Symptômes du début de la grossesse

Le début de la grossesse (gestation) est considéré comme l'étape la plus importante du développement du fœtus. C'est durant cette période que tous les organes et systèmes sont mis en place. Tout impact sur un tel terme peut avoir des conséquences à l'avenir.

Le début de gestation

En obstétrique, on considère que la grossesse commence le premier jour de la dernière menstruation. Mais c'est une date conditionnelle. En fait, porter un bébé commence à partir du jour où la conception a eu lieu. Cependant, ni la femme elle-même ni le médecin traitant ne peuvent déterminer exactement quand cela s'est produit.

La fertilisation n'est pas toujours effectuée le jour où le couple a eu des relations sexuelles. Les spermatozoïdes peuvent survivre dans le tractus génital d'une femme jusqu'à une semaine et conserver la capacité de féconder un ovule pendant 3 à 5 jours.

La conception coïncide généralement avec le jour de l'ovulation, car les cellules sexuelles femelles matures ne vivent pas plus d'un jour. Cependant, toutes les femmes ne savent pas quand l'ovulation se produit. Seuls quelques-uns notent à ce moment la douleur dans la moitié correspondante de l'abdomen et le changement des pertes vaginales.

Pour faciliter le calcul de la date prévue pour l'accouchement et la délivrance d'un congé de maladie (congé de maternité), les médecins ont considéré le début de la grossesse comme les dernières règles. Ainsi, la période obstétrique durera toujours 2 semaines de plus (en moyenne).

Les symptômes

Le début de la grossesse est caractérisé par l'apparition de symptômes caractéristiques. Ils sont généralement familiers à toutes les femmes. Rarement, ces manifestations sont similaires au syndrome prémenstruel et ne soulèvent aucune suspicion quant à la position de la future mère.

Vous pouvez soupçonner l’état de tels signes:

  • Augmentation mammaire, sa contraction et sa tendresse, parfois très prononcées.
  • Douleur douloureuse dans le bas du dos ou le bas de l'abdomen.
  • Irritabilité, instabilité émotionnelle.

Mais ce sont ces symptômes que beaucoup de femmes observent avant chaque menstruation, et la plupart d’entre elles sont connues comme le syndrome prémenstruel.

Un diagnostic plus probable est envisagé si une femme constate les symptômes de grossesse suivants:

  • Changer de goût. Elle peut souhaiter des plats jamais aimés ou abandonner les plats préférés.
  • Sensibilité accrue aux odeurs. Souvent, ils ennuient une future mère à un point tel qu'elle ne peut pas être dans la cuisine, dans un café ou dans une épicerie.
  • La nausée Ce symptôme accompagne la plupart des femmes enceintes au cours du premier trimestre et est très caractéristique de cette affection. Bien que parfois les nausées dérangent une femme ayant des problèmes avec le tractus gastro-intestinal ou un empoisonnement.
  • Vomissements. Comme la nausée, cette manifestation désagréable accompagne souvent la grossesse.

Cependant, les premier et deuxième groupes de signes ne sont pas spécifiques au transport d'un enfant. Ils peuvent survenir dans diverses maladies et conditions - individuellement ou en combinaison.

Les signes les plus informatifs pendant la grossesse sont l’aménorrhée (absence de menstruation) associée aux symptômes énumérés ci-dessus.

Si le retard dure plusieurs jours, vous pouvez acheter un test spécial à la pharmacie pour confirmer la grossesse.

Confirmation du début de la grossesse

Confirmez que le début de la grossesse est facile. Si une femme n'a pas de maladies gynécologiques et endocriniennes chroniques, l'aménorrhée à long terme est un signe de confirmation.

Cependant, il convient de rappeler que dans de rares cas, cela peut être le résultat de problèmes corporels. De plus, les menstruations disparaissent parfois à la suite d'un régime déséquilibré, du jeûne, d'un épuisement mental et physique grave.

Différencier aménorrhée pathologique de test de grossesse physiologique permet. L'indicateur qu'il contient réagit à une hormone spéciale dans le corps de la future mère. Il s’appelle gonadotrophine chorionique et n’est produit que lorsqu’on porte un enfant.

Le test en pharmacie est un moyen informatif de confirmer une grossesse précoce. Un avantage important est sa facilité d'utilisation, tout doit être fait à la maison ou même au travail.

Également en début de grossesse, vous pouvez consulter un médecin pour une échographie. Effectuer une échographie prend tout son sens dès le deuxième mois de grossesse, il sera alors informatif.

Développement fœtal

Le début de la grossesse est une période très importante pour le fœtus. C'est à cette époque que son développement se produit le plus activement, les fondements de tout l'organisme sont posés.

Immédiatement après la conception, le bébé n’est plus qu’un ovule fécondé, mais lorsqu’il se déplace dans la trompe de Fallope, il se divise activement et, au moment de l’implantation, le nombre de cellules embryonnaires avoisine les 200.

Le premier trimestre est la période embryonnaire de développement. Cela inclut la fragmentation d'un œuf fécondé, le développement des organes et des systèmes, la formation d'un embryon. En 21 jours, il est de plus en plus immergé dans la muqueuse utérine. À ce stade, le système circulatoire initial de l'embryon se développe activement.

La moelle épinière et le cerveau, ainsi que les nerfs périphériques, commencent à se différencier à partir du jour 17-18. Le système nerveux provient du tube neural.

Pendant cette période, la tête et le tronc, les membres sont formés. Les prémices des organes vitaux sont posées, ce qui donne ensuite naissance à des systèmes - cardiovasculaire, nerveux, endocrinien, musculo-squelettique, urogénital.

À la fin du troisième mois, l'embryon a une forme similaire à celle d'un humain. Il a formé des organes génitaux externes - selon le sol.

L'influence des facteurs externes

Au début de la grossesse, veillez particulièrement à surveiller les facteurs externes pouvant affecter le cours et le développement de l'enfant. Les plus dangereux incluent:

  • Alcool
  • Le tabagisme
  • Médicaments.
  • L'effet du rayonnement, y compris l'examen aux rayons X.

Mais il arrive souvent qu'une femme ne soit pas informée de sa grossesse pendant la période où elle prend des médicaments, fume ou prend de l'alcool. Après tout, cette affection ne peut être suspectée qu’après un retard de la menstruation, à la suite duquel le développement réel de l’embryon se poursuit depuis 10 à 14 jours.

Cependant, la nature protège l'enfant à naître à cette époque. Les trois premières semaines de grossesse, il est soumis à la loi du "tout ou rien". Ce nom est pris en obstétrique et explique les particularités de l'action de divers facteurs au tout début de la grossesse.

Selon cette loi, peu importe ce qui arrive au corps de la mère à ce moment-là et quels agents l'ont agi, la grossesse prendra fin ou se poursuivra sans développement.

Cependant, à partir de la quatrième semaine, il convient d'éviter l'utilisation de substances dangereuses, car leurs effets sur le fœtus sont imprévisibles et, dans la plupart des cas, dangereux.

Influence des facteurs internes

Des facteurs internes peuvent également nuire au développement du bébé et au déroulement de la grossesse elle-même. Le déséquilibre des hormones sexuelles féminines entraîne souvent au tout début le risque de fausse couche ou d'avortement spontané. Cela se produit généralement lorsque les niveaux de progestérone sont faibles.

L'effet négatif sur la gestation et la perturbation de la glande thyroïde, ainsi que l'augmentation et la réduction de sa fonction, est dangereux.

Si une femme a déjà été vue par un endocrinologue présentant une pathologie similaire ou vit dans une région où il y a un manque d'iode naturel, elle doit vérifier le niveau d'hormone stimulante de la thyroïde (TSH) avant la conception.

Dangereux pendant la grossesse et la maladie, accompagné de fièvre - fièvre. Cela peut affecter négativement le fœtus et même provoquer une fausse couche. Si le thermomètre indique 37,5 ° C, la future mère doit prendre un fébrifuge de toute urgence. Les comprimés à base de paracétamol sont autorisés au début.

Tout changement de l'état de santé au cours du premier trimestre devrait alerter la femme. Dans une telle situation, il est nécessaire de comparaître le plus tôt possible chez le gynécologue, car une fausse couche au tout début n'est pas rare.

Fausse couche

Une fausse couche peut survenir au début de la grossesse. Parfois, il est interrompu avant le retard de la menstruation et la femme ne soupçonne même pas que la conception a eu lieu il y a 2 semaines.

La fausse couche la plus courante associée à des lésions chromosomiques et génétiques, en raison desquelles le fœtus n’est pas viable. En outre, la cause peut être les troubles immunitaires et hormonaux dans le corps de la future mère.

Une fausse couche suspectée peut être due aux symptômes suivants:

  • Spotting de l'appareil génital.
  • Douleur sourde dans le bas du dos et le bas de l'abdomen.
  • Douleurs crampes aiguës.

Les décharges peuvent aller de saignements graves à des marques rose pâle sur les sous-vêtements. Cependant, ils sont toujours un signe d'avertissement et une alarme. Lorsqu'un tel symptôme survient, un examen médical est requis.

Des douleurs douloureuses peuvent également être observées lors d'une grossesse normale, mais leur apparition soudaine ou leur augmentation s'applique également aux symptômes indésirables.

Crampes douloureuses est le symptôme le plus dangereux, souvent la conséquence d'une fausse couche qui a commencé - un avortement en cours.

Dans de nombreux pays, il n’est pas coutume de maintenir une grossesse avant la fin du premier trimestre, mais dans la Fédération de Russie et dans les pays voisins, les médecins ont tendance à aider la femme enceinte, même dans les meilleurs délais.

Les premiers mois de la grossesse sont des moments où une femme doit être aussi prudente que possible, car le développement sans danger du bébé dépend d'elle.

Quels sont les symptômes dans les premiers jours de la grossesse?

Bien entendu, la période de grossesse est un moment idéal pour chaque future mère. Parfois, une femme peut planifier la naissance d'un bébé, mais il est des moments où le début de la grossesse est une surprise inattendue pour elle.

Quoi qu’il en soit, après avoir appris la nouvelle période de sa vie, une femme doit sauver l’enfant et se protéger efficacement contre les maladies et les facteurs négatifs.

Pourquoi est-il important de reconnaître une grossesse précoce?

Il arrive très souvent que les époux ne prévoient pas concevoir un enfant dans un avenir proche, mais que la fécondation se produise pour une raison ou une autre. Bien sûr, quelle que soit l'état de santé d'une femme, elle devra reconsidérer son mode de vie en général.

Il est extrêmement important de reconnaître la grossesse le plus tôt possible afin de ne pas nuire au fœtus et de ne pas compromettre son développement complet.

Quelques faits confirmant la nécessité de reconnaître la grossesse au début de la période:

  • la conception n'était pas planifiée et la future mère avait déjà réussi à utiliser des produits nocifs pour le fœtus ou avait soumis le corps à un effort physique intense;
  • une femme avant la grossesse avait des contre-indications à la conception d'un enfant;
  • La future maman peut supposer que le saignement a commencé à se faire sentir pour le début de la menstruation;
  • ne sachant pas à propos de la grossesse, une femme peut continuer à prendre des médicaments interdits au premier trimestre;
  • l'enregistrement en temps opportun aidera à identifier la pathologie existante du fœtus à un stade précoce.

Le premier trimestre de la grossesse est la période la plus importante du développement fœtal. Il est extrêmement important de se débarrasser de tous les effets négatifs sur l’enfant dès que possible. Plus une femme est informée de la grossesse tôt, plus il est probable qu'elle se produise sans complications.

Il est également important qu'un spécialiste révèle les anomalies génétiques du développement à un stade précoce.

Comment conserver le lait maternel peut être trouvé dans notre publication.

Le développement fœtal par semaine de grossesse peut être étudié dans cet article.

De là, vous pouvez en apprendre davantage sur la toxémie pendant la grossesse.

Quels sont les symptômes d'un début de grossesse?

Le processus de fécondation achevé est à l’origine du début de l’ajustement hormonal du corps de la femme. Les changements hormonaux qui se produisent pendant cette période modifient radicalement l'état de la future mère.

Cette période est très difficile à diagnostiquer, chez certaines femmes, elle est absolument asymptomatique. Mais, en règle générale, déjà dans les premiers jours suivant l’implantation de l’embryon, de nombreuses femmes enceintes constatent déjà l’apparition d’une «position intéressante».

Les symptômes du début de la grossesse sont les suivants:

  • abaissement de la température corporelle;
  • frottis des pertes vaginales rougeâtres;
  • légère douleur dans le bas-ventre;
  • malaise;
  • diminution de la libido;
  • augmentation de l'irritabilité nerveuse;
  • douleur dans le bas du dos;
  • augmentation de la salivation.

Pour beaucoup de futures mères, il n'y a pas de manifestations traditionnelles du début d'une nouvelle période pour elle, il arrive aussi que les symptômes soient complètement absents pendant tout le temps.

Il convient de rappeler que l'apparition d'au moins un signe précoce indique qu'il est temps de se débarrasser des mauvaises habitudes et du stress, de normaliser le régime alimentaire et de cesser de prendre des médicaments. Et aussi, sans faute, une femme doit être enregistrée et supervisée par un gynécologue.

Quels sont les symptômes de la grossesse?

Après la fin de l'implantation de l'ovule, tous les systèmes corporels de la femme subissent un ajustement hormonal. Durant cette période, des symptômes apparaissent, avec lesquels la future mère a peu de chances de douter de la survenue d’une position «intéressante» pour elle.

Symptômes pendant la grossesse:

  1. Manque de menstruation. Cette caractéristique est considérée comme la plus courante, même si ce n’est pas toujours un indicateur fiable de la conception. Parfois, il peut être causé par des changements pathologiques dans le corps de la femme.
  2. Gonflement des glandes mammaires. Avec le début de la grossesse, les seins augmentent légèrement, la sensibilité des mamelons augmente et parfois leur douleur.
  3. La nausée L'apparition de ce symptôme est due à une sécrétion accrue d'hormones.
  4. Changer les préférences gustatives. L'augmentation du niveau d'hormones entraîne un changement radical des préférences gustatives. Souvent, les plats les moins aimés de la femme sont des objets de prédilection pour elle.
  5. Fatigue et somnolence. L'apparition d'un tel symptôme s'explique par le fait que pendant la période de procréation dans le corps de la femme, les processus métaboliques commencent à se produire avec la plus grande intensité.
  6. Perte de cheveux En raison du fait que les vitamines responsables de la beauté d'une femme sont maintenant davantage absorbées par le fœtus.
  7. L'apparition de muguet. Les bactéries en âge de procréer se multiplient beaucoup plus intensément que, en principe, l'apparition du champignon au cours de cette période est expliquée.
  8. Augmentation de l'appétit. Ce symptôme a de futures mères, qui n'ont pas dépassé la toxicose. On pense que le plus souvent ce symptôme se manifeste chez les femmes portant un garçon.
  9. Assombrissement de l'aréole dans les mamelons. Ce symptôme est présent dans presque toutes les femmes enceintes, mais il est plus facile de le remarquer pour les propriétaires de peau claire.

Souvent, chez les femmes enceintes, vous pouvez entendre que les symptômes les gênent beaucoup. Mais tout signe négatif peut éclairer la pensée que tout cela finira bientôt et que le bébé naîtra.

Quels sont les symptômes de la grossesse extra-utérine dans les premiers stades?

La grossesse extra-utérine est une pathologie de la grossesse dans laquelle l'ovule fécondé est attaché non pas à l'utérus, mais à l'extérieur. Cette pathologie est très dangereuse et nécessite une aide urgente de spécialistes. Il menace non seulement les organes génitaux internes de la femme, mais aussi l'apparition de saignements.

Plusieurs signes distinguant une grossesse normale d’un traitement extra-utérin:

  • les tests de grossesse donnent un résultat négatif ou faiblement positif;
  • pertes vaginales sanglantes;
  • vertiges persistants;
  • douleurs coupantes dans les ovaires et l'utérus;
  • fièvre
  • abaisser la pression artérielle;
  • douleur lombaire

Malheureusement, cette pathologie présente les mêmes symptômes qu'une grossesse en santé. Mais dans la plupart des cas, des signes apparaissent qui vont alerter la femme et la forcer à recourir à des soins médicaux.

Selon une opinion, après une grossesse extra-utérine, une femme reste stérile. Les experts disent que cette opinion est fausse. Il est tout à fait possible de tomber enceinte, l'essentiel est d'écouter les recommandations du médecin et de ne vous préparer que pour de bon.

Quels sont les premiers symptômes de l'avortement manqué

La grossesse est la cessation du développement et de la formation du fœtus, en d’autres termes, sa mort dans l’utérus. La mort fœtale survient sans aucun symptôme de fausse couche, elle peut survenir à tout moment et pour diverses raisons.

Symptômes de l'avortement manqué:

  1. Mettre en évidence. Dans les premiers jours qui suivent la mort du fœtus, ils peuvent avoir la couleur blanche habituelle, puis, à mesure que l'embryon se décompose, des traînées rouges commencent à apparaître.
  2. Cessation de la toxicose. Le premier jour après la mort de l'embryon, le besoin de nausée est présent comme d'habitude et disparaissent 3 à 4 jours plus tard.
  3. Changer le bien-être. Après la mort du fœtus, il y a une augmentation de la température corporelle, des sensations douloureuses aiguës dans l'utérus et une faiblesse.

En règle générale, après avoir pensé que quelque chose n'allait pas, la future mère est pressée de contacter son gynécologue. La mort fœtale sous la force de ne diagnostiquer qu'un spécialiste, à partir des résultats de l'échographie.

Les indicateurs d'échographie pour l'avortement manqué seront les suivants:

  • le rythme cardiaque de l'embryon n'est pas perturbé;
  • la taille de l'ovule ne correspond pas à la période de gestation;
  • on observe une déformation de l'ovule;
  • le fœtus n'est pas visualisé.

En plus de l'échographie, une femme peut subir un test sanguin pour le niveau de hCG. Le résultat de l'analyse en cas d'avortement manqué peut consister en l'identification d'une concentration réduite d'hCG, ou d'un décalage important par rapport à la norme.

En résumé, nous pouvons dire que, dans l’idéal, il est préférable de planifier le début de la grossesse à l’avance, de maintenir un mode de vie sain et de consulter régulièrement un gynécologue. Mais même si de telles nouvelles joyeuses ne figuraient pas du tout dans les plans pour l'avenir proche, une femme doit s'inscrire à temps et assurer la meilleure protection de sa santé pour elle-même et son bébé.

Et dans la vidéo suivante - des informations supplémentaires sur les symptômes de la grossesse.

Grossesse précoce: signes, caractéristiques, risques possibles

La nouvelle de la grossesse à venir peut être un événement bienvenu ou une surprise pour une femme. Les premières semaines de gestation s'accompagnent rarement d'une détérioration de la santé ou de changements notables dans l'apparence de la future mère, mais la conception a déjà eu lieu et le corps se prépare activement à une maternité précoce.

La vie obstétricale et fœtale sont des différences fondamentales.

Lorsque la femme enceinte se rend compte qu'elle est enceinte, la période de gestation peut durer 3 à 4 semaines obstétricales ou plus. Le fait est que dans la pratique médicale, la période de gestation est comptée à partir du premier jour de la fin du mois précédant la conception. En règle générale, la fécondation a lieu au milieu du cycle, soit 10 à 14 jours après le début du cycle. Le retard de la menstruation est le premier signe de la survenue d'une grossesse, mais il se produit, selon la durée du cycle, 3 à 4 semaines après la menstruation précédente. En conséquence, la nouvelle de la grossesse dépasse la future mère au bout de 3 à 4 semaines d'obstétrique ou de 2 à 3 semaines d'embryon (à compter de la conception). En même temps, une femme est inscrite à une consultation féminine encore plus tard - après environ 6 semaines de grossesse obstétricale, s’il n’ya pas de problème de bien-être de la femme.

Ce qu'une femme ressent - les premiers signes

Après la fécondation, l’oeuf dans le corps de la femme se précipite dans l’utérus et son implantation a lieu. Si tout va bien, dès les premières semaines de la grossesse embryonnaire, le placenta et le cordon ombilical commencent à se former - les organes qui assurent la nutrition et le développement du fœtus. Hormone de grossesse activement produite - hCG. C'est sa présence dans le sang et dans l'urine qui permet de déterminer la grossesse le plus tôt possible au moyen de tests en pharmacie et de tests de laboratoire. Par échographie, il est possible de confirmer la présence d'une grossesse au plus tôt à la cinquième semaine d'obstétrique, lorsque l'embryon est implanté dans l'utérus et peut être visualisé.

La restructuration hormonale d'un organisme qui se prépare déjà à la grossesse et à l'accouchement se fait sentir - une femme qui observe attentivement son bien-être peut remarquer des changements. Nous énumérons les signes les plus courants de la grossesse dans les premiers stades:

  1. Menstruation retardée. Le "symptôme" principal de la grossesse, qui est facile à détecter avec des règles régulières. Cependant, la raison du retard peut être due à d’autres facteurs - changement des conditions climatiques, effort physique, stress, perte de poids drastique, ménopause, etc. Confirmer ou nier les soupçons aidera les tests de grossesse ou l'analyse du niveau de l'hormone hCG dans le sang.
  2. Douleur dans le bas-ventre. Elles peuvent ressembler à des douleurs molles, caractéristiques de l’apparition de la menstruation, ou être brèves, épisodiques, sous forme de picotements. En règle générale, ils sont causés par des processus se produisant dans l'utérus - attachement de l'embryon, étirement des parois et autres.
  3. Changements de poitrine. Les glandes mammaires au début de la grossesse peuvent augmenter de taille et devenir extrêmement sensibles au toucher. Les halos s'assombrissent souvent et des veines gonflées se détachent sous la peau. Cette affection est généralement caractéristique du premier trimestre de la grossesse, mais persiste parfois sur une période plus longue.
  4. Fatigue accrue. Ce symptôme survient souvent lors de la première grossesse, à répétition - est moins fréquent. L’état de fatigue se produit sous l’action de l’hormone progestérone, indispensable à la préparation du système de reproduction féminin en vue de l’accouchement. Ainsi, la nature encourage la future mère à se reposer et à permettre au corps de s’accorder avec la grossesse.
  5. Nausées et vomissements. La toxicose précoce survient dans les premières semaines de la grossesse et se manifeste par des nausées matinales, un malaise général. En règle générale, l'état de santé de la future mère se stabilise après 15 à 16 semaines de grossesse obstétricale.
  6. Mictions fréquentes. La future mère peut déjà remarquer ce phénomène dès les premières semaines de gestation et devra le supporter avant la naissance. À ce stade, le besoin fréquent d'uriner a un caractère hormonal (en raison de la production accrue d'hCG), ce qui sera ensuite causé par un hypertrophie de l'utérus exerçant une pression sur la vessie.
  7. Instabilité psychologique. Ne soyez pas surpris si au début de votre grossesse, vous devenez soudainement trop irritable, sentimental ou si vous remarquez des sautes d'humeur brutales. Les modifications des niveaux hormonaux affectent donc le système nerveux. Les déséquilibres psychologiques peuvent être éliminés ou s'atténuer avec le début du deuxième trimestre de la grossesse.
  8. Hypersensibilité aux goûts et aux odeurs. Autrefois, les plats préférés commençaient soudainement à provoquer du dégoût, et l’odeur familière du parfum semblait extrêmement désagréable. Modification des préférences gustatives, augmentation du sens de l'odorat - ces sentiments sont fournis par la nature elle-même afin que la future mère ne mange pas quelque chose de nocif.

Tous ces signes se manifestent aux premiers stades de la grossesse, y compris une grossesse multiple, mais chaque future mère est une personne - certaines sont clairement présentes et certaines ne remarquent aucun changement dans leur état de santé. Paradoxalement, lors de la première grossesse, ces «symptômes» sont observés plus souvent que lors de la deuxième grossesse. Cependant, les femmes qui ont déjà accouché sont plus sensibles à leur corps et remarquent les signes de grossesse plus rapidement que les futures mères inexpérimentées dans ce domaine.

Recommandations du docteur

On sait que les grossesses précoces sont les plus dangereuses en raison du risque d'avortement. Les raisons qui ont conduit à des pertes précoces, pas mal. Les symptômes cliniques de la menace de fausse couche commencent par l'apparition de douleurs dans le bas-ventre, généralement de nature tirante. L'apparition de telles douleurs est une raison pour une visite imprévue chez votre gynécologue, car vous aurez besoin d'un traitement médicamenteux pendant la grossesse. Les mesures tardives visant à prolonger la grossesse peuvent entraîner le détachement de l'ovule et la fausse couche. Le premier signal d'alarme d'une fausse couche qui a commencé est l'apparition d'un écoulement de sang du tractus génital. Il convient de rappeler que tout saignement pendant la grossesse est une raison pour une hospitalisation d'urgence à l'hôpital!

Mikhail Gavrilov, obstétricien-gynécologue

https://deti.mail.ru/article/rannij-srok-beremennosti-pervye-trudnosti/

Les premiers symptômes de la grossesse extra-utérine sont des douleurs (soulager les analgésiques légers comme le paracétamol, qui ne vont pas aider) et des saignements. Si une grossesse extra-utérine est interrompue, il est possible que vous ressentiez une douleur abdominale non précisée, qui ressemble souvent à une douleur réflexe à l'épaule. Les autres symptômes incluent également la douleur lors de la miction, de la vidange des intestins et de la marche. Lorsque vous rencontrez ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si vous avez déjà eu une grossesse extra-utérine, l’Institut national de la santé et de la qualité des soins médicaux vous recommande de vous rendre dans un centre de grossesse précoce où vous pourrez obtenir des conseils de spécialistes et obtenir un scanner. Toutes les grossesses extra-utérines donneront un résultat positif. Pour confirmer l'emplacement normal de la grossesse, il est nécessaire de passer une échographie.

Caroline Overton, consultante au département d'obstétrique et de gynécologie du St. Michael's University Hospital à Bristol

http://ru.clearblue.com/zaberemenet/simptomi-beremennosti

Il y a quelques années, en Russie, la plupart des gens souffraient d'infections "infantiles" à un âge précoce, de sorte que ces maladies chez les femmes enceintes n'étaient pas un problème aussi urgent. Actuellement, de nombreux bébés ne vont pas à la maternelle, ce qui augmente leur risque de maladie. Si vous n'avez pas eu la rubéole, la rougeole, la varicelle ni les oreillons lorsque vous étiez enfant, assurez-vous de vous faire vacciner quelques mois avant la conception. Pendant la grossesse, la vaccination ne peut pas être réalisée car le virus vivant, sur la base duquel les vaccins sont créés, peut nuire au fœtus. Si la grossesse est déjà arrivée et que des tests montrent que vous n'êtes pas immunisé contre les agents responsables des maladies «infantiles», prenez bien soin de votre santé et évitez le contact avec les enfants.

Anna Mtskhevaridze, obstétricienne-gynécologue à l'American Medical Center

http://www.aif.ru/health/children/17500

Vidéo: un obstétricien-gynécologue explique ce qu'il faut faire pendant la grossesse

Caractéristiques des premières semaines de grossesse

En raison du fait que les premières semaines d'obstétrique de la grossesse ne précèdent que la conception, considérons les changements dans le corps de la mère, caractéristiques de la période de gestation fœtale, comptés à partir de la conception. Nous listons les changements caractéristiques dans le corps de la mère:

  1. Première semaine Dans le tractus génital, il se produit la fécondation de l'ovule par le sperme, ce qui forme un zygote dont les cellules se divisent activement et forment rapidement un embryon. L'embryon est dans le sac avec le liquide amniotique et est alimenté par le sac vitellin, pas par la mère. Le corps d'une femme commence à produire des hormones maternelles - hCG, progestérone et autres. Les glandes mammaires gonflent souvent et deviennent douloureuses, ce qui est un signe de préparation à un allaitement futur.
  2. Deuxième semaine En règle générale, à ce stade, l’implantation de l’embryon se termine dans l’utérus. L'embryon continue de croître et de se développer, une bulle amniotique se forme, un placenta se forme, par lequel le fœtus reçoit des nutriments. Le poids du futur bébé ne représente qu'environ 0,5 g, si bien que la grossesse ne se manifeste pas. Cependant, une femme peut ressentir une douleur des glandes mammaires, une modification des préférences gustatives, des perturbations du travail de la digestion (ballonnements, constipation). Les pertes vaginales naturelles deviennent plus abondantes. En temps normal, elles sont transparentes ou blanchâtres, avec une odeur aigre caractéristique.
  3. Troisième semaine. À ce stade, la plupart des femmes voient déjà leurs règles retardées et peuvent déterminer leur grossesse à l'aide d'un test ou d'une analyse de l'hormone hCG. Il est maintenant possible de détecter un fœtus dans l'utérus et à l'échographie, tout en essayant d'écouter le rythme cardiaque, mais il n'est pas encore possible d'identifier la pathologie de son développement. Le fœtus forme les prémices des systèmes respiratoire, nerveux et cardiovasculaire. La taille de l'embryon atteint 2 mm. La toxicose se manifeste souvent dans cette période, la nausée peut hanter une femme non seulement le matin, mais tout au long de la journée. Ce phénomène est dû à la "dépendance" de l'organisme au fœtus qui est apparue à l'intérieur de celui-ci.
  4. Quatrième semaine. L'embryon devient de plus en plus comme un petit homme - la queue disparaît, de futurs bras et jambes apparaissent, très bientôt, il sera capable de bouger ses doigts. Sur le visage apparaissent les rudiments des yeux, du nez, de la bouche, sur les côtés de la tête - les oreilles. Les battements de coeur peuvent déjà être bien entendus aux ultrasons - la fréquence est d'environ 110-130 battements par minute. La future mère ressent de plus en plus clairement les manifestations de toxicose, de sensibilité mammaire, de fatigue accrue, de confusion. L'acné peut apparaître sur la peau, augmenter sa teneur en graisse. Tous ces changements sont causés par des changements hormonaux dans le corps.

Les processus caractéristiques des premières phases de la grossesse dans le corps sont caractéristiques des grossesses multiples et répétées. Dans le même temps, les sensations de chaque future mère peuvent être très différentes des indicateurs moyens.

Risques possibles - quand vous avez besoin de l'aide d'un médecin

Au début de la grossesse, certains changements dans l'état de santé de la future mère peuvent constituer un signal de danger pour elle-même ou pour l'embryon et nécessitent des soins médicaux. Nous listons ces phénomènes.

  1. Forte augmentation de la température corporelle. Lorsque la grossesse se produit, la température corporelle augmente légèrement à environ 37 degrés. Lorsqu'elles planifient une grossesse, certaines femmes mesurent régulièrement la température corporelle basale (dans le rectum), auquel cas elles constatent une augmentation de la température rectale à 37 degrés. Un excès de cet indicateur peut indiquer une maladie infectieuse ou respiratoire. Au début de la grossesse, l'utilisation de la plupart des médicaments antipyrétiques et autres est interdite en raison de son impact négatif sur l'embryon. Si vous soupçonnez une maladie, demandez l'aide d'un médecin en l'avertissant de la présence d'une grossesse ou de la possibilité d'une fécondation (si la grossesse n'a pas encore été confirmée).
  2. Hyperémèse chez la femme enceinte. Ce terme médical est appelé vomissement excessif et indomptable en début de gestation. Cette condition est observée chez 1 future mère sur 100 au cours du premier trimestre et nécessite un suivi médical. Le manque de nourriture et la déshydratation entraînent de graves complications de la grossesse.
  3. Spotting. Si la grossesse est déjà établie, un écoulement sanguinolent, de couleur rose ou brune peut être un signe de fausse couche. Avec un traitement rapide chez le médecin, il est possible de conserver l'embryon dans l'utérus.
  4. Grossesse extra-utérine. Dans de rares cas, un œuf fécondé n'est pas fixé à la paroi de l'utérus, mais ne l'a pas encore atteinte - dans la trompe de Fallope. Dans ce cas, la grossesse ne peut pas se développer normalement, cela devient une menace pour la santé reproductive de la femme. À moins qu'une anomalie ne soit détectée à temps, un embryon agrandi déchirera la trompe de Fallope. Une autre intervention chirurgicale sera nécessaire et les tentatives de grossesse ultérieures pourraient échouer. Malheureusement, détecter une grossesse extra-utérine à un stade précoce n’est possible que par échographie. Si une femme a des problèmes de santé reproductive, cela vaut la peine de passer à l'analyse dès que possible.
  5. Fin de grossesse. Ce terme s'appelle arrêter le développement de l'embryon en raison d'un déficit hormonal ou d'une prédisposition génétique. En règle générale, aux premiers stades, un embryon non viable quitte naturellement l'organisme maternel, mais dans certains cas, la procédure de «nettoyage» de l'utérus est nécessaire. Le risque de cette pathologie est le plus élevé au premier trimestre. Si le fœtus gelé reste trop longtemps dans le corps, l’intoxication commence et une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Il existe une idée fausse selon laquelle il pourrait y avoir une menstruation en début de grossesse. En fait, l'activité des ovaires est bloquée par l'hormone hCG immédiatement après la fécondation de l'ovule et la menstruation ne peut pas l'être. Le repérage après la conception peut être dû aux raisons suivantes:

  1. Implantation d'embryons. Une mauvaise ou des taches peuvent survenir de 7 à 14 jours après la conception. S'ils ne sont pas abondants et ne causent pas d'anxiété, il s'agit d'une variante de la norme. Très probablement, leur cause est que l'embryon a été implanté dans l'utérus.
  2. Fausse couche spontanée. Saignements vaginaux, accompagnés de douleurs dans le bas de l'abdomen lorsque la grossesse est déjà établie - un signal d'alarme. Il y a probablement une menace de fausse couche, vous devez consulter un médecin.

Conseils pour les futures mères - comment prendre soin de vous et de votre enfant

Les experts recommandent à une femme de préparer son corps à la maternité avant la conception. Aux premiers stades de la grossesse, les recommandations suivantes doivent être observées:

  • arrêter de boire de l'alcool et de fumer;
  • ne prenez aucun médicament qu'après approbation du médecin, en tenant compte de votre position délicate;
  • ne pas effectuer d'études radiologiques dans la région pelvienne;
  • éviter d'assister à des manifestations de masse pendant les saisons froides ou pendant une épidémie de grippe;
  • protégez-vous du stress, des efforts physiques excessifs;
  • pour la prévention et le traitement des maladies respiratoires, utilisez des remèdes populaires sans danger;
  • prendre des complexes de vitamines et de minéraux pour les femmes enceintes et / ou de l'acide folique;
  • observer le régime quotidien;
  • adhérer aux principes de la saine alimentation, manger souvent et petit à petit;
  • marcher régulièrement à l'air frais.

Lorsque les premiers signes de toxémie apparaissent, essayez d’écouter votre corps et évitez les facteurs irritants - prenez des aliments sains qui causent l’appétit, ne mangez pas trop, buvez de l’eau plus pure. Augmentez votre consommation de fruits et légumes frais riches en vitamines et en minéraux.

En règle générale, la nausée est observée chez les femmes enceintes le matin, l'estomac vide. Le soir, placez des encas sur la table de chevet. Cela peut être des noix, des fruits secs, une pomme ou une banane, des galets, etc. En prenant une collation, sans vous lever du lit, vous remarquerez que l'état de santé s'est amélioré et vous recevez une charge d'énergie nécessaire à l'organisme.

Lors de ma première grossesse, je n'ai remarqué aucun signe de ma nouvelle position, à l'exception du retard de la menstruation. J'ai été même surpris par le résultat positif du test, malgré le fait que mon mari et moi planifions un enfant depuis plus d'un an. Ensuite, je me suis immédiatement précipitée chez le médecin de la clinique prénatale pour confirmation de la grossesse. La gynécologue, cependant, m'a chaleureusement accueilli - elle a dit qu'en regardant la chaise, il était toujours impossible de déterminer la grossesse et qu'il fallait maintenant faire une échographie. Je me suis dit au revoir pendant environ un mois. J'ai organisé une visite au bout de 4 à 6 semaines, au moment où il était temps de s'inscrire, de passer par des spécialistes restreints et de passer un test de dépistage. Un peu plus tard, après l'enregistrement, j'ai remarqué un changement dans les préférences gustatives, une sensibilité excessive aux odeurs, des nausées le matin. Surtout, le fait de me brosser les dents le matin m'a agacé - pour une raison quelconque, cela a provoqué un réflexe nauséeux. Je devais tout faire le plus rapidement possible. Au cours du premier trimestre, j'ai perdu 1 kg à cause de la toxicose, mais les vomissements ne l'ont jamais été, il n'y avait tout simplement pas d'appétit et bon nombre des odeurs des produits étaient désagréables. La deuxième grossesse ne m'a pas surpris, la fécondation a déjà eu lieu à 2 mois de planification. Cependant, au début, comme pour la première fois, je n’ai observé aucun signe particulier. La seule sensation distinctive est la sensibilité excessive des glandes mammaires. Il était impossible de toucher la poitrine, même porter de la lingerie était douloureux. J'ai annulé ce «symptôme» à l'approche de la menstruation et, le premier jour du retard, j'ai fait un test et réalisé la cause de cette affection. Il n’ya pratiquement eu aucun signe de toxicose au cours de la deuxième grossesse. Je ne sais pas si cela dépend du fait que mon corps a déjà fait l’expérience ou s’il ne s’agit que d’une coïncidence. Cette fois, je n’ai pas eu l’occasion de perdre du poids au début de ma grossesse - j’ai mangé ce que j’aimais, bien sûr, en essayant de choisir des aliments sains. Et ce n'était pas facile à faire. Je me souviens terriblement du mal que je ressentais - Coca-Cola, restauration rapide, collations et même de la bière. Probablement des produits laitiers et divers biscuits et brioches, fabriqués au moins à partir d'ingrédients naturels et moins nocifs pour le bébé, m'ont aidé à étouffer ces envies.

Avis de grossesse précoce

Je voulais dormir terriblement. Bien que pour moi, ceci soit un signe douteux: je ne dors jamais assez. Mais au début, il y avait quelque chose avec quelque chose

Shumelka_mysh

https://deti.mail.ru/forum/v_ozhidanii_chuda/planirovanie_beremennosti/vashi_oshhushhenija_i_simptomy_na_rannih_srokah_beremennosti/

La peau est très lisse (7 ans ne le sentent pas) et le symptôme le plus important est les 4 grossesses dans les premiers mois - ne touchez pas le sein (ça fait mal).

Aurora

https://deti.mail.ru/forum/v_ozhidanii_chuda/planirovanie_beremennosti/vashi_oshhushhenija_i_simptomy_na_rannih_srokah_beremennosti/

il y avait une goutte de sang rose avant la menstruation. pensaient qu'ils étaient. puis vomi de détergent, comme du chewing-gum. tout en pleurant sur les films ennuyeux...

Prénom

https://deti.mail.ru/forum/v_ozhidanii_chuda/planirovanie_beremennosti/vashi_oshhushhenija_i_simptomy_na_rannih_srokah_beremennosti/?page=2

J'ai maintenant commencé à arriver dans trois semaines. Maintenant, nous avons dix semaines et nous buvons encore de temps en temps, et parfois l’estomac devient comme une pierre. Pendant 4-5 semaines, j'ai été mis en garde et menacé. Maintenant, le détachement a été retardé et la menace était moins grande. En un mot, allez chez le médecin. Sinon, cela peut malheureusement se terminer. S'il ne tire pas trop, il peut parfois étirer l'utérus, alors ça fait un peu mal.

Ryzhepuzik

http://eka-mama.ru/forum/part23/topic199492/

jusqu’à 12 semaines, il y avait un manque complet d’appétit, pas de douleur, surtout de nausée le matin, parfois des douleurs à la couture se produisaient dans le col de l’utérus, eh bien, me sembla-t-il, généralement quelque part dans cette région, et la sensation de lourdeur ressemblait à un débordement les toilettes ne voulaient pas...

Kapriss

https://deti74.ru/forum/index.php/topic,8220.0.html

Je n'avais rien - pas de toxémie, pas de nausée, pas de douleur, pas de menace, rire seulement la faim transformée en sauvage

signet

https://deti74.ru/forum/index.php/topic,8220.0.html

Vidéo: un gynécologue à propos d'une grossesse précoce

Avec le début de la grossesse, la future mère n'a pas besoin de changer radicalement son mode de vie, mais il est utile de suivre certaines recommandations qui aideront à prendre soin de soi et du bébé. Accordez-vous une grossesse sans risque, essayez de mener une vie saine pour assurer un régime alimentaire équilibré.

Premiers signes de grossesse

Les filles ont très souvent peur d’être enceintes et essaient de l’identifier selon différents symptômes, voire s’enroulent et causent encore plus de peur. Mais par quels signes peut déterminer la grossesse? Par exemple, le retard de la menstruation indique toujours une grossesse ou peut survenir pour d'autres raisons!? Souvent, avant les règles attendues, il se produit une étrange nausée le matin et une lourdeur dans les glandes mammaires, et en même temps une sensibilité accrue aux stimuli externes et même aux odeurs. La faim des animaux apparaît et vous voulez tout manger, le régime habituel disparaît instantanément et vous commencez à manger même au milieu de la nuit. Il souffre également de mictions fréquentes... Tout cela provoque une gêne, il est donc impossible de marcher avec des amis. Etudier ou travailler est terriblement fatiguant et provoque une irritation intense.

Bien entendu, tous ces symptômes peuvent parler de grossesse et ne peuvent qu'indiquer l'approche de la menstruation. De plus, pendant la grossesse, l'état de santé peut rester normal, mais le retard de la menstruation sera toujours présent. Nous examinerons les moyens les plus courants de vérifier si une fille est enceinte, mais un résultat fiable ne peut être obtenu qu'après avoir consulté un médecin et procédé aux tests et examens nécessaires. Bien sûr, vous ne devriez pas aller à l'hôpital à cause du délai de 7 à 10 jours, attendez la menstruation.

Ce que nous considérons ci-dessous:

13 signes de début de grossesse

1. décharge étrange

Il se produit très souvent des saignements au niveau des implants, ce qui laisse une marque jaune ou brune sur la culotte et incite les filles à croire que leurs règles sont prématurées. Tout cela est dû au fait que l'embryon se fixe à l'utérus et que, dans une semaine ou deux, il se peut que les saignements soient rares et courts. Mais ce processus ne provoque pas toujours des saignements.

2. La température de base augmente

Le collage des implants est l'un des signes de la grossesse. Il est nécessaire de surveiller la température de base tout au long du cycle. Quelques jours après la conception, il y a une diminution imperceptible de la température pendant un jour. Et il n'y a que deux raisons à cela, à savoir que, dans la deuxième phase, l'hormone progestérone est sécrétée avec difficulté et que c'est lui qui est responsable de l'élévation de température. Et si vous tombez enceinte, sa production augmente et reprend et, pour cette raison, un saut de température se produit et la situation s'aggrave. La deuxième raison est l'augmentation des œstrogènes, qui ont tendance à réduire la température. Par conséquent, un signe de grossesse peut être une diminution de la température basale pendant un jour, deux semaines avant la température basale mensuelle attendue et stable de 37 degrés les jours de la période mensuelle attendue.

Il est nécessaire de mesurer la température de base le matin, immédiatement après le réveil et sans sortir du lit. Le thermomètre est inséré dans le vagin ou dans l'anus. Choisissez l’un des moyens de mesurer la température de base et utilisez-le toujours uniquement.

Peut augmenter et la température corporelle normale. N'essayez pas de baisser la température, cela ne donnera pas un résultat positif. Dans ce cas, il est préférable d'enlever vos vêtements chauds et de mettre quelque chose de léger, il est souhaitable de ventiler la pièce, essayez d'éviter l'effort physique. Très souvent, un tel état est à la fois une conséquence de la grossesse et un effort excessif nerveux. Cette affection ne doit donc pas être considérée comme un symptôme de grossesse à 100%.

3. fatigue chronique

Les filles ont souvent peur si elles ont eu un rapport sexuel, puis la fatigue dure plusieurs jours. La grossesse ne peut pas être ressentie à ce moment-là, même si c'est arrivé. Seulement 2 semaines après la conception, l'apparition des premiers symptômes de la grossesse est possible.

4. Besoin fréquent d'uriner

L'un des symptômes indirects de la grossesse. Le premier trimestre de la grossesse peut être accompagné de mictions fréquentes, car l'utérus augmente et exerce une pression sur la vessie. La progestérone affecte le tonus urinaire de sorte qu'il se détend et provoque l'envie d'uriner. Mais s'il y a des douleurs et des crampes en allant aux toilettes, cela peut être dû à la cystite - une maladie infectieuse très désagréable. Avec la cystite, les blagues sont mauvaises, il est préférable de guérir son stade initial que de combattre le chronique.

5. Augmenter la sensibilité des seins

Deux semaines après la conception, une sensibilité mammaire étrange et très forte peut apparaître. Parfois, la poitrine réagit à un contact minuscule, elle gonfle et fait toujours mal. Mais même avant la menstruation dans beaucoup de piles, il se comporte de la même manière. Par conséquent, ne paniquez pas immédiatement.

6. fluctuations émotionnelles

La fille peut expérimenter un brusque changement d'humeur. Tout cela est dû aux hormones, car la "guerre hormonale" commence. Ceci est tout à fait normal pendant la grossesse, mais aussi avant que la menstruation puisse aussi modifier les hormones, et avec elle, ainsi que l'humeur (augmente l'irritabilité et l'apathie).

7. inconfort dans le bas du dos

Les maux de dos et les maux de dos peuvent indiquer le stade initial de la grossesse. S'il y a aussi des traces de sang et des douleurs persistantes dans le bas de l'abdomen, il est nécessaire de faire un test de grossesse. Pendant cette période, il peut déjà montrer si la fille est en position ou non. Si le test montre les deuxièmes bandes, alors il est probable qu'il y ait une fausse couche. Si le test montre une bande, il a lieu tous les mois.

Les douleurs utérines sont instables, mais si elles commencent, elles couvrent le bas-ventre. La douleur est la même que pendant la menstruation. Mais si, après la conception, vous avez commencé à avoir de terribles douleurs dans l'utérus et que le sang a également commencé à couler, cela indique une fausse couche ou un fœtus gelé.

9. L'utérus augmente

Au premier trimestre, il est complètement invisible, mais une augmentation de l'utérus se produit dès le début du retard du cycle menstruel. Seul un gynécologue peut déterminer une augmentation de l'utérus, et seulement 2 semaines après le délai peut poser un diagnostic. Outre l'augmentation de l'utérus, une teinte bleue des lèvres, du col de l'utérus et du vagin est observée.

10. Ballonnements

Même si l'utérus n'augmente pas, une augmentation incompréhensible de l'abdomen peut être ressentie. Une distension intestinale se produit et le fait est que pendant la grossesse, les niveaux de progestérone augmentent, ce qui ralentit la digestion. La nourriture est digérée pendant longtemps et il y a une formation accrue de gaz, à cause de ces ballonnements et d'une augmentation de l'abdomen.

11. Échec du cycle menstruel

C'est à cause du retard dans le mois que les filles vont à la pharmacie pour acheter un test de grossesse. Le test peut donner un résultat incorrect (en fait, il y aura une grossesse, mais le test ne montrera qu'une bande) si la fille l'a fait tôt. Le test est capable de montrer la deuxième bande deux semaines après la conception. Si une fille a eu des relations sexuelles une fois au cours des deux dernières semaines, il est alors prudent de procéder à un test 2 semaines après ce rapport sexuel. Mais après le test, vous devez protéger les préservatifs juste avant l’apparition de la menstruation. Le fait est que le retard de la menstruation peut survenir en raison de l’échec hormonal habituel. La menstruation peut changer légèrement, puis l'ovulation se produit plus tard. Et juste dans l'ovulation et la conception se produit, s'il y avait un rapport sexuel non protégé.

Si la fille a eu plusieurs actes sexuels pouvant mener à une grossesse, il est nécessaire de compter à partir des 2 dernières semaines et seulement ensuite de procéder au test. Personne ne peut vous dire quel type de rapport sexuel pourrait être décisif. Mais s'ils y allaient tous les mois, la grossesse ne venait pas.

Tous les symptômes ci-dessus ne garantissent pas la présence d'une «position intéressante», il ne s'agit que d'une hypothèse et des signes les plus courants. Mais les symptômes les plus fréquents sont les suivants:

  • L'absence de menstruation chez une fille en âge de procréer vivant une vie sexuelle non protégée (une relation sexuelle interrompue est une méthode très peu fiable de protection contre une grossesse non désirée).
  • Coloration cyanotique des lèvres génitales et des parois vaginales (vue par un gynécologue dans les miroirs). Augmentation de la taille de l'utérus et du thorax, douleur dans l'utérus et petit frottis sanguin dans le vagin.

Définition exacte de la grossesse

Les anciennes méthodes de détermination ont longtemps été hors de propos, au fil des années, les experts ont commencé à étudier de manière plus subtile le corps de la femme, et ont donc déterminé que la grossesse n'était pas si difficile qu'il n'y paraissait au premier abord. Les médecins ont étudié les changements biochimiques dans le corps des femmes enceintes, en fonction des réactions du corps, qui permettent de diagnostiquer avec succès une grossesse. Des expériences et des recherches ont été menées pendant de nombreuses années, ont constamment subi le résultat final et tiré des conclusions après les enquêtes. La base de données stocke donc de nombreux symptômes sur la base d'études immunologiques et biochimiques.

Fondamentalement, chaque méthode implique la détermination de la grossesse par des tests sanguins et dans les urines. Si le test contient de la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), la femme est dans une position avec une probabilité de 100%. Une semaine après la conception, cette hormone commence à être produite dans le corps, nous pouvons donc dire la naissance d'un peu de vie. Par conséquent, une femme peut donner du sang veineux pour l'hCG dans n'importe quel laboratoire indépendant et en apprendre davantage sur la grossesse dans la semaine qui suit le moment de la conception.

À l'heure actuelle, les femmes du monde entier utilisent le plus souvent des tests de grossesse à domicile de différents fabricants. Leur action est très simple et compréhensible pour tout le monde. La bande indicatrice est plongée dans l'urine pendant plusieurs dizaines de secondes et des conclusions peuvent être tirées en fonction du nombre de bandes. Mais dans l'urine, la hCG, qui donne la deuxième bandelette sur le test, n'apparaît que 2 semaines après la conception, lorsqu'elle peut être détectée dans le sang dès la première semaine de grossesse.

L'échographie est très abordable et efficace. Avec l'aide de l'échographie, vous pouvez détecter une grossesse dans la troisième semaine suivant la conception. Une échographie montrera l'ovule dans l'utérus, dont le diamètre est d'environ quelques millimètres. C’est un moyen très rapide et fiable, il est donc conseillé d’y accorder une préférence, mais il n’a aucun sens de le faire si le test ne montre pas la deuxième barre. Après tout, si le test ne peut pas attraper la grossesse, rien ne sera visible à l’échographie.

À l'heure actuelle, il n'est pas difficile de diagnostiquer une grossesse, mais il est préférable de ne pas faire de tests à domicile et de ne pas avoir peur des résultats obtenus. Il convient de rappeler que le résultat du test peut ne pas être fiable et que vous ne faites que survivre au choc émotionnel et redevenu nerveux. Souvent, les filles voient la deuxième bande, qui est faiblement perceptible à l’œil, et la considèrent comme une grossesse. Dans ce cas, vous devez effectuer un nouveau test après 3-4 jours. S'il y a une grossesse, la deuxième barre sera un peu plus lumineuse. Là encore, il est nécessaire d'effectuer le test dans quelques jours, jusqu'à ce que la deuxième bandelette soit clairement visible. Si cela ne se produit pas, il est fort probable qu'il n'y ait pas de grossesse ou que vous ayez commencé le test très tôt.

Détermination de l'âge gestationnel

Il n’est pas difficile de déterminer la durée de la grossesse, nous présentons ci-dessous plusieurs méthodes courantes.

  • Définition du cycle menstruel. L'âge gestationnel est compté à partir du premier jour des dernières règles. C'est ce qu'on appelle l'âge gestationnel obstétrique. Le terme de la conception sera 2-3 semaines de moins.
  • Le terme peut être déterminé par échographie. Lorsque l'œuf fœtal est visible dans l'utérus, l'uziste mesure sa taille et indique l'âge gestationnel obstétrique. Si vous voulez savoir quand la conception a eu lieu, alors soustrayez 2 semaines à cette période.
  • Passez un examen obstétrique qui déterminera la position et la taille de l'utérus. L'utérus augmente progressivement à partir du moment de la conception, après six semaines, il augmentera légèrement et, après deux semaines, il aura la taille de votre poing. À la 12e semaine, l'utérus atteint la taille d'un pamplemousse et, à 16 ans, son fond s'élève à 7 centimètres au-dessus de l'os pubien. Si vous êtes à la 20e semaine de grossesse, l'utérus sera juste à deux doigts sous le nombril et à la 24e semaine, l'utérus se situe au niveau du nombril. De plus, à la semaine 27, son fond est à trois centimètres au dessus du nombril. À la 32e semaine, l'utérus mesure six centimètres au-dessus du nombril et 40 doigts, quatre doigts sous les côtes.

Rappelez-vous que la durée de cette période est de 40 semaines, autrement dit, 10 mois en obstétrique. Le compte à rebours doit commencer à partir du premier jour de la dernière période menstruelle. Il y a trois périodes principales:

  • le premier trimestre dure jusqu'à 13 semaines;
  • deuxième trimestre de 13 à 27 semaines;
  • le troisième trimestre dure de 27 à 40 semaines.

Pendant toutes les périodes, le fœtus mature a développé un œuf fécondé stable qui s’adapte rapidement au ventre. L'accouchement peut commencer avant la date estimée. Normalement, les naissances ont lieu en moyenne 40 semaines obstétricales. Mais l'enfant est considéré comme mature et peut être demandé au monde et à 37 semaines. Il est également considéré comme normal si la naissance ne s'est pas produite à 40 semaines et si elle a eu lieu à 41 semaines (vous pouvez vous en occuper avant 42 semaines).

Nous vous avons expliqué en détail tous les symptômes de la grossesse, mais si vous remarquez un ou plusieurs symptômes en vous - n'hésitez pas, passez un examen médical. Nous vous recommandons également de lire nos articles: comment connaître le sexe de l’enfant à naître et les signes de la femme enceinte! Prends soin de toi!