonctionneront pas, mais le yoga, le Pilates, la natation et les étirements sont tout à fait capables de toute femme en bonne santé. De bons résultats sont également montrés dans la maîtrise des techniques de relaxation, qui sont enseignées dans les cours de grossesse pour l'accouchement. Bien sûr, toutes les femmes n'ont pas la possibilité d'assister à de tels cours, mais si vous le souhaitez, vous pouvez trouver des techniques de relaxation sur Internet.

Il arrive que toutes les méthodes soient essayées et que le sommeil ne vienne pas. Vous ne devez pas sombrer dans le désespoir en même temps, ni perdre votre sang-froid. Après avoir attendu une demi-heure, vous devez vous lever et faire des choses monotones qui ne provoquent pas une vague d'émotions. Musique calme, tricot, devinettes de mots croisés, lire un livre, parler à vous-même, déplier des jeux de solitaire vous aideront à vous mettre à l'aise. Certains sont finalement aidés en épluchant des pommes de terre. Des activités créatives passionnantes et passionnantes, il est préférable de reporter au lendemain matin.

Dans les cas limites, lorsque le rythme du sommeil et de l’éveil s’est égaré à tel point que le repos nocturne n’est pas supérieur à 4 à 6 heures et que cette condition est observée pendant plus d’une semaine, vous devez immédiatement contacter les spécialistes. Le gynécologue déterminera s'il existe des raisons physiologiques à l'insomnie, le thérapeute examinera l'état de santé général et le psychologue indiquera comment se débarrasser de ce trouble psychologique. Se préparer à la naissance d'un enfant est un travail qui nécessite une force considérable et qui devrait être régulièrement rétabli.

Vous ne pouvez pas dormir? Est-ce que bébé pousse? Vous ne trouvez pas une position appropriée pour dormir? La cause de l'insomnie n'est pas toujours dans le ventre en croissance. Comment gérer les changements hormonaux et que peut se permettre une femme enceinte pour lutter contre le manque de sommeil, hormis le lait au miel? Ekaterina Ischenko, essayant de s'endormir, cherchait la bonne posture pour dormir sous la supervision de Elena Farafonova, responsable de la Consultation des femmes n ° 25:

Ecrire enceinte sur les forums

Je sens que je vais bientôt faire plaisir à l'hôpital psychiatrique! Chères filles, aidez-nous! Déjà désespéré! La grossesse dure 7 mois, mais je me suis endormie à 3 heures du matin, malgré le fait que je me couche au lit à 23 ans. Je suis en train de mentir, je pense, toutes sortes de bêtises me trottent dans la tête, alors que je peux me gratter le visage (Les souches ont déjà été laissées seules) Je comprends que tout cela est moche, mais je ne peux pas y faire face, puis je me suis endormi pendant 3 à 4 heures, et le matin, je me lève et me déteste pour ce que j’ai fait ((je suis allé chez le médecin, a conseillé Valerian Cela ne aide pas (je bois de la menthe, du lait avec du miel pour la nuit, cela ne aide pas non plus (quoi faire. Je viens de transformer en un taco stpashilische avec Anami sur le visage et les ongles rongent ((mari ne dort pas à cause de moi, et son travail à 6 pour se lever, et le massage fait à kkk est détendu, mais ne fonctionne toujours pas (Quelqu'un at-il quelque chose comme ça?

>> glycine, pour la nuit, j'ai bu 1-2 comprimés, il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez boire une semaine, puis faire une pause... enfin, ou tous les deux jours, si vous avez peur, prenez 1 comprimé. Et occupez-vous, je lis dans la cuisine, car une figue ne peut pas dormir, regardez la télé, ne vous forcez pas. Dormez pendant la journée si vous ne vous endormez pas la nuit. Il y en a tellement, puis passe.

Je suis aussi resté et j'ai calmé le thé et le Persenchik, mais à 3 heures, les yeux se sont ouverts et jusqu'à 5 heures, j'étais réveillé. Oui, et petit dans le ventre, aussi, a explosé à un tel moment. Elle a été sauvée en lisant, en écoutant de la musique apaisante - des chants de dauphins, le son de la mer, etc. C'était au premier ber-ti...
Et maintenant... Le plus âgé est tellement épuisé que je m'endors devant lui et me lève à peine le matin. J'irai peut-être en congé de maternité, je me reposerai davantage, puis l'insomnie me dépassera. Mais en général, c'est normal - vous êtes inquiet pour l'avenir, le bébé est poussé et ne dort pas, le corps se prépare à être réveillé à toute heure de la nuit.

Je suis sous la douche avant d'aller me coucher et quelques comprimés de valériane.... Je ne dors pas non plus la nuit... et après un court instant, je commence à dormir)))

J’ai eu une telle période, je n’ai pas du tout dormi la nuit, puis pendant la journée j’y suis allé comme un zombie... le médecin a dit que cela se produit, cela est dû aux hormones

Il existe un très bon moyen de vaincre l’insomnie)) Choisissez une chose que vous n’aimez pas faire à la maison (vous ne l’aimez vraiment pas, sans aucune raison) et quand vous ne dormez pas, faites-en un rêve, après un moment,))))

ne pas souffrir))) lire des livres, faire quelque chose autour de la maison, juste vous détendre))) je me suis aussi assis avec l'insomnie la nuit

et a souffert, et a rugi (même quand il était nécessaire d'aller au travail), alors j'ai réalisé que ce temps devrait être utilisé avec avantage: lire, nettoyer, laver: gy:
J'ai essayé (parfois il s'est avéré) comme ceci: de s'asseoir sur le lit dans l'obscurité, regarder fixement à un moment donné, fermer avec une couverture et siroter un thé chaud avec du lait, avec du miel tout en buvant (il faisait +25 à l'extérieur))))). Et parfois, au contraire, elle allait dans la pièce voisine et s’allongeait sur le canapé sans s’abriter pour geler))), ils s’endormaient du froid (bien qu’à nouveau il soit difficile de geler dans la chaleur en été)))). Voici quelques fois donc roulé.

marcher plus. La nuit, le lait chaud avec du miel peut être. Si je me souviens bien, frémissez, comme on dit. En été, comme un rôti, un gros ventre et... une insomnie toute la nuit. Beauté!

Causes et caractéristiques des troubles du sommeil pendant la grossesse

Insomnie du premier trimestre

Les futures mères se plaignent souvent qu'il leur est difficile de s'endormir ou que leur vie gâche un sommeil superficiel avec de fréquents réveils. Ces phénomènes peuvent être associés à une métamorphose hormonale, se produisant inévitablement dans le corps de la femme pendant la croissance fœtale. Un excès de progestérone forme une fatigue qui ne passe pas, ce qui oblige la personne à se reposer périodiquement, raison pour laquelle il n’ya pas de sommeil réparateur la nuit. Au début de la grossesse, beaucoup notent une augmentation de l'irritabilité et de l'instabilité de la psyché. Une femme peut être tourmentée par les peurs, elle plonge souvent dans la dépression. En outre, la croissance de l'utérus est en contact étroit avec la vessie, de sorte que les mictions deviennent naturellement plus fréquentes, ce qui crée également des problèmes de sommeil. Cette caractéristique est présente aux premier et troisième trimestres, et au deuxième trimestre, lorsque l'utérus est surélevé, il ne fait pas pression sur les organes adjacents et ne provoque pas de fréquentes envies d'aller aux toilettes.

Insomnie du deuxième trimestre

Vous pouvez voir que les quatrième, cinquième et sixième mois de la grossesse se passent dans la plupart des cas sans inconfort ni insomnie. Le corps de la femme s'adapte à la nouvelle situation à ce moment-là, tous les processus sont normalisés et les plaintes pour troubles du sommeil sont minimisées, voire inexistantes.

Insomnie au troisième trimestre

Les troubles du sommeil s'aggravent souvent après 32 semaines et se produisent jusqu'à l'accouchement. Au fur et à mesure que l'utérus augmente, la gêne augmente, entraînant un essoufflement et une prédisposition à la fatigue. Un gros utérus comprime légèrement les poumons et la vessie. Une femme qui s'endort à peine doit se lever périodiquement pour aller aux toilettes. Des brûlures d'estomac constantes peuvent perturber le sommeil en raison des effets d'un gros abdomen sur les organes voisins. La mère qui porte l'enfant n'a pas le droit de dormir sur le ventre, d'autres poses restent à sa disposition. Au début de la grossesse, vous pouvez prendre la pose dans le dos et à la fin du deuxième et au début du troisième trimestre, vous devrez vous allonger sur le côté. Les oreillers spéciaux vous facilitent la vie: vous pouvez choisir la forme et la taille optimales en fonction de vos besoins. Les femmes ont des sentiments différents en ce qui concerne les troubles du sommeil: certaines ne peuvent pas dormir en pensant de manière pénible aux affaires passées ou à venir, d’autres se réveillent de temps en temps et ne se sentent pas fraîches et gaies le matin.

les femmes enceintes ont besoin d'un sommeil complet pour préserver la santé et le bon développement de l'enfant

Prévention de l'insomnie au troisième trimestre de la grossesse

Comment une femme enceinte se comporte-t-elle le soir pour bien dormir?

Afin de ne pas perturber l'insomnie pendant la grossesse au troisième trimestre, une promenade en soirée, une communication agréable et l'écoute d'une musique positive apaisante sont utiles. Pour la soirée, vous ne devez pas planifier d’affaires importantes afin de ne pas provoquer une montée d’émotions. Il est conseillé de désactiver votre smartphone, de ne pas regarder de films à contenu négatif et de vous protéger de toutes les manières possibles du stress. Ne surchargez pas le tube digestif difficile à digérer. Supposons un dîner léger, du lait chaud, du thé à la camomille. Immédiatement avant d'aller au lit, il est préférable de minimiser la consommation d'alcool. Eh bien aide bain chaud, si une telle procédure n'est pas contre-indiquée par le médecin traitant. Le soir, ne buvez pas de thé vert fort ni de café. L'aromathérapie, le massage et l'exécution des tâches conjugales sont excellents. Les relations sexuelles sont utiles pour les femmes enceintes s'il n'y a pas de complications et que le gynécologue s'en moque.

Recettes pour l'insomnie

Lait au miel

La boisson apaisante aux vitamines est facile à préparer. Un verre de lait chaud et naturel est pris, une cuillère à café de miel est ajoutée. Une telle boisson n'est utile qu'en l'absence d'allergie aux produits apicoles.

Canneberges

Vous pouvez faire un mélange de volumes égaux de miel et de canneberges fraîches. Un dessert sucré est pris une demi-heure avant chaque repas avec une grande cuillère. Le miel aux canneberges aide à devenir plus calme et à s’endormir avec succès.

Collection d'herbe

Pour améliorer le corps et un sommeil réparateur, vous pouvez préparer un verre d'herbes. Le thé combine bien le thym, l’orange, la lavande, la réglisse, la mélisse et la camomille. Tous les types de matières premières végétales à prendre de la même manière et à brasser avec de l’eau chaude, insistent.

Remède populaire avec navet

Dans la culture de racines - navets, betteraves ou radis, vous devez faire une encoche, y déposer une cuillère à thé de miel naturel, attendre 2 heures, puis prendre la perfusion obtenue.

Tisane

Pour faire une boisson parfumée, prenez 2 morceaux d'origan et deux fois moins de valériane. Nous combinons ces herbes avec un troisième verre d'eau et faisons bouillir pendant un moment. Ensuite, il faut insister environ une heure et prendre le soir.

Céleri

Préparez un verre d'eau bouillante contenant environ 20 grammes d'herbe de céleri hachée, laissez infuser une demi-heure. Filtrer le produit, boire un tiers du verre trois fois par jour.

Groseille

Les baies de cassis, qui fournissent un apport en vitamines et un effet apaisant, peuvent être utilisées fraîches, à consommer, ou vous pouvez en faire une décoction, en la buvant à la place du thé du soir.

Si une femme enceinte mène une vie saine et active, respecte toutes les recommandations du gynécologue superviseur, mange bien et évite le stress, alors le risque de problèmes de sommeil est minimisé.

Développement de l'enfant à la semaine 32

Le petit homme est presque formé: les sens fonctionnent bien, les rides ont disparu du visage, la tête est recouverte de poils. L'amélioration du système nerveux continue.

1. Présentation

La présentation de l'enfant revêt une grande importance pour la réussite de l'accouchement. Nous vous rappelons que la plupart des enfants à la 32e semaine de grossesse sont déjà retournés pour faciliter leur naissance. Si votre bébé n'est pas pressé de faire demi-tour, ne paniquez pas, mais il est temps de prendre toutes les mesures pour que cela se produise.

2. Activité motrice

Il commença à bouger moins, mais seulement parce qu'il n'avait nulle part où se retourner à cause de la cohue. Mais s'il est inquiet, ses coups deviennent de plus en plus perceptibles. Mais quelle joie de sentir comment vous êtes poussé de l’intérieur par ce petit coude, puis par le petit talon. Si, par rapport à la période précédente, l'activité physique du nourrisson n'a pas diminué, il convient de le signaler au médecin superviseur: cela peut indiquer un manque d'oxygène dans un petit corps.

3. Indicateurs généraux

Le petit bogatyr pèse environ 1700 kg, la hauteur maximale peut atteindre 43 cm.

À quoi devrait s'attendre une future maman à partir de la 32e semaine de grossesse?

Être enceinte à la trente-deuxième semaine

En plus du gonflement et des douleurs au dos, qui sont devenus presque familiers, la semaine 32 peut déranger une femme avec de nouvelles sensations, pour lesquelles elle devrait être prête.

Les sensations de traction dans l'abdomen deviennent de plus en plus palpables. La formation de Brexton-Hicks, les fausses contractions à partir de maintenant deviendront des compagnons constants de la femme enceinte. Ils sont indolores, irréguliers et rares - c’est là où ils se différencient par de véritables combats. Ils ne doivent pas être dérangés: toutes les femmes enceintes en font l'expérience.

L'estomac vous empêche de choisir un endroit pratique pendant votre sommeil, des pensées parfois perturbantes et des craintes prénatales apparaissent - tout cela provoque l'insomnie.

  • KIT DE POIDS FORT

La prise de poids rapide des dernières semaines n’est pas un facteur très positif pour la naissance à venir. L’indicateur suivant pendant 32 semaines est considéré comme la norme: votre poids avant la grossesse est de + 10-12 kg. Tout le reste sera superflu.

En règle générale, cette semaine, la femme enceinte a déjà appris à faire face avec constance à toutes les sensations désagréables de sa position, de sorte que ces difficultés lui reviennent également.

Plan d'action pour 32 semaines de gestation

Que peut-on recommander aux femmes enceintes de 32 semaines?

Si la tête du bébé n'est pas encore abaissée, il est temps de l'aider à se retourner dans le ventre pour une naissance réussie. Comment faire ça? Tout d’abord, effectuez chaque jour un exercice de gymnastique spécial pour la présentation du bassin. Deuxièmement, pendant plusieurs minutes par jour, asseyez-vous dans la position du lotus (mais pas pour longtemps). Troisièmement, parlez simplement à votre bébé: demandez-lui de se retourner correctement. Beaucoup de mères de nombreux enfants affirment que même cela aide. Dans tous les cas, la douce voix de la mère va calmer le bébé et l'aider à trouver le bon emplacement dans l'utérus.

  • NOUS RELAXONS BREXTONE-RANDONNEES

Si l’estomac tire plus fort, vous pouvez vous asseoir dans un bain chaud et ces sentiments disparaîtront.

En cas d'insomnie, placez un rouleau sous vos pieds pour la nuit, buvez des sédatifs avec l'autorisation du médecin, respirez de l'air frais avant d'aller vous coucher et essayez de vous reposer pendant la journée.

N'oubliez pas la nutrition, le contrôle du poids, la marche, les exercices légers et la bonne humeur.

Visite chez le médecin à la trente-deuxième semaine de grossesse

À la 32e semaine, le médecin peut vous prescrire une échographie pour la grossesse. Vous recevrez des instructions pour la troisième, dernière ronde de tous les spécialistes, afin qu'ils s'assurent que vous êtes prêt à accoucher. Avec un facteur Rh négatif, un autre traitement de désensibilisation peut être prescrit.

L'installation principale de 32 semaines reste la préservation de la bonne humeur et de l'excellente humeur: ils deviendront des assistants fidèles lors d'accouchements réussis qui ne sont pas loin.

Vous êtes épuisé, épuisé, mais ne pouvez toujours pas dormir. Le début de la nuit devient une torture. Un lit douillet, un oreiller moelleux… Avant, tout ce que vous deviez faire était d’aller dans la chambre à coucher, posez votre tête sur l’oreiller - et… il sembla qu’en une seconde, un réveil impudent vous arrachait des bras de Morphée, annonçant un nouveau jour. Et maintenant, la chambre à coucher est devenue une chambre de torture et le dieu perfide du sommeil vous a complètement oubliée - elle s’est envolée, probablement, pour de jolies femmes qui ne sont pas encombrées d’un ventre grandi. Mais un rêve normal est maintenant doublement nécessaire pour vous: vous êtes responsable de cette petite personne, dont l'existence jusqu'à présent dépend entièrement de vous - de la façon dont vous sentez que vous mangez et, bien sûr, de votre sommeil; votre insomnie ne lui fera probablement pas de bien… L’anxiété croissante, la peur de l’insomnie augmentent la tension nerveuse, et il est encore plus difficile de s’endormir - vous obtenez un cercle vicieux et vous êtes au désespoir: que faire pour le briser?

La solitude (ceux qui sont proches, maintenant avec leurs rêves, pas avec vous) et la peur d'une nuit sans sommeil - connaissez-vous cette situation? Parlons de la façon de le surmonter. Tout d’abord, à propos de la solitude: je dois dire que vous vous êtes retrouvés dans une entreprise assez peuplée - des millions de femmes sont avec vous: selon les statistiques, 78% des femmes enceintes ont des difficultés à dormir. Comment se débarrasser de la peur? Ne vous inquiétez pas, calmez-vous - toutes ces recommandations standard des médecins ne sont pas si faciles à mettre en œuvre. Il me semble tout d’abord que la connaissance des causes de l’insomnie et la compréhension des processus en cours dans votre corps vous aideront. Et si nous examinons les causes de l’insomnie, notre conversation passera naturellement aux moyens les plus variés de la surmonter - il y en a beaucoup dans l’arsenal de l’humanité, rien ne peut vous convenir.

Causes des troubles du sommeil chez la femme enceinte

Pour de nombreuses femmes, l'insomnie commence déjà au cours du premier trimestre de la grossesse. Certains médecins ont même tendance à considérer les troubles du sommeil comme l'un des signes de la grossesse. Au cours du deuxième trimestre, le sommeil est généralement normalisé, mais au cours des trois mois précédant l'accouchement, l'insomnie est l'une des complications les plus fréquentes et les plus graves de la grossesse. Les médecins, se disputant sur la nature du sommeil, disent généralement que l'insomnie n'est pas une maladie, mais un symptôme, une manifestation externe de certains processus survenant dans notre corps. Pour vaincre l'insomnie, vous devez essayer de comprendre en quoi consistent ces processus et comment neutraliser leurs effets secondaires inévitables.

Les changements hormonaux dans le corps de la femme peuvent entraîner l'insomnie très tôt: par exemple, le niveau de progestérone et de nombreuses autres hormones augmente pendant la grossesse. En mobilisant les forces pour supporter la grossesse, elles apportent en même temps au corps un état de «vigilance» et ne lui permettent parfois tout simplement pas de se détendre.

Avec l’âge gestationnel croissant, les raisons de l’insomnie sont de plus en plus nombreuses. Les causes des troubles du sommeil chez les femmes enceintes peuvent être physiologiques:

N'importe laquelle de ces raisons suffirait à priver une femme de sommeil et, le plus souvent, elles sont combinées! Dans cette liste, mettez en surbrillance ce qui est important pour vous et passez à la section suivante de l'article, intitulée Conseils sur la manière de traiter l'insomnie. Je tiens à vous avertir immédiatement: vous ne devriez même pas essayer de suivre toute la liste assez longue de conseils qui y sont donnés! Essayez de choisir uniquement ce qui convient à votre occasion, ce que vous aimez personnellement. Si une recommandation ne vous aide pas, essayez-en une autre. Chaque situation est individuelle, chaque femme doit choisir sa propre méthode, sa propre combinaison de techniques. Ne considérez pas ces recommandations comme des recommandations médicales («Faites comme cela et pas autrement!»), Mais comme un conseil amical («Pourquoi ne réessayez-vous pas cela? Si cela n’aide pas, pensez à autre chose!»).

Comment gérer l'insomnie pendant la grossesse

Vous devez commencer à vous battre pour une bonne nuit de sommeil... le matin! Après tout, la durée et la qualité de notre sommeil sont en grande partie déterminées par le mode correct et notre comportement pendant la journée. Essayez de suivre les directives suivantes:

Dans la soirée, deux heures avant le coucher, commencez à vous préparer à la nuit prochaine pour qu'elle soit calme et paisible. Les experts parlent d'hygiène du sommeil, qui comprend un certain nombre d'activités:

Mais voici terminé le rituel nocturne de préparation au lit et vous êtes déjà couché. Que faire la nuit pour que le rêve désiré vous tombe dessus?

Et, bien sûr, il est impossible d’ignorer la question des somnifères qui est plutôt douloureuse pour les femmes enceintes. Les somnifères, comme de nombreux autres médicaments, dans votre position est préférable, bien sûr, de ne pas utiliser. Les médecins insistent fortement sur le fait qu'il est impossible de recourir à des somnifères au cours du premier trimestre de la grossesse lorsque les tissus de l'embryon se forment activement et qu'il est peu probable qu'ils recommandent à l'avenir de prendre de tels médicaments sans une raison suffisante. Dans tous les cas, rappelez-vous: ne prenez en aucun cas une décision indépendante sur l'utilisation des somnifères! Même si avant la grossesse, vous y aviez déjà eu recours. Même si votre amie enceinte l'a bu. Même si la vendeuse compatissante du kiosque de la pharmacie vous a conseillé de le faire. La décision d'utiliser des somnifères ne peut que rendre un médecin!

Pourquoi voulez-vous dormir pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les femmes se plaignent souvent de vouloir vraiment dormir, et constamment, même si la nuit est suffisamment silencieuse. Surtout souvent, ces plaintes sont exprimées tôt et tard.

Certaines femmes - et ce n’est pas la première fois que cette maladie se présente - supposent une grossesse parce qu’elles commencent à s’endormir rapidement. Pourquoi voulez-vous vraiment dormir pendant la grossesse et comment expliquer cela?

Pourquoi somnolent en début de grossesse?

À ce stade, des modifications hormonales se produisent dans le corps, qui affectent absolument tous les organes et systèmes.

L'immunité diminue - sinon le corps rejette simplement le "corps étranger". Cela conduit au fait qu'il y a une faiblesse et une pression réduite.

L'avitaminose commence - les vitamines et les oligo-éléments commencent à être dépensés pour la formation d'un nouvel organisme à partir de la réserve de nutriments. Beaucoup sont épuisés par la toxicose - pendant le vomissement, les nutriments sont également emportés, une anémie peut apparaître.

Il n’ya pas assez de temps pour le repos nécessaire pendant la grossesse - le régime établi est conçu pour une existence normale et il est impossible de se restructurer immédiatement. Même les femmes les plus calmes en attente de grossesse sont d'abord stressées.

Les facteurs irritants qui affectent l’état général du système nerveux sont l’actualité même de la nouvelle étape de la vie, la nécessité de s’adapter aux circonstances, le désir d’apprendre davantage d’informations sur leur situation, en réfléchissant à la manière de porter l’information aux autres - collègues de travail et à domicile. Il est difficile de faire face à cette dernière tâche - l’état psychologique dépend en grande partie de l’attitude de ses collègues.

Certaines femmes ont tendance à cacher leur état modifié aux autres, afin de ne pas "jinxer" - cela ajoute de l'expérience.

Les changements endocriniens assouplissent le rythme de travail et les stimulants habituels - café et thé fort - ne sont pas dangereux pour la santé. Méthodes acceptables pour aider pendant la grossesse, somnolence à vaincre dans les premiers stades - bonne nutrition, équilibre raisonnable travail-repos, sommeil sain au moins 8 à 9 heures par jour.

Il est conseillé de trouver un compromis avec les collègues pour qu'ils autorisent de courtes pauses de travail afin de changer de posture, de faire quelques exercices. Ils devraient eux-mêmes être désagréables s’il ya une créature à moitié éveillée à proximité.

L'estomac est déjà visible et les yeux se ferment encore...

Pourquoi voulez-vous dormir pendant la grossesse, alors que l'estomac est déjà visible?

Après tout, l'organisme s'est déjà adapté à son état, un régime a été mis au point dans lequel la journée de travail et les visites de consultations ont été planifiées, les gens autour se sont réjouis et se sont humiliés.

Le corps doit encore travailler pour deux: il s'affaiblit. Même avec un bon apport nutritionnel en nutriments, il y a suffisamment de "bout à bout", et en même temps il y a des pensées qui "ne peuvent pas manger comme si je ressemblerais après la grossesse".

Et toutes les grossesses ne se passent pas bien. Il peut y avoir un gonflement, le médecin gronde pour chaque kilo supplémentaire gagné, il semble qu'un être cher soit repoussé par un changement d'apparence... À ce stade, la dépression survient souvent, il y a un trouble du sommeil.

Si les mesures habituelles: marcher au grand air, une bonne nutrition, se détendre au coucher - thé ou lait chaud au miel - n’aident pas, le médecin vous prescrit des sédatifs légers et parfois des antidépresseurs.

Les futures mamans doivent savoir que s’il leur est conseillé de boire des herbes apaisantes, vous devriez consulter un médecin. Pendant la grossesse, la phytothérapie doit être utilisée avec une extrême prudence.

La liste des herbes apaisantes pour les femmes enceintes est limitée - Agripaume, menthe, valériane. La dose de bouillon et le traitement doivent être prescrits par un médecin.

Le troisième trimestre - ne sortez pas du lit quand même...

Le fait que vous souhaitiez dormir entre 32 et 38 semaines de grossesse s'explique par toutes les raisons précédentes et il en ajoute une de plus: il est très difficile de dormir dans cette position.

L'estomac interfère jusqu'à ce que vous trouviez une position confortable - c'est le matin. Oui, et je dois souvent me lever aux toilettes - une utérus enceinte exerce une pression sur la vessie en urinant.

C'est bien si le bébé est le premier - et si les enfants ont déjà et ont besoin d'attention, ne dormirez-vous pas l'après-midi?

La capacité de dormir sur le côté doit commencer à se développer à partir de 2 trimestres. Pour ce faire, insérez d’abord un rouleau d’une couverture pliée sous le dos ou l’abdomen (comme vous vous endormissiez), puis augmentez progressivement la hauteur du «rouleau».

Il est impossible aux femmes enceintes de s'endormir sur le ventre, mais il est également indésirable de dormir sur le dos. Si les gros vaisseaux qui alimentent l'utérus et les membres inférieurs avec de l'oxygène sont systématiquement bloqués et que le flux de retour du sang est perturbé, l'hypoxie se produit chez le fœtus et la femme elle-même peut ressentir une détérioration grave de sa santé.

À la 38e semaine, il est très difficile de dormir complètement - le corps se prépare déjà à l'accouchement et, pendant le repos nocturne, dans un état de détente, des combats-messagers apparaissent. Une ou deux minutes plus tard, leur tonus utérin s'affaiblit, mais il est alors impossible de s'endormir.

Autres causes de somnolence

La fatigue et la léthargie aux 2e et 3e trimestres de la grossesse peuvent accompagner des modifications indésirables du corps: béribéri, anémie, prééclampsie. Ces conditions affectent la formation du fœtus.

Autres signes de changements indésirables: nausée, pâleur de la peau,
cheveux cassants, gonflement des membres.

La détérioration est reflétée dans les indicateurs des analyses de sang et d'urine. Il est donc très important que la femme rende visite régulièrement au gynécologue et respecte toutes les recommandations.

La correction de l'anémie et de l'avitaminose est possible sur ordonnance de vitamines et de médicaments glandulaires, qui sont administrés par injection - il est donc plus facile pour le corps de les absorber.

Avec la prééclampsie - comme ils appellent la toxicose à un stade avancé - un traitement hospitalier peut être nécessaire. Vous ne devriez pas refuser l'hospitalisation si elle est offerte. En cas d'intoxication de l'organisme, un avortement oublié peut alors se produire.

Lorsque vous souhaitez constamment dormir pendant la grossesse et que les tests sont normaux, vous devez consacrer plus de temps au repos. Supposons que vous deviez arrêter de regarder votre émission préférée - mais le corps se reposera bien si une femme se couche au moment de «bébé» - à 21h00.

Certaines futures mamans qui portent un bébé pour la première fois se disent: «J'ai un visage et je vais dormir!». S'ils savaient à quel point ils avaient tort!

Ils auront plus d'une fois à regretter le moment où ils ont eu l'occasion de dormir, mais pour une raison quelconque, ils n'en ont pas profité. Jolies femmes! Nous vous souhaitons de beaux rêves, une grossesse facile et une livraison facile!