Grossesse après l'hystéroscopie polype de l'endomètre

Récemment, de plus en plus de couples ont toutes sortes de problèmes de conception. Dans l'article proposé, nous allons parler de la corrélation entre les deux concepts: grossesse et hystéroscopie, et examiner plus en détail ce type de traitement et d'examen.

Grossesse après hystéroscopie

L'hystéroscopie est une méthode innovante pour traiter de nombreuses maladies gynécologiques et pour examiner l'utérus. De nombreux couples ont expérimenté l'efficacité de cette procédure, qui est toujours considérée comme une méthode efficace dans la lutte contre l'infertilité. La procédure est effectuée à l'aide d'un hystéroscope, un mince tube d'environ 5 mm de diamètre inséré dans l'organe par le col utérin. La caméra, située à l'extrémité du tube, transfère l'image sur l'écran de l'instrument.

Pour cette raison, le médecin peut évaluer personnellement l’état de la cavité utérine et pouvoir déclarer le diagnostic et prescrire le traitement approprié. En outre, cette unité de commodité est équipée d'instruments chirurgicaux spéciaux. Cependant, ne vous inquiétez pas - dans le cas de divers types d'interventions chirurgicales, l'hystéroscopie est réalisée sous anesthésie générale.

Grossesse après l'hystéroscopie de polypes

Les polypes sont un phénomène fréquent en raison duquel beaucoup de femmes ne peuvent pas devenir enceintes. Le plus souvent, les polypes surviennent en relation avec les troubles hormonaux d'une femme. Ce sont des excroissances particulières sur la cavité interne de l'utérus, qui agissent souvent comme une "spirale", qui est le principal problème de la conception. Les gros polypes étant dangereux, les experts recommandent vivement d'utiliser une hystéroscopie pour éliminer ces excroissances. Fondamentalement, la grossesse tant attendue commence dans les six mois ou un an après le retrait du polype endométrial. C'est le meilleur moment pour concevoir après cette procédure.

En outre, les raisons de l'hystéroscopie sont de telles pathologies:

  • adhérences utérines;
  • corps étranger dans l'utérus;
  • menstruations irrégulières;
  • infertilité pour diverses raisons;
  • septum utérin;
  • dispositif intra-utérin incarné;
  • avortement incorrect, qui a eu des conséquences;
  • complications post-partum;
  • l'hypothèse du cancer;
  • développement anormal de l'organe, etc.

Avant de décider de la procédure, vous devez vous rendre à la réception avec plusieurs spécialistes et obtenir leur autorisation.

Quand pouvez-vous planifier une grossesse après l'hystéroscopie

Après la procédure, suivie de quelques mois de traitement. Après l'hystéroscopie, les antibiotiques sont généralement prescrits à des fins thérapeutiques afin d'éviter divers types d'infections après la chirurgie. En outre, en fonction de la situation et de la pathologie à distance, des médicaments peuvent être prescrits pour normaliser le fond hormonal du corps. Le retour à une vie sexuelle permanente peut ne pas être inférieur à 3 semaines après une procédure réussie, et s’il existe des indications particulières, cette période peut être prolongée. Après un certain temps, il est également conseillé de passer une échographie afin de vérifier votre état de santé.

Pour résumer ce qui précède, nous concluons que le moment optimal pour planifier une grossesse est une série après six mois de rééducation après une procédure d'hystéroscopie. À ce stade, le corps de la femme peut récupérer complètement et améliorer sa santé - pour devenir plus fort.

Grossesse après l'hystéroscopie: avis

Cette procédure a déjà été vécue par de nombreuses femmes ayant connu telle ou telle pathologie utérine. Vous trouverez ci-dessous des critiques de certains d'entre eux.

Karina, 28 ans: j'ai eu une fois un soupçon de polype, mais le diagnostic n'a pas été confirmé pendant la procédure. Pourtant, selon le médecin, j’étais cureté: «afin que l’endomètre soit mieux mis à jour». On ne m'a jamais prescrit de médicaments, ils ont simplement imposé une restriction à la vie sexuelle pendant une période de deux semaines. En conséquence, je suis devenue enceinte pour le cycle suivant!

Irina, 31 ans: au moins après la procédure, mon médecin m'a recommandé de ne pas me précipiter dans la grossesse, mais mon mari et moi avons décidé de prendre le risque. Nous avons déjà commencé à avoir des relations sexuelles avec lui deux mois après son hystéroscopie et, un mois plus tard, j'ai pu faire plaisir à mon mari avec la bonne nouvelle: «Je suis enceinte»!

Alina, 33 ans: à l'hystéroscopie, deux polypes ont été retirés pour moi: l'un est grand, l'autre est plus petit. Il est fortement recommandé d'utiliser des contraceptifs oraux pendant 6 mois. Trois mois sont déjà passés, les résultats des échographies sont normaux, l'endomètre se développe également, mais la grossesse n'y est pas... Mais il est encore temps, mon mari et moi n'abandonnons pas et ne luttons pas pour notre bonheur ensemble!

Quand puis-je commencer à planifier une grossesse après l'hystéroscopie

Hystéroscopie - examen de l'utérus avec un outil spécial qui vous permet également d'effectuer toute une gamme de procédures médicales. Cette procédure présente de nombreux avantages par rapport au grattage conventionnel et à la laparoscopie. L'hystéroscopie est réalisée en cas de pathologie de l'utérus, y compris celle pouvant affecter la conception - polypes, adhérences, etc. Quelle est la particularité, est-il possible de tomber enceinte après la procédure et quand?

Lire dans cet article.

L'essence de la procédure d'hystéroscopie

L'hystéroscopie moderne diffère quelque peu des méthodes et des outils utilisés il y a 5 à 10 ans. Le nouvel équipement a une structure souple et fine, toutes les images sont colorées et affichées sur un écran d’ordinateur, il est également possible de supprimer (cautérisation) simultanément des foyers pathologiques et d’autres petites opérations.

L'instrument principal, l'hystéroscope, est un tube doté d'un système optique qui donne une augmentation d'environ 20 fois. C’est celui-ci qui est placé dans la cavité utérine, puis les guides y sont passés, par exemple pour effectuer une biopsie ou une résection (retrait) d’une certaine région.

Nous vous recommandons de lire un article sur la planification de la grossesse après le curetage. Vous y apprendrez les causes de la chirurgie, les conséquences et les complications du curetage, la possibilité de conception.

Et voici plus d'informations sur les premiers signes de la grossesse.

La progression de l'hystéroscopie

La femme est placée sur la chaise gynécologique, comme cela se produit habituellement lors de l'examen. Dans la plupart des cas, on utilise une anesthésie intraveineuse générale - l'introduction dans le lit vasculaire d'une substance qui agit comme un sédatif et un anesthésique. En conséquence, la femme s’endort, ne ressent aucune gêne, mais reprend vie après que tout soit terminé. Une telle anesthésie est sûre et la plus efficace dans ce cas.

Après cela, la procédure d'hystéroscopie commence. À l'aide de miroirs vaginaux, le col de l'utérus est fixé et l'instrument est inséré. Si nécessaire, le canal cervical est élargi avec des dispositifs spéciaux. L'hystéroscope se déplace progressivement du canal cervical vers la cavité, toutes les parois sont inspectées afin de détecter les foyers pathologiques.

Si nécessaire, un résectoscope traverse le conducteur pour éliminer les polypes, les partitions et même les petits nœuds sous-muqueux. Simultanément, une cautérisation des zones pathologiques est réalisée.

Souvent, après l'hystéroscopie, un curetage diagnostique séparé est effectué, qui ne diffère pas de celui habituel. Le seul avantage est que le médecin sait sur quel mur il y avait une pathologie et avec quelle intensité effectuer la manipulation. Le matériel est envoyé pour un examen histologique.

Problèmes résolus par l'hystéroscopie

En utilisant cette technologie, il est possible de résoudre de nombreux problèmes liés à la stérilité, aux troubles hormonaux, etc.

Enlèvement des myomes sous-muqueux

Les fibromes de petite taille (jusqu'à 3–4 cm en moyenne) situés dans la couche sous-muqueuse peuvent être enlevés avec un hystéroscope. Cela permet à une femme sans opération grave de se débarrasser du problème d'infertilité, de règles abondantes, etc.

Élimination de la synéchie intra-utérine

Souvent, les adhérences dans l'utérus, qui se forment après des avortements, des maladies inflammatoires et pour d'autres raisons, apportent à l'avenir de gros problèmes à la femme: douleurs pendant la menstruation, infertilité et bien d'autres.

Correction des anomalies utérines

Parfois, la fille ne soupçonne même pas que ses organes génitaux ont un développement anormal, par exemple un septum intra-utérin. Cette pathologie peut causer l'infertilité, une fausse couche, des règles abondantes et douloureuses, entre autres.

En effectuant une hystéroscopie, vous pouvez éliminer ces anomalies, sans recourir à des interventions chirurgicales sérieuses, à savoir une chirurgie abdominale ouvrant l'utérus. Cela réduit considérablement la période de rééducation, réduit les pertes de sang et la douleur.

La solution au problème de la pathologie de l'endomètre

Des maladies telles que l'hyperplasie de l'endomètre (atypique, simple et autres), les polypes sont également mieux exposés à l'hystéroscopie. Les avantages de cette méthode, comparés au grattage habituel, sont les suivants:

  • L'hystéroscopie vous permet d'évaluer visuellement l'emplacement de la formation pathologique, son nombre, etc.
  • La «racine» d'un polype est supprimée, cela donne l'occasion de minimiser la probabilité de récurrence d'une pathologie.
  • Il est possible d'enlever simultanément des ganglions, d'identifier et de cautériser les foyers d'endomètre, d'inspecter les bouches des trompes de Fallope (importantes pour l'infertilité), etc.

Regardez la vidéo sur la procédure d'hystéroscopie:

Retrait du DIU ou de ses résidus

Si vous ne suivez pas les règles d'utilisation du dispositif intra-utérin (dépassement des délais, processus inflammatoires, etc.) ou de son installation incorrecte, des problèmes peuvent survenir lors de son retrait. En outre, la marine peut changer et apporter de la douleur et de l'inconfort à la femme. L'hystéroscopie est la solution optimale dans ces cas.

Au cours de la procédure, vous pouvez déterminer le motif du changement d’emplacement du contraceptif, supprimer ou corriger l’emplacement. D'autres méthodes ne permettent pas cela.

Détection de la pathologie post-partum

L'hystéroscopie est réalisée après un accouchement de 6 à 15 jours, en cas de suspicion de fixation partielle ou totale du placenta. En effectuant cette manipulation, il est possible d’éviter les saignements qui menacent la vie et le retrait de l’utérus chez une jeune fille.

Identifier les causes du saignement

L'hystéroscopie peut également constituer la méthode de choix pour de nombreux saignements obscurs. Par exemple, avec des saignements persistants sur le fond des contraceptifs oraux ou en spirale.

L'hystéroscopie à la ménopause est la méthode de recherche prédominante dans les cas de frottis incertain, de saignements, etc. Alors, comment peut-il déterminer avec la plus grande précision la cause de l’état pathologique et, si possible, l’éliminer? Le fait est qu’à la ménopause, l’utérus chez une femme s’atrophie (devient très petit) et qu’il est parfois extrêmement difficile de détecter des polypes, une hyperplasie et même une partie d’une tumeur cancéreuse avec un curetage ordinaire.

Les avantages de l'hystéroscopie par rapport à d'autres méthodes

L'hystéroscopie est largement utilisée dans les cliniques modernes pour le diagnostic et le traitement d'états pathologiques. Cela est dû en grande partie aux avantages de la méthode. Les principaux sont les suivants:

À la fin de la procédure, un curetage ordinaire est également effectué, dont le matériel est également envoyé au laboratoire.

Pourquoi nommer une hystéroscopie avec laparoscopie

L'hystéroscopie et la laparoscopie sont des méthodes d'investigation et de traitement endoscopiques. En pratique gynécologique, les deux méthodes sont souvent combinées. Il est utilisé pour établir le diagnostic le plus précis et effectuer le traitement le plus radical. Dans la plupart des cas, la laparoscopie est réalisée en premier, puis l'hystéroscopie, mais tout dépend de la situation clinique et de la pathologie proposée.

Les cas principaux où ces deux méthodes sont combinées:

  • Lorsque l'infertilité, en particulier des causes non spécifiées. Dans le même temps, une étude sur la perméabilité des trompes de Fallope.
  • Avec endométriose pour la coagulation (cautérisation) du nombre maximal de lésions.
  • Lorsque polykystique, souvent combiné à l'infertilité.
  • Avec un myome utérin et une pathologie de l'endomètre simultanée, ainsi que dans certaines autres situations.

Quand planifier une grossesse après l'hystéroscopie

L'hystéroscopie est souvent réalisée avec l'infertilité. Et dans ce cas, la question se pose de savoir quand on peut commencer à planifier une grossesse. Tout dépend de la quantité de traitement:

  • Laparoscopie diagnostique, au cours de laquelle aucun curetage anormal n'a été retiré. Dans ce cas, vous pouvez planifier une grossesse immédiatement après les prochaines règles (à ne pas confondre avec un frottis après la procédure).
  • Si le curetage de l'utérus et du canal cervical a été effectué, il est conseillé de penser à la grossesse après deux ou trois règles.
  • Dans le cas où l’élimination des fibromes, des cavités de la cavité ou de la synéchie, le médecin règle l’heure individuellement. Mais une guérison complète nécessite au moins 4 à 6 mois, parfois plus.
  • Si des foyers d'endométrioïde sont brûlés, dans la plupart des cas, un traitement hormonal est prescrit pendant 3 à 6 mois, après quoi vous pouvez commencer à planifier votre grossesse.

Mais il faut comprendre que seul le médecin peut déterminer le moment où vous pouvez devenir enceinte sans craindre pour vous-même et le futur bébé. Il peut déterminer, en fonction de l'étendue de l'intervention, combien de temps dure la restauration complète de l'endomètre (l'embryon y est attaché) et le myomètre (par exemple, si un noeud a été retiré).

Après la procédure, une femme peut avoir un frottis associé à la manipulation à l'intérieur de l'utérus. "Propre" mensuellement ira comme prévu, si pas effectué des opérations supplémentaires. Dans le cas où la procédure a été complétée par un curetage de l'utérus, la menstruation ne sera pas antérieure à un mois. Cela devrait être repoussé lors de la planification d'une grossesse.

Puis-je tomber enceinte immédiatement après l'hystéroscopie

Vous pouvez tomber enceinte rapidement après une hystéroscopie, surtout si elle a été réalisée au cours de la deuxième phase du cycle. En effet, la procédure n'affecte pas le processus d'ovulation. La question est: quel sera le succès? Après tout, la formation du chorion (dans le futur placenta, chez les enfants) nécessite un endomètre complet. Et cela augmente au cours du cycle. Après le raclage, il vous faut encore plus de temps pour une récupération complète.

Par conséquent, il est recommandé aux femmes de se protéger elles-mêmes pendant un certain temps, même si une hystéroscopie a été réalisée pour l'infertilité. Cela est dû au fait que dans le cas de la conception rapide, le risque de fausse couche, l'apparition d'un décollement de l'ovule, la disparition de la grossesse et d'autres complications est beaucoup plus élevé.

Nous vous recommandons de lire l'article sur les tests de génétique lors de la planification d'une grossesse. Vous y apprendrez les indications de l’étude, les types d’analyses et leur interprétation.

Et voici plus sur la planification de la grossesse avec les ovaires polykystiques.

L'hystéroscopie est une méthode moderne, abordable et sans danger pour le diagnostic et le traitement des maladies gynécologiques associées à la pathologie de l'utérus et du canal cervical. Cette technologie offre de nombreuses possibilités d’opérations visant à préserver l’utérus en tant qu’organe de reproduction chez la femme. Mais il doit également être effectué selon des indications strictes, en tenant compte de toutes les recommandations du médecin.

Tout sur le curetage et la chirurgie: causes, planification de la prochaine grossesse.

Ainsi, la planification d'une grossesse peut aider indirectement, en sauvant un homme ou une femme de problèmes de santé.

Planification d'une grossesse avec une trompe de Fallope.. Puis-je tomber enceinte avec un tube? Oui, mais vous devez planifier votre grossesse avec soin!

Grossesse après l'hystéroscopie polype de l'endomètre

Grossesse après avoir enlevé un polype

Les polypes endométriaux sont une pathologie assez commune de l'utérus, considérée comme l'une des causes de l'infertilité, bien que n'étant pas totalement démontrée. Dans l’un d’eux, les gynécologues sont d’accord: après la suppression d’un polype, la probabilité de grossesse augmente.

Qu'est ce qu'un polype?

A ce jour, les causes des polypes dans l'utérus ne sont pas complètement comprises. Ils peuvent apparaître soit à la suite de perturbations hormonales, soit à la suite de processus inflammatoires chroniques de la cavité pelvienne ou à la suite d'avortements chirurgicaux. Le plus souvent, les polypes de l'endomètre se retrouvent chez les femmes qui ont déjà accouché, ainsi que chez celles dont le métabolisme est altéré, l'hypertension et le diabète.

Le polype de l'endomètre est une sorte de «croissance» de l'utérus. Le plus souvent, il est de forme ovale et atteint plusieurs millimètres à plusieurs centimètres. Le polype a la même structure que l'endomètre, car il s'agit d'une excroissance de l'endomètre. De par leur nature, les polypes sont généralement bénins et causent rarement un préjudice grave à la santé de la femme. Ils ne présentent même pas de symptômes particuliers. Ils détectent généralement un polype en effectuant «accidentellement» une échographie ou en examinant une femme après des tentatives infructueuses de FIV ou en diagnostiquant les causes de la stérilité.

Comment traite-t-on un polype?

Il est fort probable que le polype lui-même ne soit pas la cause de l'infertilité, mais ce sont précisément les causes de son apparition qui sont à l'origine de l'infertilité. Ainsi, après la détection du polype, les médecins recommandent immédiatement de le retirer - c'est le moyen de traiter la polypose utérine.

Lire aussi l'érosion cervicale après l'accouchement

Ils éliminent les polypes par hystéroscopie (méthode d'élimination ciblée), car éliminer aveuglément une telle croissance est non seulement dangereux, mais également inefficace, car chaque polype a sa propre "jambe" qu'il est très important d'éliminer, sinon il deviendra la "base" des nouvelles croissances.

Après la chirurgie, le polype retiré doit être administré pour une analyse histologique. Très rarement, mais des polypes adénomateux de l'endomètre sont possibles, ou des polypes avec la présence de cellules (cancéreuses) altérées. Après avoir reçu les tests, le médecin décide de la suite du traitement. Si le polype était «cancéreux», le traitement est poursuivi par l'oncologue. Cependant, nous rappelons que cela se produit très rarement, vous ne devez donc pas paniquer.

Habituellement, le traitement consiste à prendre des médicaments hormonaux (prescrire des contraceptifs hormonaux pendant 2 à 3 mois), ainsi qu’un traitement antibactérien.

Quand une grossesse survient-elle après l'élimination d'un polype?

Avec la grossesse, après l'élimination du polype, il n'est pas nécessaire de «resserrer», car très souvent, des rechutes sont possibles (nouveaux polypes, surtout si la «jambe» de la croissance précédente n'a pas été complètement supprimée). Tomber enceinte après le traitement des polypes est assez facile, surtout après un traitement hormonal. Les récits "expérimentés" indiquent que la grossesse tant attendue survient dans les 3 à 6 mois suivant le retrait du polype.

Il existe également des cas où la grossesse se développe avec un nouveau polype. Les gynécologues assurent que la croissance n'est pas dangereuse pour le fœtus. La grossesse passera sans complications et, immédiatement après la naissance, vous retirerez le polype.

Alors, mesdames, ne vous inquiétez pas. La présence et l'élimination d'un polype n'est pas un obstacle à une grossesse attendue depuis longtemps.

Surtout pour beremennost.net - Tanya Kivezhdy

  • Tous les mois après l'hystéroscopie

Aujourd'hui, en gynécologie pratique, l'hystéroscopie utérine est devenue l'une des méthodes d'examen endoscopique fréquemment utilisées. Cette méthode unique n’a aucune incidence sur la santé d’une femme et lui permet de tomber enceinte à l’avenir. Il est utilisé à la fois à des fins de diagnostic, pour déterminer les causes de la maladie et le diagnostic, et pour le traitement.

L’étude de la cavité utérine à l’aide de dispositifs optiques spéciaux est divisée en diagnostic, chirurgie et contrôle.

L'hystéroscopie diagnostique est un examen visuel de l'utérus. Une étude de contrôle est réalisée afin de contrôler l'efficacité et l'efficience du traitement. L'hystéroscopie chirurgicale est une intervention intra-utérine endoscopique dans laquelle l'intégrité du tissu utérin est altérée.

À l'aide de cette étude, par exemple, il est possible d'identifier les causes des saignements utérins, de déterminer certaines causes d'infertilité, d'identifier certaines maladies des organes de la femme et de les traiter, de déterminer s'il existe un polype endométrial dans l'utérus et d'effectuer un retrait du polype.

Indications d'utilisation de l'hystéroscopie

Les indications pour utiliser cette méthode de recherche peuvent être:

  • adénomyose et endométriose suspectées;
  • diverses anomalies utérines;
  • lésions de l'endomètre suspectées;
  • FIV médiocre ou infertilité;
  • myome sous-muqueux présumé ou cancer;
  • troubles menstruels chez les femmes en âge de procréer, ainsi que modifications de la période périménopausique et postménopausique;
  • se préparer pour une future grossesse après la perforation de l'utérus afin d'évaluer l'état de la cicatrice, ainsi que la précédente césarienne;
  • une étude de la qualité du traitement médicamenteux ou de la précision de l'interruption de la grossesse au moyen d'instruments;
  • la présence dans la cavité utérine de dispositifs intra-utérins pendant plus de 5 ans et l'impossibilité de les retirer eux-mêmes.

Procédure de préparation à la chirurgie

La préparation correcte pour l'hystéroscopie est très importante pour l'intervention, car elle aidera le médecin à obtenir les données d'inspection les plus précises possible. Avant la procédure, pour éliminer la présence de processus indésirables, il est nécessaire de faire un frottis. L'inspection est généralement effectuée 6 à 10 jours après le début du cycle menstruel, lorsque l'utérus est dans un état optimal.

L’hystéroscopie étant encore une intervention chirurgicale, elle n’est pratiquée qu’après un examen clinique approfondi du patient. Pour ce faire, vous pouvez prélever du sang et de l'urine chez une femme, faire un électrocardiogramme et une radiographie pulmonaire.

Une préparation psychologique à l'hystéroscopie est nécessaire, expliquant le but de l'étude à la femme.

Qu'est-ce qu'une procédure d'hystéroscopie?

Littéralement, "hystéroscopie" signifie "regarde dans l'utérus". Ceci est une méthode de diagnostic de l'intérieur de l'utérus. Un mince tube, l'hystéroscope, est inséré dans le vagin et le cou. À son extrémité se trouve une fibre optique qui transmet une image interne de l'utérus à l'écran du moniteur. Dans la cavité utérine elle-même est injectée avec une solution saline ou gazeuse, sous l'action de laquelle les parois sont éloignées et redressées. Ainsi, le médecin a la possibilité, en pénétrant profondément à l'intérieur, d'examiner le corps, mais sans incisions de lui-même et des parois de la cavité abdominale.

La procédure elle-même est indolore, le patient peut n'éprouver que des sensations désagréables, comme lors d'un examen gynécologique de routine. Cependant, cela nécessite une préparation psychologique et une anesthésie générale ou locale, car lors de la procédure, il est parfois nécessaire de retirer le polype de l'endomètre ou le ganglion de myome pour prélever un échantillon de la paroi.

Un simple examen en ligne peut être effectué dans une clinique ou un cabinet médical. Le coût de l'hystéroscopie dépend de la complexité de la procédure.

Endomètre polype glandulaire. Hystéroscopie ambulatoire.

Conséquences de l'hystéroscopie

Comme pour toute opération, il est possible d’endommager les parois ou le col de l’utérus. Intrusion dans la cavité - en option, les effets de l'hystéroscopie. Cependant, en comparaison avec d'autres méthodes de diagnostic et de traitement, l'hystéroscopie en cabinet médical est la méthode la plus efficace avec des conséquences négatives minimes.

Pour éviter les blessures et les conséquences négatives, l’hystéroscopie de bureau moderne utilise un fibrogystéroscope, une optique flexible, non traumatique et de petit diamètre. Ces outils effectuent la procédure d'examen sans élargir le canal cervical, ce qui permet d'éviter les blessures et les complications.

Après la procédure, l’étude de l’utérus peut être observée à partir du saignement de l’appareil génital. Une mauvaise décharge après l'hystéroscopie est généralement toujours présente. En outre, une femme peut ressentir une douleur pendant quelques jours, sous la forme d'un spasme, à la suite d'une intervention chirurgicale.

Contre-indications pour l'hystéroscopie

Cette procédure ne peut pas être réalisée avec des saignements utérins abondants, des processus inflammatoires aigus ou subaigus des organes génitaux, une sténose cervicale ou un cancer du col utérin. La grossesse est également une contre-indication à sa mise en œuvre.

Hystéroscopie de l'utérus avant la FIV

Comme l’inspection à l’aide d’un système optique spécial permet non seulement de détecter le polype de l’endomètre, mais également d’étudier l’état de l’épithélium, l’hystéroscopie est obligatoire en cas de stérilité ou avant la FIV, c.-à-d. avant la fécondation in vitro. L'hystéroscopie avant la FIV déterminera l'état de l'endomètre et déterminera si l'embryon peut être fixé dans la cavité utérine et si la grossesse peut aboutir.

L'anesthésie générale est nécessaire pour la procédure, bien que cela ne prenne que 15-20 minutes. L'hystéroscopie pour l'infertilité, réalisée en vue de la FIV, peut être combinée à la cautérisation de l'érosion, détectée lors de l'examen, avec biopsie, et permet d'éliminer le polype, le corps étranger, les adhérences par dissection ou la partition intra-utérine et d'effectuer un certain nombre d'autres tâches médicales.

Comment enlever le polype de l'endomètre?

Le polype de l'endomètre est une prolifération locale de tissus tapissant l'intérieur de la paroi utérine. On pense que la cause principale de son apparition est un dysfonctionnement hormonal des ovaires, bien que les causes exactes des polypes n'aient pas été identifiées. Une telle violation conduit au fait que l'endomètre se dilate à un endroit et ne peut pas être complètement rejeté pendant la menstruation. Ainsi, le polype de l'endomètre se forme progressivement.

Les femmes qui sont prédisposées aux maladies métaboliques et endocriniennes, aux troubles du métabolisme des graisses, au diabète sucré et à l'hypertension peuvent avoir une croissance tissulaire similaire. Ce qui peut être un polype de l'endomètre dépend de la fonction de reproduction des ovaires, de la présence de comorbidités, telles que des fibromes ou des maladies inflammatoires des appendices, de l'âge de la femme.

Habituellement, un polype de l'endomètre est une tumeur bénigne, mais le risque qu'il s'agisse d'un cancer de l'endomètre reste de 1%. Par conséquent, son élimination est souhaitable.

Le polype de l'endomètre est éliminé au cours de l'hystéroscopie par coagulation par courant électrique à haute fréquence.

Tous les mois après l'hystéroscopie

En règle générale, tous les mois après l'hystéroscopie sont rétablis dans un délai d'un mois. Mais le corps d'une femme réagit de différentes manières à l'anesthésie et à une intervention similaire. Par conséquent, des échecs et des violations du calendrier habituel peuvent parfois être observés.

En outre, des violations peuvent être associées à l'objectif de l'hystéroscopie. Si cela a été effectué pour vérifier la qualité, par exemple, la DRE de l'utérus, le traitement mensuel après l'hystéroscopie sera rétabli dans le temps.

Si la grossesse est interrompue, le mensuel après l'hystéroscopie «entrera» bientôt dans le programme habituel, car le corps de la femme a besoin de formation et doit être reconstruit.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

  • Corps étranger dans la cavité utérine;
  • Infertilité d'origines diverses;
  • Anomalies du développement des organes;
  • Cloisons à l'intérieur de l'utérus, etc.

Mais, chez supermams.ru, nous vous recommandons de consulter plusieurs spécialistes avant de prendre une décision d'hystéroscopie.

Quand planifier une grossesse après une hystéroscopie?

Après l'opération «hystéroscopie», la femme a encore plusieurs mois de traitement.

Les antibiotiques sont la première chose à prescrire à des fins thérapeutiques, de sorte que la paroi interne endommagée de l'utérus ne subisse aucune infection. En outre, en fonction de la pathologie découverte et éliminée, des médicaments hormonaux peuvent être prescrits pour normaliser le fond général du corps, des médicaments stimulant le travail des ovaires, etc.

Après la chirurgie, les rapports sexuels peuvent être restaurés au moins 3 semaines plus tard, et s'il y a des preuves, il en faut plus. En outre, vous devrez ensuite passer une échographie pour confirmer que la récupération se déroule comme prévu.

En résumé, selon de nombreux médecins, une grossesse après une hystéroscopie (avec ou sans grattage) peut commencer à être planifiée dans environ six mois. Pendant cette période, seule votre santé féminine aura le temps de récupérer.

Grossesse après l'hystéroscopie: avis

De nombreuses femmes ont subi cette opération afin d'éliminer l'une ou l'autre pathologie de l'utérus. Voici ce qu'ils écrivent sur les effets de l'hystéroscopie:

Polype cardia hyperplasique. Ezfogogastroduodenoscopy.

  • On m'a envoyé pour une hystéroscopie, avec suspicion de polype. En fin de compte, ils n'ont rien trouvé, mais le raclage a été effectué, par exemple pour une meilleure mise à jour de l'endomètre. Après cela, rien ne fut prescrit, seulement du repos sexuel pendant quelques semaines et je réussis à tomber enceinte pour le cycle suivant. Karina, 28 ans
  • Malgré le fait que nous devions nous abstenir de planifier pendant six mois après l'hystéroscopie, mon mari et moi avons pris un risque et avons commencé à vivre sexuellement ouvertement après 2 mois. Un mois plus tard, j'ai vu deux bandelettes lors du test! Je suis très reconnaissant à mon médecin traitant de m'avoir référé à cette procédure. Irina, 31 ans
  • On m'a retiré pour l'hystéroscopie 2 polypes - l'un grand, l'autre petit, puis "mis" sur des contraceptifs oraux pendant 6 mois. Nous planifions depuis 3 mois maintenant, mais la grossesse n’arrive jamais. Bien que l’échographie soit correcte, l’endomètre se développe et mon mari va bien. Mais nous ne perdons pas courage et continuons à essayer! Alina, 33 ans

L'hystéroscopie est considérée comme une méthode efficace pour traiter l'infertilité. Pour beaucoup de couples, cette procédure a aidé à ressentir la joie des parents. Par conséquent, si vous n'avez pas de grossesse et que l'hystéroscopie peut aider, selon les médecins, n'hésitez pas à subir cette procédure.

Examinez attentivement et n'ayez pas peur, car sur le chemin de la maternité, une femme peut subir tous les tests!

_ _ Site supermams.ru - Supermams

Cet article a été posté le 28/05/2014 à 18h40 dans les rubriques Être enceinte. Tags: grossesse, stérilité, hystéroscopie, infertilité féminine, polypes rss-tape Commentaires sur cette entrée. Vous pouvez laisser un commentaire. Les notifications des sites sont désactivées.

Voyez combien de choses intéressantes:

Grossesse après hystéroscopie

L'hystéroscopie est une procédure gynécologique effectuée à la fois à des fins d'examen diagnostique et de réalisation d'opérations.

Pendant la procédure, le médecin insère une caméra vidéo à travers le vagin dans la cavité utérine, ce qui permet d'inspecter la surface interne et le col de l'utérus et d'effectuer l'opération sans incisions inutiles.

Cette procédure est aussi sûre que possible pour la santé de la femme. Il est réalisé avec une anesthésie intraveineuse. Il utilise un outil spécial - un hystéroscope.

L'hystéroscopie dans les conditions modernes est prescrite pour diverses maladies de l'appareil reproducteur féminin:

  • hyperplasie de la membrane muqueuse de l'utérus;
  • pathologies oncologiques;
  • adhérences dans l'utérus;
  • saignements utérins;
  • troubles menstruels,
  • élimination des contraceptifs intra-utérins résiduels;
  • la présence de parties de l'ovule dues à une grossesse extra-utérine;
  • et contrôler le traitement de certaines maladies.

Hystéroscopie de l'utérus et grossesse

L'hystéroscopie est souvent effectuée pour clarifier et éliminer les causes de l'infertilité.

En utilisant cette méthode, déterminez de manière extrêmement précise l’état des trompes de Fallope. Si la raison de leur obstruction est la présence d’adhésions ou de polypes, l’hystéroscope aide à les éliminer.

Si la cause de l'infertilité était des polypes ou des adhérences de l'endomètre, la probabilité de grossesse après l'hystéroscopie est assez élevée.

Habituellement, les médecins recommandent de penser à la grossesse après une hystéroscopie de l'utérus au plus tôt 6 mois après l'intervention, car la femme doit prendre certaines mesures préventives et thérapeutiques:

  • une cure d'antibiotiques pour prévenir les complications de l'opération;
  • traitement anti-inflammatoire;
  • stimulation des ovaires;
  • hormonothérapie.

La restauration de la vie sexuelle est recommandée 2 à 3 semaines après la chirurgie.

La laparoscopie peut être résolue individuellement dans chaque cas, en ce qui concerne le moment précis de la planification de la grossesse après l'hystéroscopie et après l'opération.

Pour comprendre si la probabilité de grossesse après l'hystéroscopie est grande, vous devez déterminer les pathologies à l'origine de cette procédure. Si l'hystéroscopie a été réalisée afin d'exclure les facteurs affectant l'infertilité, la probabilité de concevoir un enfant dans un proche avenir augmente.

Il arrive parfois qu'une femme puisse tomber enceinte immédiatement après une hystéroscopie ou au bout de deux ou trois mois. Dans ce cas, une femme enceinte a besoin de soins médicaux accrus, car dans le cas de raclage, le rétablissement complet de la santé n’a pas encore été achevé et les complications ne sont pas exclues.

L'hystéroscopie: qu'est-ce que c'est et comment cela affecte-t-il la grossesse?

L'hystéroscopie est une procédure qui permet aux spécialistes d'examiner les parois de l'utérus. L'hystéroscopie est largement utilisée dans la pratique médicale moderne et permet non seulement le diagnostic le plus précis de certaines pathologies utérines (hystéroscopie diagnostique), mais même de petites manipulations opérationnelles (hystéroscopie opérationnelle).

Les indications pour l'étude sont:

- suspicions de maladies telles que l'endométriose de l'utérus, une pathologie de l'endomètre, la fusion (synéchie) dans la cavité utérine, la sous-muqueuse fibroïde, le cancer du col utérin;

- violation du cycle menstruel;

- suspicion de diverses malformations de l'utérus;

- examen de l'utérus après un traitement hormonal ou des opérations effectuées sur l'utérus.

En règle générale, l'hystéroscopie est précédée d'une préparation spéciale pour les patients externes, qui comprend un certain nombre de tests de laboratoire nécessaires (la liste exacte est déterminée par l'établissement médical qui effectuera la procédure). Le délai optimal pour l’étude est de 5 à 7 jours du cycle menstruel.

Alors, l'hystéroscopie - qu'est-ce que c'est? Le médecin examine la cavité utérine à l'aide d'un appareil ultrafin spécial - un hystéroscope, basé sur une fibre optique qui transmet une image (avec un grossissement de 10 fois) au moniteur via une minuscule caméra vidéo. La procédure est réalisée sur une chaise gynécologique et comme elle est douloureuse, une anesthésie générale est administrée au patient par voie intraveineuse. Après l’endormissement de la femme, le canal cervical s’agrandit progressivement, après quoi un hystéroscope est inséré dans l’utérus, à travers lequel le fluide pénètre dans la cavité (dans la plupart des cas, une solution saline est utilisée), ce qui l’augmente, ce qui est nécessaire pour un examen complet..

Ensuite, un spécialiste examine tour à tour les parois de l'utérus, la bouche des trompes de Fallope et le canal cervical. Le diagnostic est établi sur la base de l'examen effectué. Si nécessaire, des manipulations opératoires (retrait d'un polype, d'un ganglion de myome, etc.) peuvent être effectuées. Après l'examen, le liquide de l'utérus est éliminé, où se termine toute la procédure.

Hystéroscopie de l'utérus récemment utilisée à grande échelle dans les bureaux. Des critiques peuvent être consultées sur Internet. Il ne nécessite pas de formation spéciale en ambulatoire et est également réalisé sans anesthésie. En règle générale, cette procédure est effectuée lors de l'admission en consultation externe. Toutefois, cette méthode ne permet que de diagnostiquer la maladie, car le traitement ne peut être effectué sans anesthésie. En outre, cette méthode ne convient que pour les patients ayant une sensibilité à la douleur faible.

Les indications pour la mise en œuvre d'interventions chirurgicales lors d'une hystéroscopie sont les suivantes: septum intra-utérin ou synéchie intra-utérine; polypes ou hyperplasies de l'endomètre; myome utérin sous-muqueux; enlèvement de corps étrangers (par exemple, restes d'un contraceptif intra-utérin).

Au cours des premières heures qui ont suivi la réalisation de l'hystéroscopie, des témoignages de patients ont indiqué que l'on pouvait observer une douleur au bas de l'abdomen, que l'on pouvait arrêter avec des médicaments antispasmodiques. Des saignements abondants sont également possibles dans les premiers jours suivant la procédure. À la discrétion du médecin aux fins de la prophylaxie, une antibiothérapie peut être prescrite.

Est-il possible de tomber enceinte après une hystéroscopie? Il n’ya pas de réponse sans équivoque à cette question, puisque tout ne dépend pas de la procédure, mais de la pathologie révélée lors de l’hystéroscopie, ainsi que de l’efficacité du traitement qui a suivi. Cependant, on peut certainement dire que l'hystéroscopie de l'utérus et la grossesse sont des choses tout à fait compatibles. De plus, cette procédure est une méthode efficace pour déterminer les causes de l'infertilité (pour être parfaitement précis, facteurs d'infertilité utérine), elle permet également de supprimer de nombreuses formations mécaniques empêchant la grossesse;, éliminer les polypes de l'endomètre ou détruire les adhérences.

Après une hystéroscopie chirurgicale, le risque de grossesse est élevé, mais les médecins recommandent généralement de ne pas le planifier avant six mois. En outre, il convient de garder à l’esprit que, par exemple, l’hystérésoroscopie d’un polype de l’endomètre, dont on peut lire les critiques sur Internet, n’élimine malheureusement pas pour toujours les polypes, ils se multiplient, il est donc important non seulement de supprimer le polype, mais également de supprimer le déséquilibre hormonal. est la cause la plus commune de leur formation.

Lors de la détection de certaines pathologies non mécaniques, un traitement hormonal, un traitement anti-inflammatoire complexe, etc., peut également être prescrit, après quoi, en règle générale, la grossesse commence par elle-même. Si, au cours de l'étude, il n'a pas été possible de détecter une pathologie, une biopsie de l'endomètre est nécessairement réalisée, dont les résultats détermineront le fonctionnement correct des organes du système reproducteur. Par exemple, un examen histologique révèle une métroendométrite chronique qui empêche l’implantation de l’embryon.

Seulement si une hystéroscopie est pratiquée et que la grossesse n’a toujours pas lieu, la seule issue est la FIV (fécondation in vitro). En passant, dans certaines cliniques, l'hystéroscopie est une procédure obligatoire avant la FIV, car elle permet d'identifier en temps voulu tous les changements susceptibles d'empêcher une grossesse de devenir une FIV.

En dépit des nombreux aspects positifs, l'hystéroscopie présente également un certain nombre de contre-indications, notamment: processus inflammatoires au niveau des organes génitaux; saignements utérins abondants; cancer ou sténose cervicale; grossesse progressive; la présence de maladies infectieuses courantes (pneumonie, grippe, etc.); l'état général grave du patient dans les maladies cardiovasculaires, les pathologies du foie, les reins.

L'hystéroscopie est de loin la méthode la plus informative pour examiner la cavité utérine, puisqu'elle seule peut révéler des tumeurs telles que des polypes ou diagnostiquer une métroendométrite. Même les ultrasons de l'utérus ne donnent pas des résultats aussi élevés.