Quelle est l'amniotomie pour l'accouchement

L'amniotomie est une manipulation obstétrique consistant à percer les membranes du fœtus.

Ne le produisez que par du personnel qualifié pour stimuler le processus d'accouchement.

Quel est ce processus?

L'amniotomie est un moyen de stimuler l'accouchement. Pendant la procédure, le médecin perce la vessie fœtale, raison pour laquelle le liquide amniotique est évacué et le processus de contraction commence ou s’intensifie.

Habituellement, les eaux se déversent indépendamment de l'accouchement, mais environ 7% des femmes ont encore besoin d'une telle procédure. Après une piqûre, une partie de l’eau qui se trouve devant la tête du bébé s’en va, et le canal utérin est irrité, ce qui contribue à renforcer les contractions.

En outre, lorsque de l'eau est versée, la future mère commence à produire l'hormone prostaglandine, qui améliore la contraction des muscles lisses, stimulant ainsi les contractions.

Certaines femmes ont peur de l’amniotomie lors de l’accouchement - c’est en vain. Il est sans danger pour la mère et l’enfant et se fait uniquement selon les indications. L'amniotomie, à en juger par les critiques, est totalement indolore, car sa mise en œuvre ne nécessite aucun moyen d'anesthésie.

Conditions de la procédure

Réalisé environ 7% de toutes les naissances

Bien que la procédure d'ouverture des membranes du fœtus soit assez simple et ne nécessite pas la présence d'un chirurgien, elle nécessite néanmoins certaines conditions.

  1. Pour effectuer la manipulation, seul un obstétricien-gynécologue en milieu hospitalier doit être utilisé.
  2. Le col de l'utérus doit être parfaitement préparé pour le processus d'accouchement.
  3. L'enfant doit prendre la position correcte et sa tête - la position souhaitée dans le bassin de la femme.
  4. L'amniotomie sans contractions ne doit être pratiquée que si toutes les conditions ci-dessus sont réunies avec les preuves disponibles.

Si toutes les conditions de la procédure sont remplies, si l’amniotomie est réalisée conformément aux indications et si la technique de manipulation est respectée, la probabilité de conséquences négatives sera assez faible.

Indications de manipulation

La procédure est faite selon les indications et non à la demande du médecin ou de la mère. Il existe une liste spécifique de raisons pour mener cette procédure.

  1. Gestose, accompagnée d'un œdème grave, augmentation de la pression, augmentation de la teneur en protéines de l'urine.
  2. Grossesse prolongée lorsque l'accouchement ne commence pas avant 41 à 42 semaines.
  3. Faible activité générique.
  4. Insuffisance placentaire.
  5. Coquille de vessie trop serrée.
  6. Conflit rhésus chez la mère et l'enfant.

Il existe également des indications pour une amniotomie précoce.

  1. Vessie plate, c.-à-d., Manque d'eau avant.
  2. Position basse du placenta.
  3. Beaucoup d'eau.
  4. Haute pression maternelle.

Très souvent, la procédure est effectuée avec des jumeaux, car dans ce cas, on observe souvent un affaiblissement de l'activité professionnelle. La nécessité de procéder doit évaluer le médecin lors du processus de naissance.

Types de procédure

Au total, il existe 4 types d'amniotomie, la technique ne change pas et la différence réside uniquement dans le moment choisi pour la manipulation.

L'amniotomie tardive est pratiquée si la membrane fœtale est trop dense et que l'enfant ne peut pas la casser seule pendant le processus d'accouchement. Elle est considérée comme la plus dangereuse, car avec elle la probabilité de blesser la tête de l'enfant est la plus grande.

Cependant, il est nécessaire de le réaliser, sinon les conséquences les plus graves pour la santé du nouveau-né sont possibles - l'hypoxie et l'asphyxie peuvent le menacer. Le moment le plus favorable pour une ponction est la période de contractions, car à ce moment-là, la vessie fœtale est clairement visible.

Comment est la manipulation

Il s'agit d'une procédure sûre et sans douleur, car la vessie n'a pas de terminaison nerveuse.

Les amniotomies planifiée et normale sont réalisées exactement de la même manière. La procédure ne crée aucune gêne pour la femme, car elle ne doit pas avoir peur. Cependant, nous devons nous rappeler que pour qu’elle dirige un médecin, elle doit obtenir le consentement de la femme et l’informer de toutes les conséquences possibles.

Effectuer une amniotomie selon l'algorithme suivant.

  1. Avant l'opération, le médecin vérifie l'état du fœtus.
  2. Ensuite, dans la chaise d'obstétrique, le gynécologue évalue la condition, le degré de dilatation cervicale.
  3. Si le col de l'utérus est dans l'état souhaité, le médecin insère un crochet en plastique dans l'utérus.
  4. À la mêlée, quand le mur de la vessie fait saillie, le médecin la perce doucement.
  5. Puis, avec un doigt, élargit doucement l'ouverture et libère le liquide amniotique.
  6. Au cours des 30 prochaines minutes, la parturiente doit être surveillée et le fœtus est surveillé avec CTG.

Vous pouvez en apprendre davantage sur la manière dont une amniotomie est réalisée en visionnant une vidéo de cette procédure.

Contre-indications à

Produit uniquement s'il existe des indications significatives quant à son comportement.

Malgré la simplicité de cette opération, il peut parfois être contre-indiqué. Un médecin expérimenté ne perforera jamais la vessie si au moins un de ces facteurs est présent:

  • mauvaise position du fœtus;
  • boucles previa du cordon ombilical;
  • plein placenta praevia.

L’ouverture de la vessie foetale n’est pas réalisée en présence d’infections virales chez la mère. Ceux-ci comprennent:

  • l'herpès génital;
  • virus d'immunodéficience;
  • hépatite

Lors de la manipulation, le risque d'infecter l'enfant augmente, aussi les gynécologues préfèrent-ils protéger le bébé des risques de maladie.

En outre, la vessie fœtale ne sera jamais percée si une femme a des contre-indications à un accouchement naturel. Aujourd'hui, les indications pour la césarienne sont les suivantes:

  • cicatrices sur l'utérus;
  • conditions pathologiques du canal de naissance;
  • gros poids de fruit;
  • décollement placentaire;
  • pauses rétiniennes;
  • changements dans le fond;
  • Pauses de 3e année lors de naissances antérieures;
  • hypoxie fœtale aiguë selon CTG.
Complications possibles

Comme toute opération médicale, il a ses complications.

Avec la bonne exécution de l'opération, les complications après celle-ci ne sont pratiquement pas rencontrées. Cette méthode est considérée comme totalement sûre pour l'enfant et la mère, en l'absence de contre-indications. Cependant, dans de très rares cas où une femme subit une amniotomie, les risques suivants peuvent survenir:

  • perte du cordon ombilical: dans ce cas, la formation d'une hypoxie aiguë chez le bébé est possible; une intervention chirurgicale urgente est donc nécessaire lors du processus d'accouchement;
  • dommages à un gros vaisseau de la vessie fœtale: il se produit par conséquent un saignement qui peut menacer la vie de l’enfant;
  • accouchement rapide: cela est possible grâce à un changement brutal de la pression dans l'utérus, qui se caractérise par des ruptures du col de l'utérus et du périnée;
  • si la ponction n'entraîne pas une augmentation du travail, il est nécessaire d'appliquer d'autres méthodes de stimulation après un certain temps, car sans protection sous la forme d'une vessie fœtale, il existe un risque d'infection de l'utérus et du fœtus.

Certaines femmes refusent catégoriquement de percer la vessie fœtale, oubliant que seul un spécialiste qualifié est en mesure d'évaluer correctement le besoin d'une intervention obstétricale. Découvrez ce que sont les faux combats.

En refusant cette procédure en raison de préjugés ou de craintes déraisonnables, vous pouvez nuire gravement à votre santé et à celle de votre enfant. Par conséquent, écoutez l'opinion du médecin - ne risquez pas la vie et la santé de votre propre enfant.

Indications de l'amniotomie pendant le travail

Environ 8 à 10% des femmes enceintes se sont familiarisées avec le concept. Souvent, cette opération aide à stabiliser le bon déroulement du travail et vous n’avez pas besoin d’en avoir peur. L'amniotomie pendant l'accouchement n'est pas une procédure compliquée pour ouvrir la membrane de la vessie avec du liquide amniotique. Il est maintenu longtemps, selon les sensations ressenties par la femme en travail - sans douleur. Selon les médecins, l'opération est efficace et sans danger.

Informations générales

La vessie fœtale remplit plusieurs fonctions tout au long de la vie du fœtus. La coque protège le bébé contre les infections, les bactéries, le bruit et la pression, facilite le déroulement naturel de l'accouchement en douceur, sans douleur. Par conséquent, l'ouverture de l'amniome n'est effectuée que dans un certain nombre de cas spécifiques. Les recommandations cliniques en obstétrique et en gynécologie sont sans ambiguïté. Une manipulation telle que l'amniotomie pour stimuler l'accouchement est utilisée en premier.

Une procédure est effectuée lorsque le liquide amniotique ne peut pas être érodé de manière naturelle ou qu'un accouchement urgent est requis pour des raisons médicales. L'intensité du travail à l'ouverture de la membrane augmente: à la suite d'une ponction, l'eau quitte la vessie et la tête du fœtus commence à exercer une forte pression sur le col de l'utérus. De cette pression, l'utérus se dilate plus souvent et plus fort, ce qui se manifeste par de fortes contractions.

Après combien d'amniotomies les contractions commencent-elles? La durée est longue, de 30 minutes à 12 heures, selon le degré d'ouverture de l'utérus au moment de la ponction. Si vous utilisez des préparations complexes pour la divulgation du col de l'utérus, la période sera minimale - de 1 à 3 heures. Beaucoup de femmes en travail disent que les contractions après une amniotomie sont très douloureuses, mais le travail arrive rapidement et avance plus rapidement.

Conditions pour l'opération:

  • la manipulation ne doit être effectuée que par un obstétricien-gynécologue qualifié à la maternité;
  • l'ouverture du col de l'utérus est permise d'au moins 7 cm;
  • la position du fœtus dans le ventre doit être correcte - la tête en bas;

Pour réaliser une amniotomie sans contractions, une ouverture suffisante du cou est nécessaire pour que le fœtus puisse sortir. Si cela ne se produit pas, l'expansion des parois utérines est également stimulée - par exemple, par gel ou par injection d'ocytocine.

Types et règles de

Bien que la procédure soit une intervention utilisable, ni les chirurgiens ni les anesthésiologistes ne sont invités à la mener. Ceci est fait par l'obstétricien-gynécologue lui-même, tout en observant un certain algorithme d'actions.

  1. il est nécessaire de bien désinfecter les organes génitaux et les instruments médicaux;
  2. pour la procédure, un crochet en plastique stérile est utilisé, qui est inséré dans le vagin jusqu'à ce que la bulle soit visible;
  3. le crochet accroche le mur et s'étire jusqu'à ce que l'eau commence à sortir de la bulle;
  4. Après la procédure, la femme enceinte doit s'allonger pendant 40 à 50 minutes. Pendant ce temps, il y a une surveillance médicale du fœtus.

Avant la procédure, il est recommandé de prendre un médicament antispasmodique pour l’absence de crampes utérines. Les spasmes provoquent des pathologies chez les femmes en travail, plus souvent des polyhydramnios ou des bassins étroits. Après le début du médicament, l'opération commence.

Il existe un certain nombre d'indications temporaires d'induction du travail par amniotomie. Selon eux, la classification principale de la procédure est construite.

  • Des manipulations prénatales sont effectuées afin d’accélérer le processus générique, si la période est déjà proche et si les contractions ne commencent pas. Caractérisé par une telle amniotomie à la semaine 41 sans contractions. Les eaux ont tendance à se libérer, la tête se coupe dans le cou, une pression sur l'utérus apparaît et des contractions commencent.
  • L'amniotomie précoce survient pendant les contractions, mais avec une ouverture insuffisante du canal utérin. Il est obligatoire de faire la ponction à temps, après avoir attendu une pause entre les combats;
  • La ponction est opérée en temps utile avec une expansion suffisante de l'utérus, proche de la divulgation complète. Dans cette situation, l'accouchement après une amniotomie est rapide et facile.
  • un processus tardif est nécessaire dans le cas où les coquilles dans lesquelles le bébé "se cache" ne se sont pas brisées. Il menace l'asphyxie fœtale. Cette situation implique une amniotomie avec des jumeaux dans différentes ampoules. Après l'apparition du premier bébé au monde, avec une activité de travail faible, la bulle amniotique du second doit être ouverte immédiatement.

Quand la dilatation cervicale fait-elle une amniotomie? L'amniotomie précoce est pratiquée avec une divulgation d'au moins 7 cm, jusqu'à ce qu'une libération indépendante de liquide amniotique soit attendue.
Si le travail a déjà commencé, il est recommandé de pratiquer une amniotomie entre les contractions. Cela est nécessaire pour la sécurité de la mère et de l'enfant, car les tissus internes sont endommagés.

Indications et contre-indications

Pour l'amniotomie fœtale, la présence d'indications est requise. Opération inacceptable sans examen approfondi du patient. La nécessité de la procédure doit être confirmée par le médecin traitant.

  1. s'il n'y a pas d'activité professionnelle au terme correspondant. Peut-être l'effet complexe de stimuler les drogues;
  2. bulle plate. Cette forme est toujours une garantie de faible teneur en eau à l'intérieur de la bulle. Pas de pression, les contractions ne commencent pas;
  3. forts murs épais d'amnion. La rupture indépendante d'une coque si dense est pratiquement impossible, elle nécessite donc une intervention externe.
  4. Rh-conflit entre la mère et le bébé lors d'un accouchement urgent;
  5. prééclampsie, en raison des symptômes associés;
  6. bas placenta praevia. Il y a un risque de saignement lors de la contraction utérine;
  7. hypertension sévère. Si la vessie cesse d'appuyer sur l'utérus, le débit sanguin diminue et l'état se normalise.

L'amniotomie pour polyhydramnios au travail est souvent prescrite, car la pression de l'eau de l'amnios exerce une pression importante sur l'utérus, l'empêchant de se contracter. Si la grossesse est de 41 semaines ou plus, une amniotomie programmée est prescrite. Rendre la procédure importante pour la préservation du fœtus.

De plus, avant la manipulation, les contre-indications sont nécessairement exclues. L'amniotomie n'est pas autorisée pour l'infection à VIH en raison du risque élevé d'infection du fœtus.

  • pas l'emplacement correct du fœtus dans l'utérus (pelvien, par exemple);
  • grossesse multiple, sauf pour les jumeaux dans différentes bulles;
  • grossesse prématurée, avec un fœtus de moins de 2500 kg;
  • position rapprochée des anses ombilicales au bassin;
  • césarienne planifiée;
  • dommages, cicatrices sur les tissus utérins;
  • maladies infectieuses et bactériennes des organes internes de la femme en travail;
  • constriction et autre déformation des os du bassin.

L'amniotomie est également catégoriquement exclue pour les gros fœtus et l'absence du consentement écrit de la mère pour l'opération. Chez le fœtus prématuré, la manipulation ne produit pas d'effet stimulant.

Des complications

Les risques et les conséquences de l'amniotomie sont les mêmes que pour toute autre intervention chirurgicale. Les principales complications sont associées à des lésions du système des vaisseaux sanguins ou au foetus.

  • la survenue de saignements si, au cours de l'opération, l'intégrité des vaisseaux de la membrane fœtale était violée;
  • perte de boucles du cordon ombilical ou des membres du fœtus (caractéristique de l'épanchement rapide de l'eau pendant le polyhydramnios);
  • complications associées à l'asphyxie du nouveau-né;
  • empoisonnement du sang, en cas de maladies révélées inopinément.

Selon les protocoles des opérations, des complications se développent dans des cas extrêmement rares. Si la phase préparatoire a été effectuée correctement et que la manipulation a eu lieu à temps, ces faits sont exclus. Pour exclure les risques, une femme en travail est obligée d'avertir le médecin traitant de la présence de réactions allergiques aux médicaments, d'opérations antérieures et de maladies de nature infectieuse.

En général, la procédure d'ouverture d'un amniome est réussie et efficace. Les mères qui ont pratiqué l'amniotomie sans contractions, le processus d'accouchement semblait très rapide, facile. Par conséquent, vous ne devriez pas avoir peur si une amniotomie est prévue pour demain, une première rencontre avec un bébé tant attendu est garantie pour la mère.

Commentaires pour l'article
Amniotomie - ponction de la vessie fœtale.
Page 4

Retour à l'article

J'ai aussi les deux garçons avec une crevaison.

Environ 7% de l'article est clairement rusé. Soit, avec mes 4 clans, avec une constance enviable, je faisais partie des «filles chanceuses» et de celles qui s’approchent de moi aussi.

percé 10 cm d'ouverture, a fait la bonne chose

Je porte les deux fils comme ça. Cela n'a pas éclaté.

Zё6ra
dans mes eaux plus agées et plus jeunes, ils se sont retirés pendant les tentatives - le cas idéal est considéré comme étant le cas moyen, celui avec la ponction étant le garçon le plus militant de ma vie

Happy10000
Ou peut-être une crevaison accidentelle s'est produite lors de l'inspection? Ou juste utilisé l'outil?

C'est ce qui se passe, à notre époque, presque personne ne naît "en chemise"?
C'est pourquoi si peu de gens heureux sont à blâmer pour les médecins.

Dans ma deuxième naissance, c'était comme ça: j'ai marché avec l'ouverture de 6 doigts, ne ressentant absolument aucune contraction, seul l'utérus était tendu et détendu, mais totalement indolore. J'ai appris la nouvelle assez accidentellement - cela ne faisait que 38 semaines et je suis allée chez le médecin pour une visite à la maternité, où j'avais prévu d'accoucher moyennant des frais. En conséquence, la divulgation a atteint 8 à 9 cm, puis tout est arrêté. Le médecin a dit: la bulle est plate, deuxième option: je peux vous laisser partir, mais pas le fait que dans une demi-heure, vous ne commencerez pas à accoucher, et peut-être que vous ne commencerez pas et que vous ne passerez pas une semaine de plus. Deuxième option: percez la bulle et donnez naissance maintenant. J'ai lu sur Internet à propos de la crevaison et elle a accepté la procédure. J’ai accouché une demi-heure après la piqûre pour un potuga)) Je ne regrette pas du tout la piqûre.

Et pour moi, la perforation de la bulle a été une grosse surprise, des contractions faciles ont commencé la nuit, le médecin est venu dans la matinée, dit: allons vous examiner, et pendant l’inspection, j'ai percé la bulle, sans même me prévenir silencieusement, pourquoi je ne sais pas, sans cela, tout allait bien, donnait naissance après 7 heures, tout se passait bien, mais je ne sais vraiment pas ce que cette crevaison a donné naissance à 4K

La première naissance à la 41ème semaine, les eaux se sont quittées, mais ces crochets ont enlevé la bulle effrayante (((((diapositive)
deuxième naissance à 42 semaines de ponction de la vessie à pleine divulgation - eaux vertes, 6

La première naissance Gel Bulle de ponction. Epiduralka Promedol. Ocytocine. Césarienne.
Deuxième naissance. Les eaux se sont retirées, inspection supplémentaire, à 6 doigts par injection de spazgan. S'ennuyer.

Donc, si une intervention était nécessaire, personne ne le saura.

Et j'irais probablement comme un éléphant. Si pas percé. Les combats ont été 3 semaines irrégulières, faibles, ont dormi calmement. Divulgation toutes les 3 semaines 4cm. Et la naissance n'a pas commencé. Cork s'est éloigné après inspection. RD, mais après cela, rien n'a changé. Placenta à 32 semaines était déjà 3 cuillères à soupe. inquiet pour le bébé, car il était là la 41e semaine avec un si vieux placenta. Écrit le consentement à l'amniotomie, l'accouchement a été terrible, avec toutes les conséquences d'un tel début. Mais je ne le regrette toujours pas, les eaux étaient vertes, le placenta avec l’odeur. L'enfant y a nagé et a vécu un inconnu combien. quelle est la meilleure question - telle accouchement ou telle eau)))

La première naissance: offert à percer, à 41 semaines. J'ai écrit un refus, mais le soir, le liège est parti, j'ai décidé sans le savoir que c'était de l'eau et le médecin a triché, comme si la bulle avait éclaté par derrière, je devais le battre. J'ai déjà compris. Résultat: absence de travail, absence de divulgation, épidurales selon les indications, deuxième période prolongée. 1,5 heure dans les efforts de l'enfant tourmenté. Intracrânien traité longtemps et durement ensuite.

Deuxième accouchement: de fausses contractions, le médecin a déclaré que l'enfant souffrait, la bulle est plate - il est nécessaire de percer. Absence d'activité générique, pas de divulgation. Stimulation par l'ocytocine (les contractions se sont intensifiées, cela est devenu très douloureux). Mais a donné naissance mieux, plus vite. Le diagnostic est écrit rupture précoce.

Troisième accouchement: a la volonté du destin du super docteur Hoptyanu. En voyant l'épisode précoce, il grogna et demanda comment c'était. A refusé toute intervention. Bien que j'ai été très demandé. Je pensais que je ne pouvais pas avoir un autre script. Bottom line: je dors la nuit, il y a des contractions (à nouveau, les mêmes que dans la deuxième naissance et la première absolument indolore, le faux m'a tourmenté pendant une semaine), indolore, pas forcer. Je remarque du temps dans le programme, elle écrit de fausses contractions et je dors. Dans la matinée, le liège est parti. Elle est arrivée à la maternité presque complètement révélée. Elle attendit le docteur, il était occupé. Puis il est venu, a percé la bulle à pleine révélation (il ne s'est pas éclaté) et a rapidement donné naissance. Je pense que c'est le scénario parfait. Bore comme la première fois.

Récemment, j'ai lu un article sur la gestion active de l'accouchement. Et il y a une des questions sur l'ouverture de la vessie fœtale:
12. Question: Le médecin suggère d’ouvrir la vessie fœtale, c’est-à-dire faire une amniotomie pour libérer l'eau. Dois-je être d'accord?

La réponse est non. Cette procédure n'est pas naturelle. C'est l'une des procédures les plus couramment utilisées pour accélérer le travail et réduire la période de contractions. Il est associé à divers risques, notamment. avec le risque de naissance "sèche", dans lequel l'enfant peut ne pas faire le bon tour. C'est très douloureux pour la mère et traumatisant pour l'enfant. Parfois, les eaux s’évacuent si rapidement et avec une telle force que le cordon ombilical s’échappe. Dans ce cas, l'enfant en cours de travail peut pincer le cordon ombilical avec sa tête et perdre ainsi le flux sanguin avec de l'oxygène. Si la vessie fœtale reste intacte, il se forme alors un oreiller naturel qui protège la tête du bébé pendant le travail.

Extrait d'un autre article: "La ponction de la vessie augmente les risques d'infection intra-utérine, car elle détruit la barrière protectrice (membranes de la membrane du fœtus) entre le fœtus et la flore vaginale de la mère"

Même dans le troisième article: "La tête du fœtus avec des contractions artificiellement induites ou accélérées n’a pas le temps de se préparer au passage des os du pelvis. Les os du crâne et les coutures entre eux dans le fœtus sont cartilagineux et peuvent changer de configuration pendant le passage du canal génital. que la pression intracrânienne augmente considérablement, que le débit veineux et le flux sanguin artériel dans le cerveau sont perturbés, il existe des zones d'œdème cérébral, d'ischémie et d'hémorragie "

Un autre article du quatrième: "Percer la vessie fœtale provoque souvent des déchirures dans les tissus du col, du vagin et du périnée, car ils n’ont tout simplement pas le temps de s’étirer après l’intensification des contractions due à la ponction de la vessie."


Et du personnel: dans la première naissance percée. Et c'était un cauchemar. Deuxièmement, elle a accouché avec un dole, a immédiatement écrit un rejet de toutes les interventions. Pourtant, la bulle a été percée, mais à la divulgation presque complète.
Et j’ai eu l’impression que si une femme accouchant seule n’écrivait pas de rebond, elle ferait très probablement l’ensemble en une fois. Et une crevaison, et beaucoup plus alors. Désolé

Lors de la première naissance dans 6K, j’ai été transpercé par une bulle lorsqu’il a été complètement révélé… lui-même n’a pas rvalsch.. les tentatives ont commencé tout de suite.. mais pour la deuxième fois à la CKB, ils ont été transpercés à 4 cm avec les mots.. quelque chose de long est révélé.. au moins depuis le début peut-être que trois heures se sont écoulées et que tout se passait bien en général… de vives douleurs ont commencé tout de suite… maintenant je pense qu'il était nécessaire de résister!

Amniotomie

Application mobile "Happy Mama" 4.7 La communication dans l'application est beaucoup plus pratique!

parce que les médecins font très souvent des erreurs dans les termes et pas le fait que vous avez 40-41 neldel)))))))

L'enfant ne sera rien - cela ne fera pas mal. Ce sera pire si vous luttez pendant 12 heures.

Ce n'est pas effrayant du tout.

Tout ira bien, ne vous enroulez pas naissance réussie à vous.

Je l'ai également fait lors de la première et de la deuxième naissance. Rien de mal à cela, et le gamin, comme on m'a dit, est mieux

C'est exactement ce que votre bébé veut rester plus longtemps avec maman). J'ai accepté une amniotomie à 41 semaines seulement parce que tout mon ventre était couvert d'une éruption cutanée et me démangeait terriblement. Et donc, il me semble qu'il va naître quand il le faudra. Bonne chance à toi!

Qui vous a dit que ce n'était pas naturel?) Parfois, les contractions commencent et l'eau ne part pas... vous devez percer une bulle. C'est plutôt le contraire, améliore l'activité du travail!
Il n'est pas naturel d'accoucher avec les eaux!

Et puis, ils peuvent être mauvais et le bébé ne sera pas très bon là-bas (

Comme moi... ils ont percé la bulle et l'eau était très boueuse, ce qui signifiait que le gamin manquait de ce qu'on appelle l'oxygène (

Alors, ne vous inquiétez pas! Les médecins connaissent leur métier et ne feront pas pire!

Vous ne pouvez pas donner naissance de manière naturelle, ici vous pouvez vous battre, mais comment laisser de l'eau, le corps ne s'en soucie pas!

41 semaines de grossesse et l'accouchement ne commence pas

La plupart des bébés naissent déjà à ce moment-là. Si vous n'avez pas encore rencontré votre bébé, il est possible que la date prévue pour l'accouchement soit incorrecte. Il arrive souvent que la miette naisse un peu plus tard que les prévisions des médecins. Dans cet article, nous dirons ce qui arrive à maman et à bébé à 41 semaines de grossesse et s’inquiète de l’absence de naissance.

Combien de mois

On sait que dans un mois d'obstétrique exactement 4 semaines. Par conséquent, 41 semaines représentent 10 mois et 7 jours. Si nous comptons sur la période embryonnaire, maman a maintenant exactement 39 semaines.

Lisez le calendrier de grossesse détaillé ici.

Pourquoi ne pas commencer l'accouchement

L'absence ou la faiblesse des contractions survient pour diverses raisons. Ceux-ci comprennent:

  • Rupture d'eau avant la naissance.
  • Gestose pendant la grossesse.
  • Anémie ferriprive chez maman.
  • Présentation pelvienne du fœtus.
  • L'écart entre la taille du bassin de la mère et la tête du fœtus (bassin étroit et grosse tête).
  • Modifications dystrophiques dans les parois de l'utérus dues à des avortements fréquents, à des accouchements et à d'autres facteurs.
  • Incapacité du col de s’étirer en raison de manipulations médicales dans cette région.
  • Placenta previa.
  • De l'eau ou de l'eau peu profonde.
  • Gros fruit.

De plus, les contractions au cours de la 41e semaine de grossesse peuvent être absentes en raison de maladies extra-génitales chez une femme. Ceux-ci incluent des pathologies du foie, des reins, du système cardiovasculaire.

Les troubles endocriniens jouent un rôle important. Ce diabète, l'hypothyroïdie, l'obésité et d'autres.

Décharge à 40-41 semaines

Quelle que soit la durée de la grossesse, maman devrait surveiller de près le secret qui se détache du vagin. Sur cette base, de nombreux problèmes peuvent être suspectés. Alors regardons ce qui peut être une sélection, ainsi que leurs causes probables.

S'il y a une décharge brune, le bas-ventre tire et fait mal, mais il n'y a plus de précurseurs, vous ne devriez pas hésiter à aller à l'hôpital. Parfois, une assistance médicale sous forme de stimulation du travail est nécessaire. Le fait est que les contractions peuvent ne jamais commencer par elles-mêmes.

Précurseurs

À 41 semaines de grossesse, une femme est prête à accoucher. Les peurs de l'accouchement reculent, parce que la fille veut rencontrer rapidement son enfant. Maintenant, il est important de ne pas passer à côté des précurseurs et de rechercher rapidement une aide médicale.

Les signes d'un bébé bientôt:

  • Le bouchon de mucus se détache. Afin de protéger le bébé dans le ventre de sa mère contre diverses infections, l’entrée de l’utérus tout au long de la grossesse est fermée par un petit caillot de mucus. Peu de temps avant l'accouchement, cette boue part.
  • Il est nécessaire de se rassembler à la maternité lorsque le ventre se transforme en pierre, que le rein a mal, que des contractions apparaissent. Même s'ils sont irréguliers, sur une période de 41 à 42 semaines, les experts recommandent aux femmes enceintes d'être hospitalisées. Cela est dû au fait que la situation peut à tout moment devenir incontrôlable et commencer le vrai combat.
  • Spotting de l'appareil génital. Ce symptôme indique une dilatation cervicale. Habituellement, un tel secret apparaît après le départ du liquide amniotique, mais ce n'est pas toujours le cas. Parfois, la décharge brune commence avant la décharge d'eau.
  • Réduction du mouvement fœtal. Sur différents forums, vous trouverez des revues de mamans selon lesquelles le bébé se calme avant la naissance. Si, au contraire, il bouge activement, cela peut indiquer une hypoxie et d'autres problèmes.
  • Augmentation de la miction et des selles. Certaines femmes peuvent même avoir la diarrhée au cours de la 41e semaine de grossesse. Aller aux toilettes est assez fréquent. Ceci est normal car le bébé exerce une pression sur tous les organes internes.
  • Rupture de liquide amniotique. Si le liquide amniotique part, vous ne pouvez pas hésiter une minute. Vous devriez appeler une ambulance. Sans le liquide amniotique, le bébé n'a pas beaucoup de temps. Il y a un risque d'hypoxie.

Il arrive parfois qu’à 9 mois, la fille n’ait aucun signe. Dans ce cas, elle peut désigner des méthodes d'examen supplémentaires. Il arrive souvent que le délai ait été mal défini et que les médecins adoptent une tactique d'attentisme. Si, selon l'échographie et le CTG, le bébé en souffre, les femmes enceintes se voient prescrire une stimulation du travail, car la présence ultérieure du bébé dans l'utérus peut entraîner de graves conséquences.

Il est possible d'accélérer les contractions à la maternité à l'aide de préparations spéciales (stimulation avec gel, oxytocine et autres), ainsi que par le biais de la procédure de ponction des membranes du fœtus - amniotomie.

Contractions en semaine 41

La 41e semaine d'obstétrique est le début du onzième mois de grossesse. C'est souvent durant cette période qu'une femme ressent les premiers signes du début du travail. Habituellement, ils se manifestent par des contractions. Vous pouvez les reconnaître aux symptômes suivants:

  • Au bas de l'abdomen, une douleur à la traction apparaît, s'étendant au bas du dos et au périnée. Cela n'aide pas le médicament No-Spa et les autres antispasmodiques.
  • L'intensité de la douleur augmente constamment.
  • L'intervalle entre les contractions utérines est réduit.
  • Parfois, des nausées apparaissent, moins de vomissements. Le plus souvent, ces symptômes apparaissent s'il n'y a pas assez de temps entre le début des contractions et l'ouverture de l'utérus (ouverture rapide du col de l'utérus).

Combien de temps durent les combats? Les spasmes prénataux ont trois stades. La première dure environ 7 à 8 heures. La durée du spasme est de 30 à 45 secondes et l’intervalle entre eux est d’au moins 5 minutes. Dans la deuxième étape, l'intervalle entre les sensations douloureuses est réduit à 2-3 minutes. La durée de la lutte elle-même est d'environ une minute. La troisième étape est la plus courte et la plus douloureuse (1,5-2 heures). Après cela commence les tentatives.

Des détails sur les combats faux et vrais que vous pouvez apprendre en lisant cet article.

Que faire pour soulager la douleur

Peu importe, le premier, le deuxième accouchement ou les suivants accouchent dans une femme, le travail a toujours un caractère très douloureux. Il existe des moyens d’atténuer les souffrances des femmes pendant la 41e semaine de grossesse. Considérons-les:

  • Attitude positive de la femme enceinte. Dans les moments les plus difficiles, la femme en travail devrait pouvoir se convaincre que la douleur prendra fin très bientôt. Les émotions positives aident à faire face au stress et à donner naissance à un bébé en bonne santé.
  • Le massage aide à se débarrasser de la douleur. Il peut être effectué par un professionnel de la santé ou par votre mari. Le massage peut être effectué à l'aide de mains ou de masseurs spéciaux.
  • Pour réduire l'inconfort, vous devez vider votre vessie toutes les 40 minutes.
  • Soulager la souffrance aide à refroidir la compresse sur le visage.
  • Un repas complet pendant les contractions n'est pas souhaitable, mais une petite quantité d'eau ne nuit pas. Si le médecin le permet, vous pouvez manger des biscuits ou un morceau de chocolat. Cela aide à restaurer l'énergie perdue.
  • Parfois, soulager la douleur aide à changer de position. Vous ne pouvez pas simplement mentir dans cette période, car cela retardera le processus de dilatation cervicale. Pendant la période de contraction, vous pouvez utiliser du fitball ou des mains courantes spéciales. Il est souvent possible de trouver une position dans laquelle la douleur n'est pas si intense.

En outre, soulager les spasmes et la douleur aide à prendre une douche légère et chaude. La procédure détend bien les muscles.

Si une maman à la 41e semaine de grossesse a mal au cours de l’accouchement et des vomissements, cela signifie que l’utérus s’ouvre trop rapidement. Cela devrait être signalé au médecin. Tout au long de la période nécessite une surveillance médicale attentive.

Photos d'enfants nés la semaine 41

Les enfants nés après la quarantième semaine ne sont pas très différents de leurs pairs nés à l'heure.

En fin de grossesse, le bébé ne prend pratiquement pas de poids. En règle générale, ces nouveau-nés pèsent de 3,5 à 4 kg.

Lisez toutes les informations nécessaires sur le développement des filles et des garçons jusqu'à un an dans notre article.

Méthodes pour stimuler les contractions

Le début de l'activité de travail peut être approché en utilisant les méthodes suivantes:

  • Amniotomie
  • L'utilisation d'hormones.
  • Cathéter de Foley.
  • Enlever les membranes.

Le détachement des membranes est effectué exclusivement à l'hôpital par un gynécologue expérimenté. Simultanément, la membrane qui relie l'utérus à la vessie fœtale est retirée avec un doigt. En raison de cette manipulation, la synthèse de la prostaglandine, une hormone responsable de l'activité générique, est activée.

Le cathéter de Foley est un petit ballon qui est inséré dans le vagin. Après cela, le ballon est rempli d'eau, ce qui contribue au détachement de la vessie fœtale.

La stimulation hormonale du travail est réalisée en administrant des médicaments spéciaux par voie orale, intraveineuse ou vaginale. En règle générale, les contractions après une telle procédure commencent dans les 24 heures.

L'amniotomie est une ponction de la vessie fœtale avec un instrument médical spécial. La procédure est effectuée sur une chaise gynécologique par un gynécologue. En conséquence, il y a une rupture du liquide amniotique et le début du travail chez la patiente.

Contre-indications à la stimulation

Parfois, une telle stimulation pendant la grossesse a ses contre-indications. Ceux-ci comprennent:

  • Hypertension chez le patient et autres pathologies graves du cœur et des vaisseaux sanguins.
  • Saignement ouvert de l'utérus.
  • Mauvais état de l'enfant.
  • Trop gros fruit, sa différence avec la taille du bassin de la femme en travail.
  • Présentation pelvienne de l'enfant ou placentation basse.
  • La grossesse précédente s'est terminée par une césarienne.

S'il existe des contre-indications et que l'accouchement ne commence pas naturellement, une césarienne est habituellement administrée à la patiente.

Comment accélérer la livraison à domicile

Toute femme sur 41 semaines de grossesse doit se rappeler que la stimulation des contractions doit être réalisée exclusivement sous contrôle médical. Sinon, les conséquences pourraient être les plus négatives. Malgré cela, il existe plusieurs méthodes qui aident à la maison à accélérer les activités génériques.

Considérons-les:

  • Relation sexuelle avec l'orchestre. On pense que le sperme masculin a un effet positif sur la santé des femmes, en particulier sur le col de l'utérus. Les spermatozoïdes contribuent à la maturation rapide du col et à sa divulgation.
  • Massez vos mamelons pour accélérer les contractions. Cette procédure aide à stimuler les contractions de l'organe reproducteur.
  • Activité physique. Des devoirs légers et la marche constituent un moyen sûr d'accélérer l'accouchement.
  • En l'absence de fuite de liquide amniotique, vous pouvez prendre un bain chaud. Si l'eau est détournée, vous ne pourrez jamais le faire.

La 41e semaine de grossesse, maman ne devrait pas être suspendue au début des contractions. La nature a veillé à ce que ce processus se déroule naturellement. Si une fille est inquiète et stressée, cela contribue au développement de l'hormone adrénaline, qui affecte négativement l'état du fœtus. En outre, l'adrénaline bloque la synthèse d'autres hormones essentielles à l'accouchement. N'oubliez pas qu'il est maintenant préférable de vous détendre et de faire confiance aux médecins. Cela aidera à donner naissance à un bébé en bonne santé et évitera de nombreux problèmes.

Vidéo

En savoir plus sur le report de la grossesse aidera cette vidéo.

Formule d'accélération (amniotomie)

Pendant la grossesse, la vessie fœtale est une sorte de réservoir protecteur: elle crée un environnement aqueux dans lequel se développent les miettes et les membranes agissent comme une barrière naturelle à l’infection. Au stade du travail, la fonction change: la vessie et le bébé se pressent contre le col de l'utérus, stimulant ainsi son ouverture. Sous l'action des coquilles de pression et éclaté. Idéalement, cela devrait se produire lorsque le diamètre du col de l’utérus est de 6 à 8 cm, car la tête du bébé contribue à sa divulgation, ce qui exerce plus de pression. Si le déroulement naturel du travail est violé, il est nécessaire de procéder à une dissection chirurgicale des membranes. La décision est toujours prise par le médecin, mais l'opération n'est effectuée qu'avec le consentement de la femme.

L'amniotomie est pratiquée sur le lit prénatal. Avant de procéder à l'affaire, le médecin écoute le rythme cardiaque du fœtus, mesure la fréquence et la force du combat, vérifie l'état du col de l'utérus, de la vessie fœtale, de la position du bébé. Une attention particulière est portée à la présence de sécrétions de sang: elles peuvent indiquer une petite rupture du col de l'utérus, qui ne constitue pas une barrière contre l'amniotomie, et une complication grave - un décollement placentaire, qui nécessite une césarienne. Dans tous les cas, l’ouverture de la vessie fœtale n’est faite que selon les indications.

Immédiatement avant l'opération, le médecin traite la région de la fourche avec un antiseptique. Ensuite, il insère dans le vagin un instrument spécial qui ressemble à un mince crochet. Lorsque, au plus fort de la contraction sous l'action de la pression, les membranes se tendent, elles sont percées dans un endroit rempli d'eau (pour ne pas toucher le bébé), puis elles tirent les coquilles avec leurs doigts et l'enfant ouvre le chemin à la lumière. Dans ce cas, la procédure est totalement indolore.

L'amniotomie prénatale a pour objectif principal de provoquer l'accouchement. Avant de recourir à la chirurgie, utilisez des médicaments hormonaux contenant des prostaglandines ou des anti-progestatifs (médicaments hormonaux synthétiques). Ces médicaments sont conçus pour déclencher le processus d'accouchement ou au moins préparer le col de l'utérus à l'accouchement, qui, sous son influence, commence à se ramollir et à se raccourcir. Le tour de l’amniotomie n’est que bénéfique si les médicaments n’aident pas. Lorsque la vessie fœtale est ouverte, le mécanisme du travail commence par réflexe: la miette tombe sur le col de l'utérus, il y a une pression qui déclenche le processus d'ouverture.

Le besoin de stimulation artificielle du travail survient le plus souvent lorsqu'il existe une menace de perenosheniya. Dans ce cas, l'amniotomie est réalisée après 41 semaines de gestation.

Une autre catégorie d'indications pour l'ouverture des membranes d'accouchement avant l'accouchement est la maladie et les pathologies du développement chez le bébé. Lorsque les avantages du développement intra-utérin ultérieur l'emportent sur les besoins de l'enfant en matière de traitement, ainsi que sur les risques liés à son absence, le travail est induit artificiellement. Le moment de l’amniotomie prénatale dans de telles situations dépend du diagnostic et du développement de la maladie.

Ces indications chirurgicales pour ouvrir les membranes du fœtus peuvent être conflictuelles. Ce problème nécessite une surveillance sérieuse de la part des médecins, car il crée une menace pour la vie des miettes (les effets secondaires peuvent être un œdème des poumons et du cerveau). Le degré de conflit est évalué quotidiennement et la dynamique orientale est une indication d'hospitalisation. Les développements ultérieurs dépendent de la durée de la grossesse. Jusqu'à la 28e semaine, les médecins prescrivent des médicaments pour réduire le conflit. Ultérieurement, les examens nécessaires (ECG, échographie, etc.) sont réalisés, permettant d'évaluer avec précision l'état du bébé et de déterminer ce qui est le mieux pour lui: continuer à se développer in utero ou à naître. Un exemple d'une autre pathologie, dans laquelle les miettes aident également à naître prématurément, peut être une perturbation du développement du système cardiovasculaire des miettes. Si l'enfant nécessite une intervention chirurgicale, une amniotomie est pratiquée pendant une période acceptable.

L'accouchement précoce peut aussi être causé par le témoignage d'une femme enceinte. Le plus grave est peut-être le stade avancé de la prééclampsie. Le diagnostic est effectué sur les symptômes, parmi lesquels - hypertension, gonflement et protéines dans l'urine. Les futures mères atteintes de prééclampsie, comme dans le conflit Rhésus, sont visitées chaque semaine par un obstétricien-gynécologue. Avec une maladie légère et modérée, quand aucune dynamique négative n’est observée, il n’est pas nécessaire de déclencher artificiellement le travail. Si l’état de la femme s’aggrave, même graduellement (les indicateurs du tonomètre grossissent, la protéine urinaire augmente ou un œdème apparaît), elle est hospitalisée. Premièrement, les médecins utilisent des méthodes conservatrices et, s’ils ne fonctionnent pas, choisissent la méthode d’alimentation optimale. Si une femme est autorisée à accoucher seule, une amniotomie sera nécessaire pour accélérer le processus.

Lors de l'accouchement, on a principalement recours à l'amniotomie pour renforcer l'activité du travail lorsqu'elle commence à s'estomper: les contractions deviennent faibles, rares et courtes.

La faible activité du travail à ce stade peut être due à une petite quantité d’eau dans la vessie foetale. Ensuite, la pression sur le col est trop basse et la vessie ne remplit pas sa fonction d’ouverture. Un problème similaire se pose lorsqu'une forte rupture de la vessie fœtale, lorsque les eaux sont partiellement déversées et que leur nombre n'est pas suffisant pour faire pression sur le col de l'utérus. Enfin, dans le cas des polyhydramnios, la tête du bébé dans la vessie exerce une pression trop faible sur les parois du bassin et du col de l’utérus et joue un rôle encore moins utile.

La faiblesse du travail peut être un symptôme indépendant dû au déclin hormonal, à la fatigue physique pendant le travail prolongé et à d'autres causes physiologiques. Dans tous les cas, le médecin observe le déroulement des contractions (leur fréquence, leur force, leur durée) pendant 30 à 40 minutes avant de procéder à l’opération et ne procède ensuite qu’à la confirmation du diagnostic par une amniotomie.

L'amniotomie est considérée comme opportune si elle est pratiquée à un moment où le diamètre du col de l'utérus est compris entre 6 et 8 cm. Ce problème survient si la mère tombe malade pendant la grossesse: les membranes sont compactées pour renforcer la protection des miettes contre l’infection. Ensuite, la pression ne suffit pas pour faire éclater la bulle. Il est même dangereux d’attendre le résultat naturel: lorsque la vessie fœtale s'ouvre avec une grande ouverture du col de l’utérus, les boucles du cordon ombilical et même les poignées du bébé peuvent descendre dans le vagin avant sa tête, ce qui rendra le travail difficile. Pour éviter de telles complications, une opération est effectuée pour ouvrir la membrane du sac foetal.

Dans le peuple, l'expression "né dans une chemise" est synonyme de grande chance. Cependant, contrairement à ce dicton «naître dans une chemise», c’est-à-dire avec des membranes fœtales sur la tête, un bébé n’a pas cette chance. Cela peut arriver, par exemple, si une femme souffre d'une maladie infectieuse pendant sa grossesse. Dans ce cas, par mesure de protection, les membranes s'épaississent, deviennent trop élastiques et trop denses. Lorsque la bulle est ouverte, au lieu de se séparer, ils peuvent coller à la tête des miettes. Une telle «chemise» crée des frictions supplémentaires et ralentit les mouvements le long du canal de naissance. De plus, après la naissance du bébé, ces coquilles l'empêcheront de respirer.

Amniotomie

L'amniotomie est une opération obstétrique courante visant à ouvrir les membranes du fœtus.

Actuellement, elle est pratiquée dans 7 à 10% des cas et peut être réalisée avant et pendant le travail à l'ouverture du col jusqu'à 7 cm (intervention chirurgicale précoce), avec une divulgation complète du col de l'utérus (dans les délais) et le gamin risque de «sortir» dans les coquilles, car il ne s’est pas ouvert tout seul (tardif).

Normalement, la vessie fœtale fonctionne comme une sorte de coin pendant l'accouchement, contribuant à l'ouverture du col utérin. Au plus fort de chaque contraction, une bulle versée dans le liquide amniotique s’incruste dans le col de l’utérus et l’écrase comme un coin, le forçant à se déployer lentement mais sûrement. Lorsque l'ouverture atteint 4 à 7 centimètres ou plus, la bulle amniotique s'ouvre par elle-même, les eaux s'écoulent. C'est normal

Si l'écoulement d'eau a eu lieu trop tôt, cela crée un risque d'infection du fœtus et de l'utérus, raison pour laquelle la procédure est effectuée uniquement selon des indications strictes.

L’opération vise à provoquer ou à stimuler le travail. Dans certains cas, elle sert à prévenir les complications.

L'amniotomie prénatale peut être pratiquée si le canal de naissance est complètement prêt, lorsque le col de l'utérus est mou, lisse et ouvert.

Ceci est fait dans les cas suivants:

- Lorsqu’on prolonge la grossesse, prolonger celle-ci de plus de 41 à 42 semaines augmente le risque d’hypoxie intra-utérine du fœtus, les os du crâne de l’enfant perdent progressivement leur capacité à changer et à adapter la tête au canal de naissance de la mère, ce qui augmente le risque de blessures chez l’enfant et la femme.
- Avec la prééclampsie, lorsque l'état de la femme s'aggrave, le gonflement augmente, la pression artérielle augmente et la quantité de protéines dans l'urine augmente, et la menace de pré-éclampsie, une complication grave de la fin de la gestose, se manifestant par des convulsions chez une femme enceinte, devient apparente.
- Si nécessaire, une livraison urgente dans des situations de conflit Rh croissant.
- Au cours de la période préliminaire pathologique, lorsque les contractions de l'entraînement deviennent douloureuses pour une femme, mais ne conduisent pas à un déclenchement du travail indépendant.

Dans tous ces cas, l’opération n’est pratiquée qu’avec le consentement du patient. Vous devez comprendre qu’une telle dissection induit un travail qui peut durer longtemps, en particulier s’ils sont d’abord, et que la vessie fœtale sera déjà ouverte avec toutes les conséquences résultant de la menace d’infection du fœtus.

Amniotomie dans le travail

Produit dans les cas suivants:

1) précoce - produit à marée haute. La rupture indépendante du liquide amniotique en cas de polyhydramnios s'accompagne souvent de complications telles que la perte des boucles du cordon ombilical ou des membres du fœtus, même un décollement du placenta est possible. La dissection de la vessie fœtale évite les complications et réduit le volume de l'utérus, ce qui entraîne une nouvelle phase normale du travail.
2) Le cas de faiblesse primaire du travail, lorsque les contractions n'augmentent pas avec le temps dans leur force. La pression et la pression exercées sur le col de l'utérus directement dense par la tête renforcent l'activité du travail, ce qui est souvent suffisant pour qu'il ne soit pas nécessaire de prendre d'autres mesures, telles que la stimulation du travail par les prostaglandines (enzaprost) ou l'ocytocine.
3) Dans certains cas, la vessie amniotique a une petite quantité d’eau (eau de poche), est très dense et il n’ya pas d’eau du tout. Une telle vessie foetale est appelée à plat. Cela ne fonctionne pas comme un coin, mais cela ne permet pas non plus à la tête de l’enfant de s’appuyer dessus, ce qui freine le développement du travail.
4) Si une femme a une pression artérielle élevée, une telle opération aide à la réduire.
5) Avec une position basse du placenta et un décollement marginal, l'opération contribue à appuyer sur son bord et à arrêter le saignement.
6) Si la vessie fœtale ne s’ouvre pas jusqu’à la fin de la période d’exil, l’enfant peut «sortir» sous la chemise (et en même temps étouffer). C'est pourquoi, en l'absence de l'ouverture de la vessie fœtale, à l'ouverture complète du col de l'utérus, celui-ci est généralement ouvert. Il n'est plus nécessaire et ne fait que ralentir la progression de la tête du fœtus.

Pour la procédure utilisant un crochet spécial.
La technique est simple, elle appartient à tous les obstétriciens. Le médecin met 2 doigts dans le vagin, le crochet se cache entre eux pour ne pas blesser accidentellement une femme. Ensuite, à l'index, à la hauteur de la contraction, la vessie fœtale est ouverte, le jet d'eau est contrôlé par le doigt pour éviter les complications (par exemple, un cordon ombilical tombant pendant un polyhydramnios).

L'opération est absolument sans douleur, puisque la vessie fœtale appartient d'une part à l'enfant et non à la mère, et d'autre part qu'elle n'a pas de terminaison nerveuse.

Les naissances après amniotomie se déroulant plus rapidement, il convient de noter que la large distribution de la procédure a entraîné une diminution du nombre de complications.

En soi, la procédure est presque sans danger, la seule chose, l'accouchement doit se terminer dans les 10-12 prochaines heures maximum, sinon le diagnostic sonnera: une longue période anhydre. Alors sans antibiotiques ne fera pas.

Amniotomie pendant le travail: quels sont les risques et les contre-indications?

Malheureusement, l'accouchement n'est pas toujours le même. Il peut y avoir des situations qui nécessitent une intervention dans ce processus. Dans cet article, nous vous dirons quand une amniotomie est réalisée pendant l'accouchement, ce que c'est et quelles complications cette procédure peut causer.

Essence et but

L'amniotomie est une manipulation obstétrique dans laquelle le sac amniotique est ouvert. Le sac, ainsi que le liquide amniotique qui le remplit, est nécessaire au développement normal du bébé dans l'utérus. Ils servent à protéger le fœtus de divers facteurs et microbes.

Après l'ouverture ou la rupture naturelle des membranes de la vessie fœtale, l'utérus reçoit un signal indiquant qu'il peut éjecter le fœtus. C'est le début du travail, à la suite duquel un enfant est né.

Le sac amniotique est ouvert avec un outil spécial qui ressemble à un crochet. Cela se produit au moment de la plus grande manifestation de la bulle, afin de ne pas toucher les tissus mous de la tête de l'enfant. L'amniotomie est une procédure sans douleur, car il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans les membranes.

Généralement, la procédure est effectuée directement à la naissance, s'il n'y a pas de rupture indépendante du sac. Cependant, dans certaines situations, un accouchement immédiat est requis, après quoi les médecins peuvent pratiquer une ponction. Les principales indications pour mener sont:

  • La présence d'une grossesse après terme. Si la période dépasse 41 semaines, l'amniotomie est pratiquée avec le consentement de la parturiente et en l'absence d'indication pour une césarienne.
  • Période préliminaire. Sa principale caractéristique est le long travail préparatoire, qui ne peut pas aller au travail normal. Dans le même temps, une hypoxie intra-utérine est observée, par conséquent, ils décident de perforer.
  • La présence de conflit rhésus. En cas de signes de maladie hémolytique du fœtus, la ponction urgente de la vessie amniotique est décidée, même si les contractions n’ont pas encore commencé.
  • La présence de prééclampsie. Avec cette maladie grave, les femmes enceintes développent un œdème, des protéines dans l'urine, une hypertension artérielle. Une amniotomie est réalisée afin de préserver la femme et le fœtus de l'impact négatif.

Il y a des cas où la nécessité d'une ponction survient lorsque l'activité commence. Il existe de telles indications pour l'amniotomie:

  • La forme plate de la vessie fœtale. Avec cette pathologie, il n'y a pratiquement pas d'eaux frontales et les membranes fœtales s'adaptent parfaitement à la tête de l'enfant, ce qui peut ralentir l'accouchement et le travail.
  • Forces génériques affaiblies. Les contractions faibles et inefficaces contribuent à la dilatation incomplète du col et à la difficulté à quitter le bébé. Il est conseillé de pratiquer une amniotomie précoce et, après quelques heures, de stimuler le travail avec des préparations spéciales.
  • La présence d'un emplacement placentaire bas. Les saignements peuvent commencer, alors ils font une ponction, la tête touche étroitement l'entrée du petit bassin et empêche le saignement.
  • La présence de polyhydramnios. En raison de l'étirement important des parois utérines, provoqué par une quantité considérable d'eau, il est incorrectement réduit et l'activité est faible lors de l'accouchement. Une ponction peut réduire considérablement le risque de chute du cordon ombilical lors du versement d'eau.
  • La présence d'hypertension artérielle. Cette pathologie affecte négativement le fœtus et le déroulement du travail. La ponction de la vessie peut réduire le volume de l'utérus, libérer des vaisseaux sanguins et réduire la pression.
  • La présence d'une densité accrue de la bulle. Il existe des cas où le sac amniotique est trop étroit et incapable de se rompre tout seul. Cela peut faire naître le bébé dans la coquille, ce qui l’étouffe. Pour éviter cela, pratiquez une amniotomie.

Il existe quatre types de procédures:

  • Prénatal. Effectuer avant d'appeler l'accouchement avant le début du travail.
  • Tôt. Tenez, quand le cou ouvre à 7 cm.
  • En temps opportun. Effectuer lorsque l'ouverture cervicale est d'au moins 8 cm.
  • En retard. La procédure est effectuée sur le divan générique, lorsque la tête du bébé est au fond du bassin.

Comment se passe l'opération?

Malgré le fait que la procédure s'appelle une opération, l'obstétricien, et non le chirurgien, perce la vessie pendant le travail. La manipulation comprend les étapes suivantes:

  1. Avant de procéder à la procédure, une femme reçoit tout antispasmodique. Dès qu'il commence à agir, la femme est transférée à la chaire de gynécologie.
  2. Après cela, le médecin en gants stériles dilate le vagin et insère un instrument spécial. À l'aide d'un crochet en plastique, il accroche la bulle et tire jusqu'à ce que la coquille se déchire. Ceci est suivi par la libération des eaux.
  3. Après la manipulation, la femme devrait rester allongée environ 30 minutes. Pendant tout ce temps, surveiller l'état du bébé à l'aide de capteurs.

Conditions obligatoires de la procédure

Afin d'éviter des complications lors de l'opération, vous devez suivre certaines recommandations. Ceux-ci comprennent:

  • présence de maux de tête previa;
  • âge gestationnel supérieur à 38 semaines;
  • autorisation d'effectuer une livraison indépendante;
  • la présence d'un fruit;
  • canal de naissance prêt.

De plus, en termes de maturité, le col de l'utérus doit avoir 6 points sur l'échelle de Bishop, une structure adoucie et adoucie, être court et un à deux doigts doit pouvoir passer librement à travers celui-ci.

Contre-indications

Comme pour toute procédure, l'amniotomie a ses contre-indications. Ceux-ci comprennent:

  • la présence d'herpès sur les parties génitales, qui est dans un état aigu;
  • présentation fœtale du pied, pelvienne, oblique ou transversale;
  • le placenta est trop bas;
  • l'incapacité à effectuer des manipulations en raison d'interférences entre les boucles du cordon ombilical;
  • interdiction de l'accouchement naturel pour diverses raisons.

Des complications

Si toutes les règles et recommandations pour la mise en œuvre de l'amniotomie, des complications devraient survenir. Mais il existe encore des situations où des difficultés surviennent lors de la manipulation Les conséquences possibles incluent:

  • cordon ombilical, membres fœtaux tombent;
  • les vaisseaux du cordon ombilical sont endommagés quand ils sont attachés à la coquille, ce qui provoque une perte de sang importante;
  • détérioration du débit sanguin utéroplacentaire après la procédure;
  • problèmes de rythme cardiaque du bébé.
Malheureusement, il existe des situations dans lesquelles une amniotomie n'est pas capable de provoquer une activité générique vigoureuse. Avec une telle déviation, des préparations stimulantes sont utilisées ou une césarienne est réalisée, puisqu'un long séjour d'un bébé sans liquide amniotique met sa vie en danger.

Toute intervention dans le processus naturel de l'accouchement comporte un certain risque de complications. Cependant, sous réserve des règles de manipulation, ainsi que de toutes les indications et contre-indications, l'amniotomie sera pratiquée avec succès.